Ne manquez aucun article de Adrian Raymond

S'inscrire pour recevoir des informations quotidiennes sur les publications
Veuillez indiquer un prénom valide
Veuillez compléter ce champ.
Veuillez indiquer un nom valide
Veuillez compléter ce champ.
Veuillez indiquer une adresse email valide
Veuillez compléter ce champ.
Veuillez sélectionner un pays

Je souhaite recevoir par e-mail des informations de la part de DailyFX et IG sur les opportunités de trading et leurs produits et services.

Veuillez compléter ce champ.

Nos prévisions seront bientôt disponibles dans votre boîte mail

En plus de lire nos analyses, nous vous proposons d'aller encore plus loin en les testant. Nos prévisions vous donnent en effet accès à un compte démo gratuit auprès de notre fournisseur IG, pour vous permettre de tester et de vous entraîner au trading sans risque.

Votre démo est créditée de 30 000€ de fonds virtuels que vous pouvez utiliser pour trader sur plus de 7500 valeurs.

Vous recevrez vos identifiants par email sous peu.

En savoir plus sur votre démo

Vous êtes inscrits aux articles de Adrian Raymond

Vous pouvez gérer vos inscriptions en cliquant sur le lien qui se trouve au bas de chaque email que vous recevez

Une erreur s'est produite lors de l'envoi de votre formulaire.
Veuillez réessayer.

(DailyFX.fr) - En dépit de la dégradation des prévisions d'inflation par la Banque centrale européenne (BCE) et les chiffres de croissance révisés à la hausse aux Etats-Unis, l'euro a rallié contre le dollar américain suite à l'annonce des taux d'intérêt en zone euro et la conférence de presse de Mario Draghi hier.

Tandis que le billet vert se renforçait contre d'autres devises dans l'après-midi, la monnaie unique était la devise la plus performante sur le marché des changes alors qu'elle a enregistré de nouveaux plus hauts annuels face aux devises les moins performantes comme les dollars australien et canadien.

Dans notre note de recherche sur l'euro hier, nous avons évoqué un taux de change de l'euro qui ne reflèterait plus les fondamentaux actuels en zone euro alors que la monnaie unique s'apprécie malgré le cycle baissier des taux en Europe continentale, le risque déflationniste au sein du bloc monétaire et les perspectives de davantage de mesures d'assouplissement par la BCE en 2014.

Déclarations de Mario Draghi lors de sa conférence de presse hier :

Perspectives d'inflation :

"Nous pourrions connaître une période prolongée de faible inflation suivie ensuite par un mouvement graduel à la hausse vers des taux d'inflation inférieurs mais proches de 2%."

Outils d'assouplissement :

"Nous surveillons les évolutions attentivement et sommes prêts à envisager l'usage de tous les instruments disponibles."

"Le degré de préparation est assez élevé sur toutes (les options de politique monétaire)."

Taux de dépôt négatif de la BCE :

"Ne cherchez pas à déduire de ce que je dis aujourd'hui quelque chose sur la possibilité d'un taux de dépôt négatif."

LTRO 3 :

"Nous voulons nous assurer que cette opération ne va pas être utilisée pour subventionner la formation de capital par le système bancaire dans ces opérations de carry trade."..."pas beaucoup (des liquidités) n'ont trouvé leur place dans l'économie."

Le discours de Draghi était fondamentalement baissier pour l'euro, mais le manque d'informations concrètes concernant un taux de dépôt négatif a limité la baisse initiale de la paire EURUSD durant les premières minutes de la conférence de presse du président de la BCE. Il paraît que les marchés financiers testent Draghi en ce moment...

Outre-Atlantique, la deuxième lecture du Produit intérieur brut (PIB) aux Etats-Unis a fait état d'une accélération de l'activité économique dans la première économie mondiale au troisième trimestre. Alors que les marchés anticipaient un chiffre aux alentours de 3,1 % après les premières estimations établies à 2,8 % le mois dernier. Contre toute attente le PIB a progressé de 3,6 %.

Aujourd'hui, les opérateurs scruteront la publication la plus importante pour le mois de décembre : les Non-Farm Payrolls. Il est très probable que cette statistique entraîne une augmentation de la volatilité avant le week-end, et nous invitons nos lecteurs à commencer à alléger leurs positions (gagnantes et perdantes) avant 14h30.

Techniquement parlant, nous pourrions enfin voir une direction claire s'établir sur le DOW-JONES FXCM US Dollar Index (USDOLLAR) aujourd'hui. Cet indice est actuellement coincé entre sa MM20 jours (10 609 points) en soutien et une forte résistance à 10 650 points (plus bas d'août). Soit le dollar casse sa résistance, auquel cas l'EURUSD devrait repartir à la baisse sous les 1,3660 USD cet après-midi. Soit le dollar chute pour finir la séance sous son support, ce qui plaidera en faveur d'une progression de l'EURUSD en direction des 1,38 USD en décembre.

USDOLLAR, Chandeliers journaliers

EURUSD_Seance_determinante_pour_le_dollar_americain_en_decembre_body_USDOLLAR.png, EURUSD : Séance déterminante pour le dollar américain en décembre

EURUSD, Graphique hebdomadaire

EURUSD_Seance_determinante_pour_le_dollar_americain_en_decembre_body_EURUSD_W1.png, EURUSD : Séance déterminante pour le dollar américain en décembre

EURUSD, Chandeliers journaliers

EURUSD_Seance_determinante_pour_le_dollar_americain_en_decembre_body_EURUSD_D1.png, EURUSD : Séance déterminante pour le dollar américain en décembre

EURUSD, Chandeliers de 240 minutes

EURUSD_Seance_determinante_pour_le_dollar_americain_en_decembre_body_EURUSD_H4.png, EURUSD : Séance déterminante pour le dollar américain en décembre

Par Adrian Raymond, Analyste de Marché pour DailyFX.fr

Pour me contacter, écrivez à instructor@dailyfx.com

Suviez-moi sur Twitter : @AdrianRaymondFX

EURUSD_Seance_determinante_pour_le_dollar_americain_en_decembre_body_DFXLogo.png, EURUSD : Séance déterminante pour le dollar américain en décembre