Ne manquez aucun article de Vincent Ganne

S'inscrire pour recevoir des informations quotidiennes sur les publications
Veuillez indiquer un prénom valide
Veuillez compléter ce champ.
Veuillez indiquer un nom valide
Veuillez compléter ce champ.
Veuillez indiquer une adresse email valide
Veuillez compléter ce champ.
Veuillez sélectionner un pays

Je souhaite recevoir par e-mail des informations de la part de DailyFX et IG sur les opportunités de trading et leurs produits et services.

Veuillez compléter ce champ.

Nos prévisions seront bientôt disponibles dans votre boîte mail

En plus de lire nos analyses, nous vous proposons d'aller encore plus loin en les testant. Nos prévisions vous donnent en effet accès à un compte démo gratuit auprès de notre fournisseur IG, pour vous permettre de tester et de vous entraîner au trading sans risque.

Votre démo est créditée de 30 000€ de fonds virtuels que vous pouvez utiliser pour trader sur plus de 7500 valeurs.

Vous recevrez vos identifiants par email sous peu.

En savoir plus sur votre démo

Vous êtes inscrits aux articles de Vincent Ganne

Vous pouvez gérer vos inscriptions en cliquant sur le lien qui se trouve au bas de chaque email que vous recevez

Une erreur s'est produite lors de l'envoi de votre formulaire.
Veuillez réessayer.

Points-clés cet article EUR/USD :

  • Le cours de l’euro dollar revient au contact de la résistance des 1.13$, sur fond de hausse de la probabilité de baisse des taux de la FED cette année
  • De nombreux fondamentaux vont avoir un impact sur le cours de l’euro dollar et du dollar US (DXY) d’ici la fin de la semaine

Cours de l’euro dollar : graphique réalisé avec la plateforme TradingView et qui expose les bougies japonaises en données journalières

Graphique du cours EUR/USD en données journalières

Le cours de l’euro dollar revient au contact de la résistance des 1.13$, sur fond de hausse de la probabilité de baisse des taux de la FED cette année

Le cours de l’euro dollar a rebondi sur le support à 1.1110$ de manière impulsive suite à la publication de statistiques américaines décevantes. Hier c’est le PMI manufacturier de l’ISM qui a déçu et le dollar US a cassé un support face à un panier de devises. Il est vrai que la Réserve Fédérale (FED) communique beaucoup sur une baisse des taux potentielle cette année, à tel point que la probabilité d’une baisse des taux en juillet dépasse maintenant les 50%.

Mais gardons à l’esprit que la Banque Centrale Européenne (BCE) peut aussi agir pour neutraliser toute hausse du taux de change de l’euro dollar. Le commerce extérieur allemand reste clairement sous pression de la guerre commerciale et l’Italie devrait afficher un déficit budgétaire plus important que prévu, soit deux facteurs de baisse pour la monnaie unique européenne.

Techniquement, le cours de l’euro dollar teste la partie haute d’un biseau descendant potentiel, pour le moment, la résistance à 1.1280$/1.13$ contient la hausse des cours. Attention au discours de Jérôme Powell aujourd’hui à 16 heures.

Cours du dollar US (DXY) : graphique réalisé avec la plateforme TradingView et qui expose les bougies japonaises en données journalières

Graphique du dollar en données journalières

De nombreux fondamentaux vont avoir un impact sur le cours de l’euro dollar et du dollar US (DXY) d’ici la fin de la semaine

Sur le plan des fondamentaux avec un impact fort sur le cours de l’euro dollar, voici ce qu’il faut surveiller cette semaine du lundi 03 juin 2019 :

  1. Le PMI des services des Etats-Unis selon l’ISM (mercredi) : L’impact sera fort sur le dollar US face à un panier de devise (DXY), d’autant que la probabilité implicite de baisse des taux de la Réserve Fédérale des Etats-Unis (FED) d’ici la fin de l’année a augmenté avec le retour des tensions commerciales. Notons enfin que le PMI de l’ISM est plus suivi aux Etats-Unis que le PMI de Markit.
  2. La décision de politique monétaire de la Banque Centrale Européenne (BCE), jeudi à 13h45 avec une conférence de presse de Mario Draghi à 14h30. Le marché sera attentif à la mise à jour des projections macro-économiques de la BCE, avec un impact fort sur le taux de change de l’euro.
  3. Les chiffres de l’emploi aux Etats-Unis (le rapport NFP du mois de mai), vendredi à 14h30. C’est le chiffre le plus important de la semaine en terme d’impact sur le dollar US (DXY).

A cela viennent s’ajouter des facteurs fondamentaux d’ordre politique : les tensions entre l’Italie et l’UE pour le budget de l’Italie (écartement du spread de taux Italie/Allemagne et impact négatif sur l’euro) et la corrélation positive entre le taux GBP/USD et EUR/USD dès lors qu’il s’agit d’une information politique liée au Brexit. Rappelons que Theresa May quitte ses fonctions au parti Conservateur en fin de semaine.

Suivez Vincent Ganne sur TradingView