Les bourses européennes se stabilisent depuis le début de la semaine et devraient clôturer à l’équilibre cette semaine. Cela permet au momentum de ralentir afin d’assainir la tendance haussière. L’inflation américaine publiée cette après-midi fera directement réagir les marchés en vue d’une hausse des taux de la Fed en décembre.

Actualités :

Publication des résultats : Les premiers résultats des bancaires ressortent en demi-teinte. JP Morgan a publié des résultats trimestriels supérieurs aux attentes (bénéfices + 2,7%), mais le recul de l’activité de courtage sur les marchés financiers (-21%) inquiète les marchés. Les résultats de Citigroup renforcent les inquiétudes. L’activité de trading a diminué au troisième trimestre, mais son bénéfice net a augmenté de 7,6% grâce à la détente des taux. Les résultats de Wells Fargo et de Goldman Sachs seront attendus aujourd’hui. Les entreprises françaises commenceront quant à eux mardi prochain.

NAFTA : La Maison-Blanche a multiplié les tensions dans les négociations pour renouveler l'accord de libre-échange nord-américain (NAFTA) en proposant que la durée de vie de tout nouvel accord soit limitée à cinq ans.

Chine :La balance commerciale chinoise s’est contractée en septembre (24,47 milliards de $ vs 41,99 en août). Les importations accélèrent beaucoup plus rapidement que les exportations (+18,7% vs +8,1% respectivement sur un rythme annualisé), ce qui témoigne de la hausse de la consommation en Chine.

Pétrole : L’Agence Internationale de l’Energie(AIE) s’attend à ce que l’offre et la demande mondiale du pétrole s’équilibre en 2018. Dans son rapport mensuel publié hier, l’organisation prévoit une hausse de la demande de 1,6 million de barils par jour en 2017 et 1,4 million de bpj en 2018.

Statistiques macroéconomiques : L’inflation allemande est ressortie inchangée (à 1,8%)comme l’anticipé le consensus. Le marché aura les yeux rivés cette après sur l’indice des prix à la consommation (IPC) américaine à 14h30 et les ventes au détail. Lindice de confiance du Michigan sera publié à 16h00 est attendue en légère baisse à 95 points contre 95,1 en août.

Le CAC 40 devrait clôturer à l’équilibre proche de 5350 points

Le CAC 40 pourrait consolider jusqu’à la publication de l’IPC américain. Le support à 3550 points testés tout au long de la semaine pourrait être retesté en intraday. Mais l’orientation baissière du momentum (après avoir atteint un pic de très long terme) pourrait replier l’indice parisien jusqu’à sa moyenne mobile à 20 jours (actuellement à 5332 points) la semaine prochaine.

Découvrez mes prévisions du trimestre en cours sur les indices boursiers mondiaux et le CAC 40 dans notre ebook « Prévisions Indices ».

CAC 40 : Les Bourses européennes à l’équilibre avant l’inflation américaine

Graphique journalier du CAC 40 réalisé sur la plateforme ProRealTime

Autres sujets d’actualités :

WTI : L’OPEP et la Russie permettent le rebond

Brexit : Le FTSE 100 profite de la baisse de la livre pour revenir vers ses sommets