Support & Résistance

Dernière mise à jour:
M - Majeur
   |   
I - Intermédiaire
   |   
m - Mineur
   

La perspective sur l’euro continue de monter à mesure que le sentiment change

Quantitative analysis, algorithmic trading, and retail trader sentiment.

Se connecter via:

La perspective sur l’euro continue de monter à mesure que le sentiment change

EUR/USD : Les données de trading montrent que 32,1% des traders sont à l’achat net avec un ratio de traders passant de la vente à l’achat de 2,11 à 1. Le nombre de traders acheteurs net est 22,6% plus faible qu’hier et 53,8% plus faible que la semaine dernière, alors que le nombre de traders vendeurs net est 21,8% plus élevé qu’hier et 57,2% plus élevé que la semaine dernière.

Nous sommes typiquement contrarient au consensus, et la fait que les traders soient vendeurs net suggère que les cours de EUR/USD peuvent continuer à augmenter. Les traders sont plus vendeurs net qu’hier et que la semaine dernière, et la combinaison du sentiment actuel et des récents changements nous donne un biais de trading plus fort sur le sentiment contrarient haussier de EUR/USD.

Si vous souhaitez savoir comment la position prise par les traders peut vous aider à déterminer la direction des futurs mouvements de marché, le Sentiment Client IG est un outil qui peut vous aider. Obtenez notre guide du Sentiment Client IG ici.


Le Dollar Américain se négocie plus haut par rapport au Yen - Changement de tendance ?

Quantitative analysis, algorithmic trading, and retail trader sentiment.

Se connecter via:

Le Dollar Américain se négocie plus haut par rapport au Yen - Changement de tendance ?

USD/JPY : Les données de trading montrent que 70,4% des traders sont à l’achat net avec un ratio de traders passant de la vente à l’achat de 2,37 à 1. En fait, les traders sont restés acheteurs net depuis Janv. 09 alors qu’USD/JPY était proche de 117,616 ; le prix a baissé de 6.7% depuis. Le nombre de traders acheteurs net est 19,0% plus faible qu’hier et 20,1% plus faible que la semaine dernière, alors que le nombre de traders vendeurs net est 1,3% plus faible qu’hier et 13,7% plus faible que la semaine dernière.

Nous sommes typiquement contrarient au consensus, et la fait que les traders soient acheteurs net suggère que les cours de USD/JPY peuvent continuer à baisser. Les traders sont déjà moins acheteurs net qu’hier et comparé à la semaine dernière. Les récents changements de sentiment de marchés indiquent que la tendance des cours actuels d’USD/JPY peut bientôt se renverser plus haut, malgré le fait que les traders restent acheteurs net.

Si vous souhaitez savoir comment la position prise par les traders peut vous aider à déterminer la direction des futurs mouvements de marché, le Sentiment Client IG est un outil qui peut vous aider. Obtenez notre guide du Sentiment Client IG ici.


Le sentiment sur la Livre Sterling montre des changements – Prochain déplacement clé

Quantitative analysis, algorithmic trading, and retail trader sentiment.

Se connecter via:

Le sentiment sur la Livre Sterling montre des changements – Prochain déplacement clé

GBP/USD : Les données de trading montrent que 48,1% des traders sont à l’achat net avec un ratio de traders passant de la vente à l’achat de 1,08 à 1. En fait, les traders sont restés vendeurs net depuis Avril 12 alors que GBP/USD était proche de 1,24863 ; le prix a augmenté de 2.4% depuis. Le pourcentage de traders acheteurs net est maintenant à son plus haut depuis Avril 13 quand GBP/USD tradait autour de 1,25061. Le nombre de traders acheteurs net est 12,0% plus élevé qu’hier et 9,8% plus élevé que la semaine dernière, alors que le nombre de traders vendeurs net est 10,4% plus faible qu’hier et 2,5% plus élevé que la semaine dernière.

Nous sommes typiquement contrarient au consensus, et la fait que les traders soient vendeurs net suggère que les cours de GBP/USD peuvent continuer à augmenter. Les traders sont déjà moins vendeurs net qu’hier et comparé à la semaine dernière. Les récents changements de sentiment de marchés indiquent que la tendance des cours actuels de GBP/USD peut bientôt se renverser plus bas, malgré le fait que les traders restent vendeurs net.

