Prévisions

EUR/USD : fondamentalement en danger avant le couple Fed – BCE

Analyse technique et fondamentale des marchés financiers

Se connecter via:

EUR/USD – Après une semaine marquée par la parution d’un rapport mitigé de l’emploi aux Etats-Unis, le taux de change EUR/USD sera principalement influencé ce mercredi par la réunion de politique monétaire de la Fed, ainsi que par celle de la BCE le lendemain. Alors qu’un relèvement de taux de 25 points de base parait acté côté Fed, les investisseurs EUR/USD devront probablement s’en remettre aux intentions de la BCE vis-à-vis de son programme de rachats d’actifs (quantitative easing). Le comité de politique monétaire de la Fed pourrait par ailleurs opter pour un ton non-accommodant défavorable à la paire EUR/USD. Cette dernière pâtit en effet, depuis l’entame du mois de novembre, de la remontée d’un dollar américain porté par les déclarations bellicistes de Jerome Powell, prochain président nommé de la Fed.

Suivez en direct ma stratégie EUR/USD lors d’un webinaire Spécial BCE – Décision de taux, ce jeudi à 13h30.

EUR/USD : le risque semble baissier entre Fed et BCE

De con côté, la BCE semble laisser un doute s’installer. Après avoir clairement prolongé son soutien à son économie, la banque centrale présidée par Mario Draghi aurait laissé entendre que son QE ne serait plus prolongé. De quoi laisser un marché EUR/USD tout autant perplexe qu’attentif au bond du billet vert. Le taux de change EUR/USD ne peux ainsi nier un risque présent - sur le plan fondamental - et procuré par les réunions de politique monétaire de la Fed et de la BCE.

Apprenez les classiques du trading en recevant gratuitement ce guide éducatif

Avant BCE et FED, EUR/USD sous 1,18$

Du point de vue de l’analyse technique, bien qu’un rebond ait pris forme sur le support situé à 1,1730$, le cours EUR/USD peine à franchir ses résistances. La paire EUR/USD subit en effet un repli sous le seuil à 1,18$ susceptible de la reconduire sur son support avant l’intervention de la Fed ainsi que celle de la BCE.

A lire aussi - Franc suisse : deux sérieuses menaces décideront du sort EUR/CHF

Le graphique ci-dessous montre le taux de change EUR/USD en unité de temps 4 heures à l’approche de la Fed et de la BCE.

EUR/USD avant la Fed et la BCE

Graphique préparé par Yoav Nizard

Twitter @YoavNizard



EUR/USD : Qu’attendre du discours de Mario Draghi ?

Analyse technique et fondamentale des marchés boursiers, étude des corrélations et des niveaux clés

Se connecter via:

Le marché n’attend aucun changement des taux directeurs de la banque centrale européenne (BCE) cette après-midi. Mario Draghi avait indiqué lors de sa dernière réunion en octobre que la politique monétaire allait rester accommodante en 2018, avec une extension du programme d’assouplissement quantitatif (QE) jusqu’en septembre 2018. Peu de chance donc de connaitre une hausse des taux directeurs de la BCE avant 2019, mais le marché pourrait commencer à anticiper le début d'un durcissement de la politique monétaire.

Le discours de Mario Draghi pourrait satisfaire le marché

Au niveau du discours de Mario Draghi qu’il devrait porter à 14h30 CET cette après-midi, nous pouvons nous attendre à ce que le président de l’institution souligne comme à son habitude l’accélération de la croissance et l’amélioration de la situation économique grâce à la politique monétaire accommodante.

L’amélioration de la macro en zone euro devrait soutenir l’inflation

En effet, il semblerait que la banque centrale souhaite attendre une accélération de l’inflation plus importante (actuellement à 1,5%). La croissance à un plus haut depuis 2011 (PIB +2,6%) et le taux de chômage à un plus bas de 2009 (à 8,8%) devraient justement contribuer à la hausse des prix à long terme et pourraient permettre à l’IPC d’accélérer à un rythme annuel de 2% comme le souhaite la BCE.

La patience semble donc être nécessaire, les bonnes publications macroéconomiques sont depuis le début de l’année très bien accueillies par les marchés qui voient en cette amélioration de la situation économique une fin de tapering et un début de cycle de hausse des taux dès 2019.

L’EUR/USD pourrait revenir à 1,20$ d’ici les prochaines semaines

Sur le plan de l’analyse technique, la déception du communiqué du FOMC hier soir, et la réaction positive que pourrait avoir le marché pendant le discours de Mario Draghi devrait transporter l’EUR/USD jusqu’à la prochaine résistance technique à 1,1930$ puis 1,20$ d’ici la fin de l’année.

En cas de repli, le premier support technique intéressant pour passer à l’achat sur du court et moyen terme est le support à 1,1650$.

