• Les « hard commodities » poursuivent leur hausse
  • Le CAC 40 rejoint ses sommets de l’année à 5578 points

Hausse pétrole et matières premières permet au CAC de progresser

Les « hard commodities » poursuivent leur hausse

L’indice parisien doit sa surperformance face aux autres indices européens grâce à son exposition plus importante aux matières premières. Le secteur « Pétrole & gaz », qui comprend notamment Total, la deuxième plus grosse capitalisation boursière européenne après LVMH, pèse plus de 9% dans le CAC 40. Le secteur « Matériaux de base » pèse quant à lui un peu plus de 5%.

Après les bons résultats des entreprises, c’est donc la hausse des cours des matières premières dont surtout du pétrole qui permet à la bourse de Paris de rejoindre ses sommets de l’année à 5578 points.

En effet, le Brent est en hausse de 50% sur une année glissante ! Et les métaux comme le cuivre ou l’aluminium affichent également des fortes progressions ces derniers mois grâce aux sanctions commerciales américaines contre des oligarques russes et les surprises positives des chiffres macroéconomiques chinois qui riment avec hausse de la demande.

Conséquence, les valeurs qui surperforment le CAC 40 depuis le début du mois de mai sont ni plus ni moins que les valeurs énergétiques et des matériaux comme Arcelor Mittal (+12,69% depuis le 1er mai), Total (+9,45%) ou encore Air Liquide (5,94%).

Le CAC 40 rejoint ses sommets de l’année à 5578 points

Le CAC 40 est proche de ses sommets du début d’année à 5578 points. À court terme, l’indice parisien devrait garder une orientation haussière, malgré ses difficultés qu’il rencontre depuis qu’il a franchi les 5500 points.

La baisse de l’euro face au dollar et la hausse des cours de pétrole devraient continuer à jouer en faveur des marchés européens même si ceux-ci ne surperforment plus Wall Street depuis le début du mois…

Le CAC pourrait rejoindre ses sommets, mais il y a peu de chances qu’il les dépasse étant donné que la baisse de l’euro ne devrait être que temporaire. Un rebond de l’euro devrait faire pression sur l’Europe.

Graphique journalier du CAC 40 réalisé sur la plateforme ProRealTime

Hausse CAC 40 jusqu'à 5578 points

Quitte à se positionner sur les marchés européens, il est peut-être préférable de spéculer sur une surperformance du DAX compte tenu du fait qu’à l’inverse du CAC, l’indice allemand n’a pas encore rejoint ses sommets du début d’année vers 13,500 points.

Toutefois, les indices américains semblent plus intéressants. Après avoir patiné pendant un peu plus de deux mois, les techs reprennent le leadership permettant au S&P500 de sortir de sa configuration chartiste baissière.

Découvrez nos prévisions pour les prochains moisdans nos ebooks prévisionnels.

POURSUIVRE VOTRE LECTURE

>>3 conseils de trading que j’aurais aimé connaître quand j’ai débuté sur le Forex

>> Quatre indicateurs techniques très efficaces que tout trader devrait connaître