Si vous souhaitez savoir comment la position prise par les traders peut vous aider à déterminer la direction des futurs mouvements de marché, le Sentiment Client IG est un outil qui peut vous aider. Obtenez notre guide du Sentiment Client IG ici.


Configurations à court terme pour le DXY, l’USD/JPY et le pétrole brut

Trading court terme et niveaux techniques intraday

Se connecter via:

Le DXY 120 min

Graphique de 120 min du DXY

Nous suivons la montée du DXY depuisquelques semaines et à l'approche de la publication des rapports sur les emplois non agricoles, l'attention reste sur la parallèle supérieure (rouge) avec une rupture au-dessus des points hauts de la fourchette d'ouverture mensuelle à 102.26 nécessaire pour marquer la prochaine phase haussière de l'indice. Le support provisoire repose sur l'ouverture mensuelle qui converge avec la ligne médiane inférieure à 101.44. Nous chercherons une résolution de cette fourchette clé à court terme pour orienter davantage notre tendance directionnelle à court terme.

USD/JPY : La perspective/les niveaux pour la paire USD/JPY ne changent pas depuis la semaine passée avec une cassure du range initié cette semaine qui maintient la tendance longue en cours pour le moment. À l'approche de la publication des rapports sur les emplois non agricoles américains, 115.50 et 115.93-116.08 sont des niveaux intéressants pour un éventuel épuisement ou une résistance à court terme. Le support et l'invalidation haussière à court terme sont passés à 113.57.

Le pétrole brut chaque jour

Graphique journalier du pétrole brut

Nous avons souligné le risque lié à la perspective du pétrole brut alors que les prix exploraient une résistance essentielle la semaine passée à 54.75-55 avec le repli en dehors de ce niveau qui teste désormais une zone de support à court terme clé à 48.70-49.07. Cette région est définie par le retracement à 38,2 % de la progression de juillet, le retracement à 50 % de la progression de novembre et la moyenne mobile à 200 jours.

Garder à l'esprit que cette baisse compromet techniquement la fourchette d'ouverture de 2017 et tandis que le risque global demeure pour un plus grand recul des prix, à court terme, nous devons respecter un rebond en dehors de cette marque. La résistance provisoire est à 50.60/80, supportée par l'invalidation baissière à 51.46/64. Une cassure baissière à partir de ce niveau cible d'autres objectifs de support au niveau du retracement à 61,8 % à47.16 et le support de la ligne de tendance de base qui s'étend du point bas d'avril, actuellement autour de 46.30.

Cherchez-vous des idées de trading ? Consultez les projections de DailyFX pour le premier trimestre de 2017


La perspective sur le Dollar Australien n’est pas Claire jusqu’à ce que cela change

Quantitative analysis, algorithmic trading, and retail trader sentiment.

Se connecter via:

La perspective sur le Dollar Australien n’est pas Claire jusqu’à ce que cela change

AUD/USD : Les données de trading montrent que 47,0% des traders sont à l’achat net avec un ratio de traders passant de la vente à l’achat de 1,13 à 1. Le nombre de traders acheteurs net est 2,3% plus faible qu’hier et 3,3% plus faible que la semaine dernière, alors que le nombre de traders vendeurs net est 4,6% plus faible qu’hier et 13,7% plus faible que la semaine dernière.

Nous sommes typiquement contrarient au consensus, et la fait que les traders soient vendeurs net suggère que les cours de AUD/USD peuvent continuer à augmenter. Les traders sont déjà moins vendeurs net qu’hier et comparé à la semaine dernière. Les récents changements de sentiment de marchés indiquent que la tendance des cours actuels d’AUD/USD peut bientôt se renverser plus bas, malgré le fait que les traders restent vendeurs net.

Si vous souhaitez savoir comment la position prise par les traders peut vous aider à déterminer la direction des futurs mouvements de marché, le Sentiment Client IG est un outil qui peut vous aider. Obtenez notre guide du Sentiment Client IG ici.