Pourquoi les traders particuliers sont-ils majoritairement perdants ? Voici leur principale erreur.

EUR/USD : Qu’attendre du discours de Mario Draghi ?

Graphique 4 heures de l’EUR/USD réalisé sur la plateforme ProRealTime

Autres sujets d’actualités :

Analyse Indices : S&P 500, EuroStoxx50, FTSE 100, Nikkei 225

Cette semaine sur les marchés : Fed, BCE, Inflation US/UK, BoE et Brexit



USD/JPY – EUR/JPY : Stratégie technique baissière à court terme

Analyse technique et fondamentale des marchés financiers

Se connecter via:

Les taux de change USD/JPY et EUR/JPY présentent la particularité d’évoluer à l’intérieur d’une importante tendance latérale de moyen terme. Caractérisant un marché indécis, les mouvements non-directionnels des paires EUR/JPY et USD/JPY pourraient procurer des stratégies techniques exploitables. Je vous propose de trouver ci-dessous mes scénarios envisagés à court et moyen terme sur les taux de change USD/JPY et EUR/JPY.

Découvrez gratuitement l’effet de levier moyen utilisé par un trader particulier gagnant

USD/JPY – la paire, qui fluctue à l’intérieur d’un important rectangle situé entre les bornes 108,55 JPY et 114,50 JPY, a obtenu un risque baissier suite à son échec sous la partie supérieure. Malgré son récent rebond sur une oblique haussière initiée au mois d’avril, le taux de change n’est pas parvenu à franchir la résistance située à 112,89 JPY, ravivant de ce fait son potentiel baissier.

Alors qu’il teste désormais le support à 111,70 JPY, le cours USD/JPY pourrait selon moi reprendre sa marche baissière en direction de la partie inférieure de ce rectangle. Ainsi, un retour sur 110,90 JPY correspondant au niveau de l’oblique haussière me parait probable à court terme. A moyen terme, la cible à 108,55 JPY me semble également envisageable.

Retrouvez en direct mes points de marché avec toutes mes stratégies de trading chaque mardi, jeudi et vendredi à 14h30

Taux de change USD/JPY en données journalières en bougies japonaises

USD/JPY – EUR/JPY : Stratégie technique baissière à court terme

Graphique préparé par Yoav Nizard

EUR/JPY – le taux de change évolue lui-aussi dans un rectangle technique. Le cours EUR/JPY retombe après s’être replié en fin de semaine dernière sous la résistance majeure à 134,45 JPY. Ainsi, un retour lors des prochaines séances sur la partie inférieure de ce range à 131,65 JPY me parait fortement probable. Un éventuel rebond sur ce seuil permettrait de consolider cette stratégie de trading range. Cependant, une cassure de l’oblique baissière pourrait enfoncer la paire EUR/JPY.

Taux de change EUR/JPY en données journalières en bougies japonaises

USD/JPY – EUR/JPY : Stratégie technique baissière à court terme

Graphique préparé par Yoav Nizard



EUR/GBP : ne valide pas une tête-épaules après Banque d’Angleterre et Draghi

Analyse technique et fondamentale des marchés financiers

Se connecter via:

Probablement l’un des taux de change à suivre ce jeudi sur le marché du Forex, l’EUR/GBP appréhendait l’intervention de la Banque d’Angleterre ainsi que celle de Mario Draghi. Alors qu’il soutenait la monnaie unique en indiquant son optimisme sur la croissance et l’inflation en zone euro, Mario Draghi a opté pour un ton plus prudent. Le président de la BCE a en effet signalé que son quantitative easing sera maintenu « jusqu’à ajustement durable de l’inflation ». Avant d’ajouter qu’un « degré important de stimulation monétaire » restait nécessaire. En n’affirmant pas que son QE prenne fin en septembre 2018, Mario Draghi a fragilisé l’euro et la paire EUR/GBP dans son sillage.

Découvrez gratuitement l’effet de levier moyen utilisé par un trader particulier gagnant

Draghi met sous pression la paire EUR/GBP

Plus tôt, les investisseurs EUR/GBP constataient le vote unanime des neuf membres du comité de politique monétaire de la Banque d’Angleterre en faveur d’un statu quo. Mark Carney a, de son côté, fait part de sa déception vis-à-vis des indicateurs macro-économiques britanniques. Le gouverneur de la Banque d’Angleterre a par ailleurs salué l’avancée des négociations Brexit, soulignant au passage les bienfaits de ces « progrès réalisés » sur la consommation des ménages au Royaume-Uni.

