Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

0

Notifications

Les notifications ci-dessous sont basées sur les filtres qui peuvent être ajustés via les pages du calendrier économique et des webinaires.

Webinaires à venir

Webinaires à venir

0

Événements économiques

Événements économiques

0
Guides de trading gratuits
Souscrire
Veuillez réessayer
EUR/USD
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
CAC 40
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
EUR/CHF
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Or
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
AUD/USD, NZD/USD : Les devises océaniques se reprennent après leur plongeon

AUD/USD, NZD/USD : Les devises océaniques se reprennent après leur plongeon

Cedric Damestoy, Analyste Marché

Points clés de l’article :

  • Une baisse significative des devises océaniques contre dollar mais des perspectives différentes de politique monétaire
  • AUD/USD : Un noyau de résistance sur 0,7650
  • NZD/USD : Le rebond doit franchir les 0,7116 pour invalider un scénario correctif

Une baisse significative des devises océaniques contre dollar mais des perspectives différentes de politique monétaire

Les monnaies des Antipodes ont été parmi les plus grandes "victimes" de la surprise du FOMC de la semaine dernière. Le dollar australien et le dollar néo-zélandais ont été fortement mis sous pression lors de la remontée du dollar dans la seconde moitié de la semaine dernière, et n'ont depuis que légèrement récupéré une partie du terrain perdu, les deux paires contre dollar se négociant toujours en dessous de leurs moyennes mobiles respectives de 200 jours.

Les deux devises ont souffert aussi de la décision des autorités chinoises de freiner la hausse des prix des matières premières. Les prix au comptant du minerai de fer ont depuis lors chuté d'environ 20 %, or l’Australie est lié aux exportations de cette matière première.

La RBA est la banque centrale la moins susceptible de fournir des incitations claires aux marchés, à court terme. Malgré les données de l'emploi du mois de mai beaucoup plus fortes que prévu le 17 juin, la rhétorique de laRBA (selon le discours du gouverneur Lowe du 17 juin) reste fermement axée sur la faiblesse de l'inflation et des salaires. On sait aussi que la RBA regarde ce que va faire la Fed avant de se positionner sur une hausse des taux que les marchés attendent pour le deuxième trimestre 2022.

Les perspectives de la RBNZ sont différentes, car elles reflètent des surprises de croissance à la hausse encore plus importantes en Nouvelle-Zélande qu'en Europe et en Australie, avec un PIB de 1,6 % en glissement trimestriel (contre 1,5 % en Australieet la RBNZ elle-même prévoyait -0,6 % en glissement trimestriel).Les marchés ont par conséquent intégré des perspectives de taux directeurs plus agressives pour la RBNZ, la première hausse de taux étant prévue pour le trimestre 2022 et une divergence de politique de plus en plus grande par rapport à la RBA. L'évolution hawkish des dernières prévisions de taux de la RBNZà la fin du mois de mai a certainement contribué à l'établissement de ces perspectives.

AUD/USD : Un noyau de résistance sur 0,7650

Le dollar Australien s’est retourné à la baisse sous les moyennes mobiles descendantes à 13 et 34 périodes et celle de moyen terme à 200 périodes considéré souvent comme la frontière entre un marché haussier ou baissier.

Le rebond sur le support à 0,7462 avec un RSI qui indiquait une survente va se heurter à un noyau de résistance sur 0,7650 composé de la MM200, la MM34 et une droite de support qui pourrait devenir résistance selon le principe de polarité. Sous ce niveau le risque est de voir l’AUD/USD revenir tester son support.

Si le dollar australien parvenait à franchir la zone de résistance, une dynamique haussière pourrait se remettre en place.

Evolution du dollar australien contre dollar américain en données quotidiennes :

AUD/USD, NZD/USD : Les devises océaniques se reprennent après leur plongeon

NZD/USD : Le rebond doit franchir les 0,7116 pour invalider un scénario correctif

Le dollar néozélandais a rebondi sur un support à 0,6940 et réussi à dépasser le niveau psychologique des 0,7000. Pour valider une reprise haussière, le dollar néozélandais va devoir franchir un noyau de résistance composé des moyennes mobiles à 34 et 200 périodes et d’une droite de polarité sur 0,7116.

En cas d’échec, le risque est de voir un rebond limité du kiwi sur ce niveau avec une nouvelle vague de baisse et une correction en 3 temps ABC

Evolution du Kiwi (NZD/USD) en données quotidiennes :

AUD/USD, NZD/USD : Les devises océaniques se reprennent après leur plongeon

Twitter @CDamestoy

POURSUIVRE VOTRE LECTURE

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.