USD/CAD : Les préliminaires d’un conflit commercial avec les USA font pression sur le Dollar Canadien

Analyse macroéconomique et technique des marchés financiers mondiaux

Se connecter via:

Les Etats-Unis ont annoncé aujourd’hui la mise en place de droits de douane de 20% sur les importations de bois de construction en provenance du Canada. Cette annonce fait suite à un conflit commercial de longue date entre ces deux pays et cette mesure devrait être la première d’un longue série pouvant aller jusqu’à la remise en cause du traité de l’ALENA. La renégociation de cet accord qui devrait commencer durant l’été avait été annoncée par D. Trump durant la campagne présidentielle, il avait également ajouté qu’il s’engageait à l’abroger si la renégociation n’était pas satisfaisante. Cet accord de libre-échange avait été conclu il y a 23 ans entre le Canada, les Etats-Unis et le Mexique.

Au niveau graphique le cours de l’USD/CAD continue sa progression en cassant le retracement de Fibonacci de 50,0% à 1,3574 (baisse du 20 janvier au 3 mai 2016) pour atteindre 1,3614 suite à cette annonce, plus haut depuis le 25 février 2016. Le Dollar Canadien pourrait maintenant continuer à se déprécier jusqu’au prochain retracement de Fibonacci de 61,8% à 1,3838 avant de rejoindre une résistance importante à 1,4000. Le cross devra avant tout réussir à valider la cassure de la résistance oblique située aujourd’hui à 1,3625 pour valider ce scénario.

En cas de retour sous le retracement actuel le cours pourrait revenir au contact du prochain retracement de 38,2% à 1,3310.

USD/CAD : Les préliminaires d’un conflit commercial avec les USA font pression sur le Dollar Canadien

Intéressé par une analyse long terme pour l’USD ? Obtenez ici nos projections pour l’USD au deuxième trimestre 2017.


Le NZD/USD en attente d’un breakout baissier

Short Term Strategies, Scalping, Price Action Analysis, and Risk Management

Se connecter via:

Situation du marché : NZD/USD en attente de breakout

Objectif 1 :______2X ATR (fourchette réelle moyenne) à 0.6792

Objectif 2 :______4X ATR à 0.6699

NZD/USD, graphique journalier avec le range

Le NZD/USD en attente d'un breakout baissier

(Créé à l'aide d'IG Charts)

Le NZD/USD s'oriente maintenant vers les nouveaux points bas annuels, permettant aux traders de se préparer à un nouveau breakout baissier. Les traders peuvent prévoir d'entrer sur le marché en dessous du point bas du 3 janvier à 0.6884. Il est important de noter que l'ATR (range réel moyen) journalière du NZD/USD s'affiche à 46 pips. En cas de breakout, les traders peuvent choisir d'utiliser l'ATR de l'extension de 2X ATR pour trouver les cibles initiales de bénéfices à proximité de 0.6792. Des extensions accrues créent une possible cible de bénéfice de 4X ATR à proximité de 0.6699.

Les traders peuvent aussi envisager de se servir de l'ATR pour gérer le risque. Un stop loss de 46 pips à 0.6930 établirait un ratio initial rendement/risque de 1:2. Au cas où le NZD/USD ne réussirait pas son breakout plus bas, les traders pourraient choisir de supprimer tous les ordres d'entrée en suspens, suite à la création d'un nouveau point haut mensuel au-dessus de 0.7057.

Intéressé par une analyse long terme pour l’USD ? Obtenez ici nos projections pour l’USD au deuxième trimestre 2017.


EUR/GBP : Le choix de l’analyste

Fundamental analysis and financial markets.

Se connecter via:

Nick Cawley, analyste, 26 avril 2017

Position : EUR/GBP court

Entrée :Au prix du marché (0.85073 au moment de la rédaction de l'article)

Stop : Point haut journalier du 9 avril à 0.85551

Objectif 1 : 0.8436 (retracement de Fibonacci de 76,4 %)

Objectif 2 :Point bas journalier (du 18 avril à 0.8313)

Quoi de nouveau sur les marchés ? Consultez nos Guides de trading.

L'EUR/GBP devrait chuter après son récent rebond après l'élection en France avec le cours spot (0.8507) proche de la cassure en dessous de la moyenne mobile sur 20 jours (0.8485), confirmant une perspective baissière. La moyenne mobile sur 20 jours a cassé en dessous de la moyenne mobile sur 50 et 100 jours les 11 et 12 avril amorçant ainsi le mouvement vers le bas.