Retrouvez en direct toutes mes stratégies de trading chaque mardi, jeudi et vendredi à 14h30

EUR/GBP : analyse technique après Banque d'Angleterre et Draghi

L’analyse technique du taux de change EUR/GBP met en évidence son échec sous la résistance à 0,8826£. Ce repli empêche le cours EUR/GBP d’enclencher une figure de retournement sous l’effet d’une épaule – tête – épaule en données journalières. La paire EUR/GBP se maintient toutefois à l’intérieur de son rectangle dont la partie inférieure se situe à 0,87519£.

Taux de change EUR/GBP en données journalières en bougies japonaises

EUR/GBP après Banque d'Angleterre et Mario Draghi

Graphique préparé par Yoav Nizard



Cours de l’or : Janet Yellen émet des doutes, la Chine déçoit

Analyse macroéconomique et technique des marchés financiers mondiaux

Se connecter via:

Le cours de l’or et les valeurs refuges se sont fortement appréciées, à deux reprises, durant la séance d’hier. La première accélération sur le cours de l’or s’est initiée suite à la publication de l’inflation aux Etats-Unis, ressortie inférieure au consensus. Par la suite le compte rendu du FOMC et le discours de Janet Yellen ont permis une seconde accélération dans la soirée.

Le rendez-vous que les investisseurs attendaient depuis plusieurs semaines s’est soldé, comme attendu, par une hausse du taux principal de la réserve fédérale. En revanche les investisseurs ont été surpris par les nouvelles projections économiques publiées par le FOMC ainsi que par la faiblesse de l’inflation qui persiste.

Vous souhaitez poursuivre votre analyse, téléchargez notre guide de prévisions matières premières

De plus cette nuit la Chine a publié une production industrielle inférieure au consensus, relançant la crainte d’un ralentissement de la seconde économie mondiale.

Cours de l’or

Cours de l’or : Janet Yellen émet des doutes, la Chine déçoit

Graphique du cours de l’or en 15 min. Twitter : @VincentBoy_IG

Le cours de l’or a fortement rebondi hier à la suite des chiffres de l’inflation et des déclarations de la présidente de la Fed.

Cours de l’or : Janet Yellen émet des doutes, la Chine déçoit

Graphique du cours de l'or en journalier.

Nous surveillerons l’évolution du cours en hebdomadaire car le cours de l’or est actuellement au contact de niveaux importants. En effet après avoir franchi à la baisse le support oblique, le croisement des moyennes mobiles 50 et 100 et le retracement de Fibonacci de 23,6% (baisse de septembre 2011 à décembre 2016) le cours de l’or semble reprendre le chemin haussier aujourd’hui.

Suivez notre émission quotidienne le Market live IG pour une analyse macroéconomique et financière en direct

Cours de l’or : Janet Yellen émet des doutes, la Chine déçoit

Graphique du cours de l'or en hebdomadaire.

En hebdomadaire nous attendrons le retour au-dessus de l’oblique à 1265 pour confirmer le retour d’une tendance haussière. En revanche en cas de maintien sous ce niveau, le cours de l’or pourrait revenir sous le retracement de 23,6% à 1252,9.

En données journalières, la tendance haussière pourra également être confirmée en cas de clôture au-delà du retracement de Fibonacci de 23,6% (baisse de juillet à décembre 2016).

En revanche en cas d’échec à franchir ces niveaux le cours de l’or pourrait rejoindre le support situé à 1236$.



Pétrole Brent – dollar canadien : à chacun son Trading Range

Analyse technique et fondamentale des marchés financiers

Se connecter via:

Bien aidé par les efforts de l’organisation OPEP, le baril de pétrole tente de prolonger sa remontée. Le Brent, qui a par ailleurs été soutenu la semaine passée par un déstockage hebdomadaire aux Etats-Unis, évolue à l’intérieur d’un rectangle technique (trading range), symbole de l’indécision du marché du pétrole. Le cours du Brent, qui est borné entre les seuils situés à 64,36$ et 61,18$, subit un repli sous la partie supérieure l’empêchant d’en sortir par le haut. De ce fait, bien qu’il bénéficie d’une dynamique de fond haussière, le pétrole pourrait retomber lors des prochaines séances sur ses bas niveaux mensuels. En données journalières, l’indicateur de momentum RSI du Brent décline, confirmant l’éventualité d’un retour sur 61,18$. Un franchissement de la résistance à 64,36$ invaliderait cette stratégie de trading range et relancerait la hausse du pétrole.

Suivez en direct ma stratégie EUR/USD lors d’un webinaire Spécial BCE – Décision de taux, ce jeudi à 13h30.

