Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

0

Notifications

Les notifications ci-dessous sont basées sur les filtres qui peuvent être ajustés via les pages du calendrier économique et des webinaires.

Webinaires à venir

Webinaires à venir

0

Événements économiques

Événements économiques

0
Guides de trading gratuits
Souscrire
Veuillez réessayer
EUR/USD
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
CAC 40
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
EUR/CHF
Baissier
Bitcoin
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Or
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
L'euro ignore la baisse des taux, un PMI plus fort est nécessaire le relancer.

L'euro ignore la baisse des taux, un PMI plus fort est nécessaire le relancer.

2013-11-16 11:30:00
Christopher Vecchio, CFA, Senior Strategist
Share:
Euro_Shrugs_Off_Rate_Cut_Needs_Resilient_PMIs_for_Boost_Higher_body_Picture_1.png, L'euro ignore la baisse des taux, un PMI plus fort est nécessaire le relancer.

Prévisions fondamentales pour l'euro : neutres

- Incertitude après la baisse des taux de la BCE et avant les principales données, a fait retourner l'euro à ce qu'il était initialement…

- …et cela s'est passé seulement après que l'annonce importante clé était passée que l'euro s'est finalement envolé.

- Le positionnement des opérateurs suggère que l'EURUSD pourrait continuer vers de nouveaux plus hauts.

Juste une semaine après que la Banque centrale européenne ait surpris les opérateurs avec une baisse des taux de 25 pdb, l'euro avait déjà secoué toutes entraves fondamentales et se retrouve top performant dans l'espace du G10 FX. L'euro a seulement été dépassé par le dollar néo-zélandais par un simple +0.05%, tandis que les gains étaient clairs ailleurs. L'EURUSD a clôturé en hausse modeste de +0.96% à $1.3496, tandis que l'EURJPY était le meilleur performant EUR-cross , gagnant 2.08% pour clôturer la semaine à ¥ 135.21.

La semaine dernière, nous avons suggéré que toute autre négativité pourrait avoir été déjà intégrée dans la zone euro, en l'absence d'une nouvelle détérioration des données. En conséquence, avec aucun de ces développements se produisant - les données entrantes était relativement légères et stables comparées aux prévisions - l'euro a obtenu de l'espace pour rallier avec les conditions à l'étranger prouvant favorables à la monnaie unique.

En effet, avec l'audience de confirmation par le Comité sénatorial des banques de la candidate présidentielle de la Réserve fédérale, Janet Yellen, ne révélant aucune preuve que la politique monétaire changerait prochainement, les rendements américains ont un peu reculé et l'appétit du risque a bondi à travers le monde. L'EURUSD a pu remonter à $1.3500 en conséquence du commentaire de Mme Yellen en fin de la semaine, et des changements dans le positionnement des traders de détail suggèrent que l'EURUSD pourrait continuer à grimper à l'avenir.

Un rebond prolongé pour l'euro, juste après la cassure de la semaine précédente, nécessitera plusieurs facteurs en faveur de l'euro avant qu'une tendance claire soit définie. La semaine dernière, il y avait peu de négativité émanant de l'agenda économique, et aucune possibilité n'est apparue pour plus de baisse. Le sentiment peut fluctuer de la "petite négativité" à "peu de positivité" car les données entrantes semblent pencher positivement vers plus haut.

Dans la foulée de la baisse des taux par la BCE, les opérateurs peuvent être prédisposés à s'attendre à ce que les données entrantes soient faibles; des signes de résilience fourniront le cadre fondamental pour de nouveaux gains. Mardi, le sondage ZEW allemand devrait montrer des améliorations à la fois dans la situation actuelle et les sous-composants du climat économique, suggérant au moins la stabilisation dans les perspectives de croissance au 4T'13 à ce jour.

Jeudi, les chiffres provisoires de novembre de l'enquête PMI sont dus pour toute la région, en prévision de ce que sera le jour le plus important du calendrier de la semaine. Dans tous les aspects, les chiffres de l'enquête PMI attendus devraient s'améliorer- notamment ceux de la production et des services pour la France, l'Allemagne et la zone euro en général.

Avant ces améliorations attendues dans les données du mi-4T'13, l'euro pourrait trouver de la frivolité. Toutefois, les gains seront désormais entièrement subordonnés à ces possibilités de croissance depuis la confirmation et l'amélioration des données de septembre et octobre. Sans lesdites améliorations, l'euro pourrait se retrouver à la dérive, après avoir cédé le contrôle de sa destinée aux évolutions techniques et fondamentales aux autres devises du G10. –CV

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.