Graphique 1 : EUR/GBP : Période au jour le jour (de novembre 2016 à avril 2017)

EUR/GBP : Le choix de l'analyste

Graphique par IG

Et un examen du graphique journalier montre aussi que l'EUR/GBP n'a pas réussi à effectuer une cassure convaincante au-dessus du niveau du Fibonacci à 61,8 % de la récente fourchette entre le point haut et le point bas des 5 décembre 2016/15 janvier 2017.

Graphique 2 : Période au jour le jour de l'EUR/GBP (de novembre 2016 à avril 2017)

EUR/GBP : Le choix de l'analyste

Graphique par IG


Préparez-vous à l’apparition d’un écart dans les paires de l’EUR en raison de l’élection française

News events, market reactions, and macro trends.

Se connecter via:

Prévision fondamentale pour l'EUR/USD : Neutre

- Avec la publication des résultats de l'élection française avant l'ouverture des marchés dimanche, attendez-vous à un écart conséquent dans les paires de l'EUR (les résultats sont attendus à 14 h 00 EDT ; les marchés de change ouvrent à 17 h 00 EDT).

- Penser à la réunion de jeudi sur la politique de la BCE, sans nouvelles projections économiques préparées par le personnel (SEP), ne vient qu'après coup.

- Voyez la façon dont les élections françaises s'intègrent dans nos prévisions pour l'EUR/USD du deuxième trimestre 2017.

En raison du premier tour des élections présidentielles françaises devant se dérouler dimanche 23 avril, les traders sont restés très réservés quant au choix de pousser les diverses paires du change dans une quelconque direction concertée. À part se maintenir à l'intérieur de la fourchette, les paires de l'EUR ont été peu actives au cours des quelques dernières semaines et de façon générale, les paires comme l'EUR/GBP et l'EUR/USD ont vécu très peu de mouvements significatifs au cours de l'intégralité de 2017.

À l'approche du vote, le favori, Emmanuel Macron, qui selon l'institut de sondages en France l'Ifop a les meilleures chances de battre la populiste de droite Marine Le Pen au second tour, a vu ses chances de victoire augmenter après une brève perte de terrain au cours des deux dernières semaines. Selon Oddschecker, la probabilité cumulée d'une victoire de Macron est de nouveau passée à 58 % au lieu des 53 % de vendredi dernier.

Avec les chiffres des sondages pour le premier tour indiquant que les quatre principaux candidats ne sont qu'à quelques points de pourcentage les uns des autres (Le Pen, Macron, Fillon et Mélenchon), il est très possible que Macron ne parvienne pas au deuxième tour, ce qui serait véritablement une source d'inquiétudes pour l'euro.

Il est certain que les participants du marché ont anticipé un mouvement important autour des résultats de dimanche, avec pour l'EUR/USD au cours des six dernières semaines, l'augmentation de 7,25 % à 12,63 % de la volatilité implicite d'un mois, qui se situe maintenant à son plus haut niveau depuis le vote sur le Brexit en juin 2016. De même, La volatilité implicite d'une semaine de l'EUR/USD est à 19 %, éclipsant les points hauts observés avant l'élection présidentielle américaine en novembre et de nouveau à son plus haut niveau depuis le vote du Brexit.

Les traders doivent se préparer à l'apparition d'un écart dans le marché, dimanche. Les résultats devraient commencer à être annoncés autour de 20 h 00 CEST à Paris, ou environ 14 h 00 EDT à New York. Au moment où les marchés ouvriront à New York trois heures plus tard, même les résultats tardifs devraient être connus et les marchés sauront qui est en course pour le deuxième tour du scrutin le 7 mai.

Quel est le meilleur scénario pour l'euro ? Une finale Macron-Fillon, auquel cas l'EUR/USD pourrait facilement se négocier jusqu'à 1.0900. Quel est le pire scénario pour l'euro ? Une finale Le Pen-Mélenchon, qui pourrait facilement voir l'EUR/USD chuter vers 1.0500. De façon générale, si Emmanuel Macron est élu pour le second tour du scrutin, dans la mesure où ce candidat dispose des meilleures chances de battre Marine Le Pen, alors l'euro pourrait vivre un rallye de soulagement.