Brent en données journalières en bougies japonaises

Brent - Pétrole

Graphique préparé par Yoav Nizard

Apprenez à trader le Pétrole en recevant gratuitement notre guide éducatif avancé

De son côté, la paire USD/CAD fluctue également à l’intérieur d’un rectangle. Alors qu’un échec prend forme sous la partie supérieure à 1,2892 CAD, le taux de change USD/CAD pourrait retrouver son support situé à 1,2680 CAD. Prudence toutefois aux différents évènements macro-économiques attendus et susceptibles de procurer une importante volatilité sur la paire USD/CAD. Le dollar américain devra faire face à la réunion de politique monétaire de la Fed, alors que le dollar canadien sera impacté par la publication des stocks de pétrole hebdomadaires aux Etats-Unis.

Taux de change USD/CAD en données journalières en bougies japonaises

USD/CAD

Graphique préparé par Yoav Nizard



AUD/USD – AUD/JPY : l’aussie dollar accélère après le « NFP » australien

Analyse technique et fondamentale des marchés financiers

Se connecter via:

Alors que les marchés financiers avaient les yeux rivés sur la réunion de politique monétaire de la Réserve Fédérale des Etats-Unis hier soir, le dollar australien attendait la publication des chiffres de l’emploi en Australie. Ce « rapport NFP » a agréablement surpris l’aussie dollar en signalant la création de 61 600 emplois le mois dernier, nombre largement supérieur aux 19 000 anticipés par le consensus. Le taux de chômage reste quant à lui stable à 5,4%. Cette excellente statistique affaiblit davantage l’éventualité de la mise en place par la RBA de mesures accommodantes lors des prochains mois, et permet au dollar australien de repartir à la hausse près d’une semaine après le statu quo de sa banque centrale.

Retrouvez mes stratégies de trading en direct chaque mardi, jeudi et vendredi à 14h30

AUD/USD – également soutenu par une intervention jugée « accommodante » de la Fed, le taux de change AUD/USD tente de valider le franchissement du seuil d’inversion de polarité situé à 0,7640$. Bien qu’elle fluctue dans une tendance latérale sur les deux derniers mois, la paire AUD/USD pourrait retrouver lors des prochaines séances la résistance à 0,77345$. L’indicateur contrarien du positionnement des traders particuliers, Sentiment IG, donne un signal haussier sur le cours AUD/USD.

Apprenez les classiques du trading en recevant gratuitement ce guide éducatif

Taux de change AUD/USD en données journalières en bougies japonaises

AUD/USD

Graphique préparé par Yoav Nizard

AUD/JPY – le cours corrige sa dynamique baissière initiée au mois de septembre. En effet, après avoir franchi la résistance à 86,01 JPY, la paire AUD/JPY confirme sa remontée et prend le chemin du seuil à 87 JPY.

Taux de change AUD/JPY en unité de temps 4 heures en bougies japonaises

AUD/JPY

Graphique préparé par Yoav Nizard



NZD/USD : une opportunité pour rebondir à l’approche du NFP

Analyse technique et fondamentale des marchés financiers

Se connecter via:

Le dollar néo-zélandais chute mais ne coule pas. Bien qu’affaibli par les nombreux changements politiques en Nouvelle-Zélande, engageant au passage les missions de la RBNZ, le taux de change NZD/USD n’abdique pas. Le kiwi dollar tente de résister à la forte avancée d’un dollar américain porté par une Réserve Fédérale moins accommodantes. Jerome Powell, prochain président de la banque centrale, a fait part de sa volonté d’accroitre le rythme de son resserrement monétaire. Le dollar est également racheté depuis l’adoption par le Sénat américain du projet de réforme fiscale proposé par Donald Trump. Sur le plan de la macro-économie, le prochain catalyseur de taille sera connu ce vendredi avec la publication du rapport NFP et des chiffres de l’emploi aux Etats-Unis.

Découvrez gratuitement l’effet de levier moyen utilisé par un trader particulier gagnant

L’analyse technique du taux de change NZD/USD montre un canal baissier à l’intérieur duquel fluctue le cours depuis la séance du 23 octobre dernier. Après s’être repliée sous la partie supérieure du canal, la paire NZD/USD est retombée sur un niveau de support majeur situé 0,6830$. Soutenu par ce support, le taux de change tente de rebondir en direction du seuil à 0,69$. Ainsi, la confirmation de ce rebond pourrait conduire la paire NZD/USD sous le seuil à 0,6871$. La dynamique reste toutefois baissière, une cassure de ce support pourrait enfoncer le taux de change NZD/USD sur la partie inférieure du canal baissier à 0,67465$ à moyen terme.

Retrouvez en direct mes points de marché avec toutes mes stratégies de trading chaque mardi, jeudi et vendredi à 14h30

Taux de change NZD/USD en unité de temps 4 heures en bougies japonaises

NZD/USD : une opportunité pour rebondir à l'approche du NFP

Graphique préparé par Yoav Nizard



Sponsorisé par IG – Fournisseur de DailyFX