Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

Guides de trading gratuits
EUR/USD
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
CAC 40
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Bitcoin
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
EUR/CHF
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Or
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
Les Bourses encouragées par le commerce et le Brexit – Le S&P 500 vers de nouveaux records ?

Les Bourses encouragées par le commerce et le Brexit – Le S&P 500 vers de nouveaux records ?

2019-10-22 08:34:00
Joris Zanna, Analyste Marché
Share:

SUJET ÉVOQUÉS DANS CE MORNING MEETING :

  • Les bourses européennes veulent croire à un Brexit négocié
  • Wall Street encouragée par les espoirs sur le commerce
  • Graphique du jour – L’indice S&P 500 consolide dans un triangle

LES BOURSES EUROPÉENNES VEULENT CROIRE À UN BREXIT NEGOCIÉ

Les Bourses européennes ont terminé dans le vert lundi, les investisseurs tablant sur une issue in fine positive au Brexit en dépit du refus du Parlement britannique de voter ce lundi sur l'accord négocié avec l'UE.

Le Premier ministre britannique Boris Johnson s'est vu refuser lundi un vote du Parlement sur l'accord de Brexit décroché la semaine dernière à Bruxelles, prolongeant la confusion à dix jours de la date prévue pour la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne.

Il faudra donc attendre l'étude des textes d'application, plus complexes, pour savoir si le Parlement britannique donne son feu vert au compromis, compliquant la tâche des Européens qui doivent se prononcer sur un possible nouveau report du divorce.

Les dernières nouvelles en provenance de Washington sur les relations commerciales ont relancé les espoirs d'une issue positive sur ce dossier sensible et contribué à la hausse du marché.

Si les discussions autour de la finalisation de la "phase 1" du traité commercial entre la Chine et les Etats-Unis se passent bien, l'administration Trump pourrait retirer les droits de douane qu'elle menace d'appliquer en décembre sur les dernières importations chinoises pas encore taxées, a déclaré lundi le conseiller économique à la Maison blanche.

Ainsi, l’indice CAC 40 a terminé en hausse de 0,22% à 5.648,35 points. Le Footsie a gagné 0,18% et le DAXallemand a pris 0,91%.

WALL STREET ENCOURAGÉE PAR LES ESPOIRS SUR LE COMMERCE

Wall Street a clôturé la séance en hausse, les investisseurs percevant des signes encourageants dans le conflit commercial entre les Etats-Unis et la Chine, mais si le S&P-500 s'est rapproché de son record, la progression du Dow Jones a été entravée par une nouvelle baisse marquée du titre Boeing en raison des déboires du 737 MAX.

Alors que le président américain Donald Trump a encore manifesté un certain optimisme lundi sur les discussions commerciales entre les Etats-Unis et la Chine, son conseiller économique Larry Kudlow a déclaré que les nouveaux droits de douane que Washington prévoit d'imposer en décembre sur des produits chinois seraient abandonnés en cas d'évolution favorable de ces négociations.

Ces propos ont profité aux secteurs exposés à la conjoncture comme l'énergie ou la finance et en particulier aux valeurs technologiques, notamment les fabricants de semi-conducteurs dont les revenus dépendent en grande partie de la Chine.

Le marché se montrait également confiant dans les résultats trimestriels des groupes cotés à Wall Street, alors que 15% des entreprises du S&P 500 se sont déjà livrées à cet exercice.

Du côté des valeurs individuelles, Boeing a encore pesé sur le Dow Jones en perdant 3,76% à la suite de plusieurs abaissements de recommandation de courtiers en raison des doutes sur le calendrier de remise en service du 737 MAX. Le titre avait déjà lâché 6,79% vendredi.

Par conséquent, le Dow Jones, a gagné de 0,21%, à 27.827.64,20 points. Le Nasdaq, a pris 0,91%, à 8.162,99 points, et le S&P-500 a progressé 0,69%, à 3 006,72 points.

Intéressé par les indices ? Découvrez nos prévisionspour les 2 prochains mois en cliquant ici

Autres points sur l’actualité des marchés financiers

  • Taux :

S'il favorise la hausse des actions, le regain d'appétit pour le risque fait souffrir les emprunts d'Etat, ce qui se traduit par une remontée des rendements. L'optimisme lié à l'amélioration des relations commerciales et à la perspective d'un Brexit ordonné ont en effet détourné les investisseurs du marché obligataire.

Le 10 ans allemand, la référence en Europe, a gagné quatre points de base à -0,345%, proche d'un pic de trois mois. Son équivalent britannique a grimpé à 0,75%, prenant également quatre points de base.

  • Devises :

Du côté des devises, le billet vert est stable face à un panier de devises de référence dont l'euro, qui recule autour de 1,114 dollar. La livre sterling est inchangée face au dollar.

  • Pétrole :

Le marché pétrolier ne profite pas du regain d'espoirs sur le commerce et reste inquiet des répercussions du ralentissement économique sur la demande mondiale de brut.

Le baril de Brent de mer du Nord perd 0,82%, à 59,42, et le brut léger américain WTI cède 0,28% à 53,78 euros.

Calendrier économique du jour :

calendrier économique

Retrouvez l’intégralité du calendrier économique pour connaître l’ensemble des évènements économiques à venir.

GRAPHIQUE DU JOUR – L’INDICE S&P 500 CONSOLIDE DANS UN TRIANGLE

SP 500 vers de nouveaux records

L’indice S&P-500 se rapproche d’un nouveau record historique, la saison des résultats est un élément qui pourrait propulser l’indice si les publications ne déçoivent pas les investisseurs.

Pour le moment, les prix évoluent à l’intérieur d’un triangle symétrique et la borne haute risque de faire obstacle. Cette semaine s’annonce chargée en résultats d’entreprises, ainsi les cours devraient prendre une direction claire dans les jours à venir.

Une sortie par le haut du triangle permettrait à l’indice de rejoindre l’oblique haussière de long terme qui passe par tous les sommets à 3 050/ 3 060 points. Inversement, si les prix butent sur la borne haute alors le S&P-500 pourrait faire une nouvelle rotation sur la borne basse située à 2 940 points. Un franchissement de cette dernière entrainerait les prix vers la MM 200 périodes à 2 880 points.

En savoir plus sur l’actualité des marchés financiers en lisant mon précédent morning meeting.

Twitter @Joris Zanna

POURSUIVRE VOTRE LECTURE

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.