Bien que la Banque Centrale Européenne se réunisse jeudi cette semaine, la réunion sur la politique ressemble autant que possible à une pensée après coup. Il n'y aura aucune nouvelle projection économique (SEP) lors de la réunion à venir, ce qui, pour commencer, signifie que les chances de modification de la politique sont exceptionnellement basses. La prise en compte des élections françaises et tout sauf la garantie que le Président de la BCE Mario Draghi et le Conseil des Gouverneurs se serviront de la réunion sur la politique comme d'un arrêt à l'écart jusqu'à ce que la prochaine série de SEP soit publiée en juin.

Pour voir de quelle façon les élections françaises influeront sur l'euro pendant le reste du deuxième trimestre 2017, consultez les guides de trading de DailyFX.


Évolution du projet de loi sur le Brexit déterminante pour la perspective du GBP/USD

Financial markets, economics, fundamental and technical analysis.

Se connecter via:

Évolution du projet de loi sur le Brexit déterminante pour la perspective du GBP/USD

Prévision fondamentale pour la livre sterling : Neutre

- L'accent sera mis sur le projet de loi sur le Brexit tandis qu'il entre dans sa phase Commitee au Parlement britannique.

- Alors que le Brexit avait initialement des incidences négatives sur le GBP/USD, il n'apparaît encore aucun signe de cassure de la large fourchette de 1.2400 à 1.2700 en place depuis le 23 janvier.

- Consultez le calendrier économique DailyFX et découvrez quelle couverture en direct du risque événementiel clé ayant une incidence sur les marchés de change est programmée pour les jours à venir dans le calendrier des webinaires de DailyFX

Compte tenu du fait que l'évolution de la livre sterling est toujours guidée par la politique plutôt que l'économie, l'attention dans les jours à venir sera maintenue sur le projet de loi sur le Brexit alors qu'il se fraye un passage au Parlement de Westminster. Entre lundi et mercredi, il se déplacera dans ce qui est appelé la phase Committee à la Chambre des communes, où les politiciens de l'opposition peuvent déposer les amendements proposés pour les soumettre au vote.

Il est probable que beaucoup seront déposés, tels qu'un vote parlementaire pour chaque accord d'issue et un deuxième référendum sur tout accord final entre le Royaume-Uni et l'Union européenne. Cependant, le parti conservateur au pouvoir étant le parti majoritaire aux Communes, il est probable que la plupart si ce n'est tous soit mis en échec. Une fois que le projet de loi aura terminé la phase Committee, il est prévu qu'une troisième lecture du projet de loi aux Communes se roule le 8 février, ce qui donnera aux membres élus du Parlement une dernière possibilité de l'approuver avant son passage à la Chambre des Lords.

Tandis que le vote au référendum était initialement négatif pour la livre sterling, le GBP/USD est resté relativement stable depuis la mi-octobre et, depuis le 23 janvier, il s'est négocié dans une bande plutôt étroite entre 1.24 et 1.27. Alors que les traders observent le projet de loi du Brexit se frayant un chemin dans les méandres du Parlement, il n'existe que peu de raisons de supposer qu'il évoluera nettement dans une direction ou une autre.

De plus, il n'y a que peu de données économiques dans les jours à venir pour l'affecter d'une façon ou d'une autre. Les chiffres du commerce et de la production industrielle britanniques pour décembre sont attendus vendredi, mais il n'est escompté d'aucune publication qu'elle ait un impact majeur sur la paire maintenant que la banque d'Angleterre a clairement établi que la politique monétaire britannique restera probablement la même dans l'avenir immédiat.

L'autre élément de l'équation est que le dollar s'est avéré en baisse en dépit des bonnes données économiques, de l'éventualité d'une augmentation du taux d'intérêt par la Réserve fédérale, peut-être en juin, et de la possibilité persistante d'un stimulus fiscal qui pourrait susciter une réaction de la Fed. Les préoccupations concernant le protectionnisme, une éventuelle guerre commerciale et un effort concerté de l'administration Trump pour la décrier pourraient cependant l'entraîner encore plus bas, favorisant ainsi le GBP/USD. Cependant, pour l'instant, ceci ne semble pas encore imminent.

Vous ne négociez pas le change, mais vous souhaitez en savoir plus ? Lisez les Guides de trading de DailyFX.


Le marché de changes s’annonce volatile au vu de l’augmentation des risques politiques : NFP vendredi

par  , Stratégiste Devises senior ; , Analyste  et , Analyste

Points de discussion :

- La transition vers la première semaine du mois implique que le calendrier économique sera saturé d’importantes données tout au long de la semaine.

