Ne manquez aucun article de Valentin Aufrand

S'inscrire pour recevoir des informations quotidiennes sur les publications
Veuillez indiquer un prénom valide
Veuillez compléter ce champ.
Veuillez indiquer un nom valide
Veuillez compléter ce champ.
Veuillez indiquer une adresse email valide
Veuillez compléter ce champ.
Veuillez sélectionner un pays

Je souhaite recevoir par e-mail des informations de la part de DailyFX et IG sur les opportunités de trading et leurs produits et services.

Veuillez compléter ce champ.

Nos prévisions seront bientôt disponibles dans votre boîte mail

En plus de lire nos analyses, nous vous proposons d'aller encore plus loin en les testant. Nos prévisions vous donnent en effet accès à un compte démo gratuit auprès de notre fournisseur IG, pour vous permettre de tester et de vous entraîner au trading sans risque.

Votre démo est créditée de 30 000€ de fonds virtuels que vous pouvez utiliser pour trader sur plus de 7500 valeurs.

Vous recevrez vos identifiants par email sous peu.

En savoir plus sur votre démo

Vous êtes inscrits aux articles de Valentin Aufrand

Vous pouvez gérer vos inscriptions en cliquant sur le lien qui se trouve au bas de chaque email que vous recevez

Une erreur s'est produite lors de l'envoi de votre formulaire.
Veuillez réessayer.

Points-clés de l’article pétrole :

  • L’AIE estime que la demande de pétrole pourrait commencer à peser sur les cours de pétrole.
  • L’analyse technique des barils WTI et Brent suggèrent une poursuite de la hausse.

L’AIE estime que la demande de pétrole pourrait commencer à peser sur les cours de pétrole

Une grande partie de la hausse de 32% du cours du pétrole Brent depuis le début de l’année (et 42% pour le WTI !) s’explique par les efforts de l’OPEP+ de réduction de sa production, les sanctions de Washington contre les régimes vénézuélien et iranien, ainsi que les récents combats en Libye.

L’offre est depuis le début de l’année l’élément influençant le plus les cours de pétrole, mais l’agence internationale de l’énergie (AIE) a averti que la baisse de la demande en raison du ralentissement de l’économie mondiale risque de peser sur les cours pour le restant de l’année.

L’analyse technique des barils WTI et Brent suggèrent une poursuite de la hausse

Graphiques journaliers des barils WTI et Brent réalisés sur la plateforme ProRealTime :

Analyse des cours de pétrole WTI et Brent

D’un point de vue de l’analyse technique, les cours de pétrole sont indiscutablement dans des tendances haussières depuis l’année, surtout depuis que les prix des barils ont formé des figures de retournement haussières solides en tête et épaules inversées en février.

Les objectifs théoriques de ces figures ne sont toujours pas atteints, mais rien ne justifie un retournement baissier pour le moment. Les perspectives restent donc haussières pour le baril Brent jusqu’à 77$ et le baril WTI jusqu’à 66,50$.

L’indicateur de momentum RSI témoigne d’une importante pression acheteuse en évoluant dans sa zone de surachat. La présence du RSI dans cette zone ne doit pas être considérée comme un signal baissier dans l’immédiat. Un repli du RSI est plus probable lorsqu’il évolue dans ses extrémités, mais celui-ci ne doit pas être considéré comme un signal de retournement majeur. Une divergence baissière pourrait très bien se former, ce qui se résumerait par des nouveaux sommets du prix et une baisse du RSI. Seule la cassure de la zone de neutralité à 50 serait un signal baissier de retournement majeur.

Vous souhaitez améliorer vos compétences de trading ? Découvrez nos meilleurs conseils de trading.

POURSUIVRE VOTRE LECTURE