Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

0

Notifications

Les notifications ci-dessous sont basées sur les filtres qui peuvent être ajustés via les pages du calendrier économique et des webinaires.

Webinaires à venir

Webinaires à venir

0

Événements économiques

Événements économiques

0
Guides de trading gratuits
Souscrire
Veuillez réessayer
CAC 40
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Or
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
USD : Le dollar repart à la baisse avant Powell et l’inflation

USD : Le dollar repart à la baisse avant Powell et l’inflation

Cedric Damestoy, Analyste Marché

Points clés de l’article :

  • Les membres de la Fed à l’unisson sur la politique accommodante
  • La tendance de fond reprend après un rebond classique

Les membres de la Fed à l’unisson sur la politique accommodante

Les bons chiffres économiques américains de la semaine dernière avaient donné une bouffée d’oxygène au dollar que certains voyaient déjà comme un retournement de tendance. Seulement la tendance de fond était toujours valable et cette reprise haussière, comme souligné dans les précédents articles, ne constituait qu’un rebond. Il en faudra plus pour voir le billet vert monter durablement et notamment la certitude que l’inflation est de retour avec des taux à 10 ans qui dépassent les 1,20% .

En quelques jours, la semaine dernière, la hausse du dollar a suivi celle des actions laissant penser qu’un accélération de la croissance serait positive pour les actifs américains et le dollar. Mais cette hausse a certainement plus à voir avec le positionnement extrême à la vente que détenait les différents acteurs.

Il est probable que d'éventuelles nouvelles mesures de relance budgétaire américaines contribueront à ralentir le rythme et la longévité d'une tendance à la baisse du dollar plutôt qu'à l'inverser complètement.

Le dollar est plus faible aujourd’hui pour la troisième journée consécutive et le rebond semble bien terminé. La plupart des nouvelles sur le front fiscal suggèrent que le plan d'aide COVID-19 sera dirigé vers un budget de réconciliation plutôt que par le biais de négociations bipartites. Cela suggère que le stimulus est susceptible d'être plus proche de la proposition de 1,9 milliard de dollars que de la suggestion bipartisane de 680 milliards de dollars. Pourtant, le dollar ne progresse plus.

La rhétorique de la Fed reste prolifique et largement accommodante avant le discours du président Powell à l'Economic Club de New York demain.

Le message des différents membres de la Fed est devenu plus cohérent après les divergences de début janvier. Ils affichent leur optimisme sur les perspectives économiques. Par exemple, hier, Mester de la Fed a déclaré que le moment où ils retireront leurs facilités monétaires n’est pas pour bientôt" (Bloomberg). Barkin, de la Fed, a déclaré qu'une réduction ou diminution des achats d'actifs n'était pas sur la table. Bostic, qui s'était auparavant fait l'avocat d'une éventuelle réduction progressive en 2021, a fait remarquer que l'emploi est susceptible de rebondir plus lentement que le PIB et que la Fed ne devrait pas s'inquiéter d’une inflation trop élevée (Reuters). Il est peu probable que le président Powell propose quelque chose de nouveau demain.

De même le chiffre de l’inflation qui sera très suivi demain pourrait amener de la volatilité mais il faudrait qu’il soit particulièrement fort et confirmé dans les prochains mois pour voir un volte-face dans la politique monétaire de la Fed étant donné que celle-ci a déjà dit qu’elle s’accommoderait d’une hausse des prix. .

Dans l’immédiat donc les conditions pour une poursuite de la faiblesse du billet vert sont toujours d’actualité et seule une résurgence durable de l’inflation pourrait accélérer le calendrier au deuxième semestre… mais cette hypothèse pourrait bien devenir réalité.

La tendance de fond reprend

L’indice dollar a touché un point bas à 89,16 début janvier avant de rebondir. Depuis le billet vert a enregistré un rebond classique avec un retracement Fibonacci entre 38,2% et 50%. Le long chandelier rouge clôturant sous le précèdent vendredi dernier indiquait la fin de cette reprise haussière et donnait le signal d’une contre-attaque.

La clôture du jour sous les moyennes mobiles à 13 et 34 périodes confirment que la tendance qui prévalait reprend. Le dollar pourrait donc revenir sur dernier creux de janvier et poursuivre vers les plus bas de février 2018 à 87,94.

Ce scénario négatif serait invalidé en cas de retour au-dessus de 91,74.

Evolution de l’indice dollar en données quotidiennes :

USD : Le dollar repart à la baisse avant Powell et l’inflation

Twitter @CDamestoy

POURSUIVRE VOTRE LECTURE

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.