Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

0

Notifications

Les notifications ci-dessous sont basées sur les filtres qui peuvent être ajustés via les pages du calendrier économique et des webinaires.

Webinaires à venir

Webinaires à venir

0

Événements économiques

Événements économiques

0
Guides de trading gratuits
Souscrire
Veuillez réessayer
EUR/USD
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
CAC 40
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
EUR/CHF
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Or
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
Argent, pétrole, sucre : L’hebdo des matières premières

Argent, pétrole, sucre : L’hebdo des matières premières

Cedric Damestoy, Analyste Marché

Points clés de l’article :

  • Les métaux précieux profitent des conditions monétaires et du redémarrage chinois
  • Une dose d’énergie : Le pétrole confirme sa tendance court terme haussière
  • Du côté des matières premières agricoles : Le sucre reprend des forces

Les métaux précieux profitent des conditions monétaires et du redémarrage chinois

L’Or profite toujours des attentes de nouveaux plans de relance et de stimulus monétaire. Tous les métaux précieux reprennent le chemin de la hausse.

L’argent a largement bénéficié du redémarrage de l’économie chinoise et de la demande dans l’industrie pour les métaux précieux. Cependant les chiffres économiques publiées hier risquent de tempérer l’optimisme des marchés. Les immatriculations de voitures au mois d’avril ont chuté de 76,3%, un record à la baisse. Les inscriptions au chômage au Royaume Uni ont bondi pour atteindre un record de 856 000. La production industrielle a baissé de 14,1 %.

L’argent affiche une forte hausse depuis la cassure de son oblique baissière le 8 mai. Les cours ont rejoint directement sans respiration la résistance horizontale à 17,50, zone de polarité qui a servi de support à plusieurs reprises en Février et de résistance début Mars. Les cours étant en zone de survente et au contact de cette résistance, le scénario le plus probable est une correction pour les jours à venir. Tant que l’argent reste au-dessus précédent plus haut d’Avril à 15,85 et surtout du fort support à 14,70, la tendance haussière ne sera pas remise en cause. La semaine qui vient pourrait voir donc les cours refluer avant une nouvelle impulsion haussière.

Evolution des cours de l’argent sur une base quotidienne :

Argent, pétrole, sucre : L’hebdo des matières premières

Une dose d’énergie : Le pétrole confirme sa tendance court terme haussière

L’échéance du mois de Juin hier n’a eu aucun effet sur les prix comme cela avait été le cas le mois dernier. La configuration n’est plus du tout la même avec des cours qui sont toujours sur l’influence d’une divergence haussière du RSI.

Le pétrole est en hausse depuis 5 jours et accompagne les déconfinements dans le monde qui permettent une reprise de la consommation. Les préoccupations autour de la limite de stockage s’éloignent avec une baisse de 5,58 millions de baril à Cushing aux Etats Unis cette semaine. Du coup l’effet Contango qui avait atteint des niveaux records a complètement disparu, preuve d’un retour à la normale.

Le baril se dirige tout droit vers le bas du gap baissier du 9 mars à 36,60 USD et dont le haut se situe à 41,20 USD. Dans l’immédiat après un rebond aussi puissant, ces niveaux risquent d’être un obstacle difficile à dépasser. Le RSI s’approche d’une zone de surachat et l’on pourrait au minimum consolider sous cette résistance majeure.

Evolution du CFD WTI sur une base quotidienne :

Argent, pétrole, sucre : L’hebdo des matières premières

Du côté des matières premières agricoles : Le sucre reprend des forces

Lesucre a atteint un plus haut de de 2 semaines.(Voilà qui va faire plaisir à Gresillo- petit hommage à Michel Picolli pour son rôle dans le film sur la spéculation sur le sucre… à revoir) La hausse des cours du pétrole es positive pour les cours du sucre car ils détournent les producteurs brésiliens de sucre vers l’éthanol ce qui réduit mécaniquement l’offre. Le fait que la pandémie au Brésil continue à se propager perturbe aussi l’approvisionnement. Plusieurs dockers dans les ports sont atteint du coronavirus, ce qui ralentit les exportations.

Les prix ont aussi bénéficié d’une réduction de la production en Inde, le deuxième plus large producteur mondial selon un rapport publié lundi qui montre une baisse de la production de 19%.

Les cours ont réussi à dépasser le retracement de Fibonacci de 38,2% de toute la baisse entre Février et Avril et se dirige vers le bas du gap baissier du 9 mars. L’impulsion se fait sous l’influence d’une divergence haussière sur le RSI. Le haut de ce même gap correspond à un retracement Fibonacci de 50% et va s’avérer être un obstacle particulièrement difficile à franchir.

Evolution des cours du sucre sur une base quotidienne :

Sucre en quotidien

Twitter @CDamestoy

POURSUIVRE VOTRE LECTURE

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.