Les prévisions d’inflation de la RBN et l’IPC des États-Unis publiés demain seront des catalyseurs majeurs pour l’EUR/NZD et le NZD/USD.

Dernières actualités des cours de l’EUR/NZD et du NZD/USD

  • La RBNZ publiera ses prévisions d’inflation mercredi 14 février
  • EUR/NZD : L’euro s’approche de son support oblique haussier
  • NZD/USD : L’IPC américaine devrait être un catalyseur décisif

Le dollar néo-zélandais fait à court terme pression sur l’euro et le dollar américain, mais les prévisions d’inflation publiées par la RBNZ ainsi que l’indice des prix à la consommation (IPC) américaine publié mercredi 14 février seront des catalyseurs majeurs pour le cours de l’EUR/NZD et du NZD/USD. L’analyse technique suggère un rebond de l’EUR/NZD sur l’oblique haussière de long terme, tandis que celle du NZD/USD suggère d’attendre davantage de signaux.

La RBNZ publiera ses prévisions d’inflation mercredi 14 février

La banque centrale de Nouvelle-Zélande (RBNZ) publiera mercredi 14 février à 03h00 CET les prévisions d’inflation des directeurs d'entreprises pour les deux prochaines années. Le précédent rapport en novembre estimait une inflation de 2%, mais la révision à la hausse de la croissance du PIB de la Nouvelle-Zélande pourrait conduire à une hausse des anticipations d’inflation. Une lecture plus élevée que 2% aurait donc un impact positif sur le dollar néo-zélandais et continuerait de faire pression à court terme sur l’euro et le dollar. D’autant plus qu’une revue à la hausse irait à l’encontre de la tendance actuelle des prix à la consommation en Nouvelle-Zélande (dont l’indice core) qui baisse depuis le printemps 2017 tandis qu’il accélère aux États-Unis ou en zone euro.

EUR/NZD : L’euro s’approche de son support oblique haussier

Face au dollar néo-zélandais, l’euro baisse depuis qu’il a atteint ses sommets début décembre 2017 à 1,75$. Néanmoins, le cours de l’EUR/NZD s’approche de son oblique haussière qui sert de support depuis le rallye haussier de l’euro début 2017. Le cours a déjà rebondi à deux reprises sur cette oblique. Un troisième test pourrait être l’opportunité de se positionner dans le sens de la tendance de fond, clairement haussière (+16% en 1 an). La moyenne mobile à 200 séances permet d’identifier la tendance de long terme et pourra être utilisée comme second support en cas de cassure de l’oblique.

Graphique journalier de l’EUR/NZD réalisé sur la plateforme ProRealTime

Le cours de l'EUR/NZD s'approche de son oblique haussière de long terme

Découvrez nos prévisions des paires majeures du Forex pour le trimestre en cours dans nos guides prévisionnels.

NZD/USD : L’IPC américaine devrait être un catalyseur décisif

Le sort du NZD/USD devrait être celé selon les chiffres de l’IPC des États-Unis publiés mercredi 14 février à 14h30 CET. En effet, depuis le début du mois de février, l’IPC et les autres indicateurs mesurant l’inflation ont pris une part importante dans la prise de décision des spéculateurs. La récente hausse des salaires aux États-Unis (+2,9%), synonyme d’accélération de l’inflation, a permis au dollar index (DXY) de rebondir jusqu’à 90 points.

L’IPC des États-Unis est attendu en légère baisse, tout comme l’indice sous-jacent, ce qui si confirmés, devraient soutenir le NZD/USD. Dans le cas contraire, le dollar néo-zélandais aura des fortes chances de se replier.

Sur le plan de l’analyse technique, nous pouvons constater une divergence entre le cours et son momentum depuis la fin du mois de janvier. Les précédentes divergences avaient abouti à des corrections de plusieurs centaines de pips, malgré des sous-corrections qui pouvaient faire douter de ces signaux...

Ainsi, bien que le NZD/USD rebondisse malgré la divergence baissière, il sera nécessaire d’attendre jeudi, lorsque le marché aura digéré la publication de l’IPC US avant de prendre une décision. En cas de reprise de la baisse, le potentiel baissier est jusqu’à 0,71$ puis 0,70$. Dans le cas où le cours dépasse son récent sommet à 0,7437$, le signal sera alors haussier jusqu’à 0,75$.

Susceptible de vous intéresser : La hausse des salaires augmente la spéculation des hausses des taux de la Fed.

Graphique journalier du NZD/USD réalisé sur la plateforme ProRealTime

Graphique journalier du NZD/USD