- L’augmentation du risque politique a un important impact sur le marché des changes ; L’attention de l’Europe sera portée vers l’euro en attente des résultats du référendum constitutionnel italien.

Les marchés reviennent rapidement aux conditions de liquidité normales après la perturbation la semaine dernière liée aux congés. Les traders n’auront pas assez de temps pour se repérer, car le calendrier économique a été bouleversé par un important risque événementiel en début de semaine et parvient à son apogée avec le rapport Nonfarm Payrolls vendredi – le dernier rapport du marché de l’emploi prévu avant la réunion de la Réserve fédérale pour sa dernière réunion de 2016 le 14 décembre.

Mais auparavant, l’Europe requiert à juste titre notre attention, car elle vient à peine de traverser la phase des primaires du parti républicain français et attend désormais le référendum constitutionnel italien qui se tiendra le dimanche 4 décembre Le Président de la Banque centrale européenne Mario Draghi fera des discours à plusieurs reprises au cours de cette semaine et, de même, nous aurons les mesures de l’IPC pour l’Allemagne et pour la zone euro ; tous ces événements permettront d’orienter davantage les attentes relatives à la dernière réunion annuelle de la BCE le 8 décembre (depuis septembre), nous prévoyons un changement par la BCE de son programme d’assouplissement quantitatif à la réunion de décembre).

Reportez-vous au Calendrier de DailyFX pour une liste complète, l’emploi du temps et les prévisions consensuelles des indicateurs économiques à venir.

Mercredi 30/11 | 7 h GMT | GBP Rapport sur la stabilité financière de la BOE

Un rapport publié deux fois par an par le Comité de politique financière (FPC) sur les forces et faiblesses actuelles du système financier britannique doit paraître le dernier jour de novembre. Le rapport fournit également une perspective d’avenir et une analyse rétrospective des actions du FPC au cours des précédentes périodes de rapport et souligne l’efficacité de ses actions, ce qui sera intéressant étant donné que la période de rapport couvre les actions immédiates après le vote du Brexit du 23 juin.

Le précédent rapport publié le 5 juillet 2016 portait sur la première réaction à la décision du Royaume Uni de quitter l’Union européenne, lorsque la paire GBP/USD a brutalement chuté d’environ 1,5000 à 1,3300. Le discours prédominant du FPC était que le pays connaitra rapidement une stagnation de la croissance suivie d’une forte récession. Depuis lors, les données économiques font état d'une reprise post-Brexit, en grande partie attribuable aux effets positifs d’une plus faible livre, même si l’inflation importée occupe désormais beaucoup les pensées des décideurs.

Pour l’avenir, le FPC notera probablement que même si les marchés financiers sont stabilisés, avec le déclenchement de l’Article 50 d’ici fin mars, l’incertitude au plan national et international est à venir. L’augmentation du déficit courant du Royaume-Uni sera également surveillée de près. Les déficits courants nécessitent une compensation de la part de la devise plus faible, ce qui, pour ce qui est de la livre sterling, pourrait causer une source de préoccupation supplémentaire au vu des ramifications de l’inflation.

Paire à surveiller : GBP/USD

Mercredi 30/11 | 10 h GMT | EUR Indice des prix à la consommation de la zone euro (NOV A)

Please add a description for the image.

Les premiers chiffres de l’IPC de la zone euro pour le mois de novembre seront publiés mercredi et peuvent jouer un rôle dans la détermination de la politique de la Banque centrale européenne avant sa prochaine réunion du 8 décembre. En octobre, l’IPC final pour la zone euro est passé de +0,4 % à +0,5 % dans le mois qui précède (d’une année à l’autre). Cet indice était supérieur aux prévisions des analystes qui tablaient sur +0,4 % et représentait la plus forte hausse depuis juin 2014. L'inflation sous-jacente était établie à +0,8 % (d’une année à l’autre). De même, les récentes données du PMI qui mettaient en avant une plus forte croissance en Europe et l’augmentation des pressions inflationnistes.

Selon les analystes, l’inflation sous-jacente mercredi devrait rester à +0,8 %. Le taux global devrait, selon les prévisions, légèrement augmenter, allant de +0,5 % à +0,6 % (mois après mois). Les inquiétudes que l’objectif de la banque centrale de stimuler l’économie réelle ne fonctionne pas se multiplient, en dépit de la présence de plus d’indices d’une augmentation de l’inflation au-delà des attentes dans la zone euro. Enfin, même si cela est important sur le long-terme, l’IPC de novembre ne pourra cependant pas affecter la décision de la BCE d’étendre son programme d’achat d’obligations au-delà de mars ce qui, pour plus ou moins de raisons techniques, pourrait être effectué le 8 décembre.

Paire à surveiller : EUR/USD

Mercredi 30/11| 13 h 30 GMT | CAD Produit intérieur brut (Q3)

Please add a description for the image.

Un premier aperçu de la croissance du PIB du Canada au troisième trimestre de 2016 devrait afficher une reprise après le ralentissement du premier semestre, avec les prévisions de septembre tablant sur +0,1 % (d’un mois à l’autre), +1,8 % (year to year), et +3,4 % annualisé (d’un trimestre à l’autre). Tout compte fait, il s’agira d’améliorations par rapport aux premières mesures : la croissance d’une année à l’autre était de -1,3 % jusqu’en août et la croissance annualisée était de -1,6 % au deuxième trimestre de 2016.

L’économie canadienne continue de se redresser après les incendies en Alberta en début d’année, tandis que les recettes intérieures ont été limitées par le déclin de plusieurs années des prix du pétrole. Même si la consommation privée a été faible pendant une partie de l’année, vous devez vous préparer à assister à une reprise du sentiment des entreprises et du consommateur ainsi que des baromètres d'investissements ; l’indice Ivey PMI au Canada est monté à 59,7 en octobre.

Paire à surveiller : USD/CAD

Jeudi 01/12 | 03 h GMT | CNY PMI manufacturier chinois (NOV)

L’indice manufacturier chinois est monté à 51,2 en octobre en dépassant les attentes du marché qui tablaient à 50,2 et en marquant le quatrième mois consécutif d’expansion économique et la valeur la plus élevée depuis juillet 2014. Selon le fournisseur de données IHS Markit, la production chinoise a affiché le rythme de croissance le plus rapide en plus de cinq ans et demi, favorisé par une reprise de l’augmentation des nouvelles commandes. Le marché prévoit un léger recul à 51,0 en novembre, un taux de croissance certes positif, mais plus lent que les précédents.

Les données officielles font état d’une croissance de l’économie chinoise à hauteur de +6,7% au cours du troisième trimestre, le même niveau que le premier et le deuxième trimestre. L’exportation ce mois aura été favorisée par l’affaiblissement de la devise chinoise. Le yuan s’est récemment négocié à jusqu’à 6,965 USD/CNH, ayant commencé le mois autour de 6,7750.

Paire à surveiller : USD/CNH

Vendredi 02/12 | 13 h 30 GMT | USD Nonfarm Payrolls et taux de chômage (NOV)

Les attentes relatives aux rapports d’emploi aux États-Unis de novembre sont modestes, selon les prévisions, le taux de chômage se maintiendra à 4,9%. La tendance d’augmentation de 200 000 emplois par mois a récemment été un niveau psychologique pour les marchés, cependant, les autorités de la Fed ont tendance à avoir un autre chiffre à l’esprit. En octobre 2015 (et à plusieurs reprises depuis lors), le Président de la Fed de San Francisco John Williams a rédigé une note de recherche signifiant que selon lui, la croissance de 100 000 emplois était suffisante pour favoriser la croissance de la main d'œuvre et maintenir le taux de chômage actuel. En décembre 2015 (et à plusieurs reprises depuis lors), la Présidente Janet Yellen a réitéré ce point de vue. Selon le calculateur d’emplois de la Fed d’Atlanta, en considérant une taux d’emploi 4,9 % sur le long terme, l’économie a uniquement besoin d’une croissance 120 000 emplois par mois pour maintenir ce niveau jusqu’en octobre 2017.

Les données ne devront avoir aucune incidence sur la décision de la Réserve fédérale d’augmenter les taux en décembre ou pas. Les Futures Fed Funds établissent actuellement les prix en misant sur une probabilité de 100 % d’augmentation de 25 points de bases le mois prochain. En revanche, le rythme d’augmentation des emplois aidera considérablement le marché à déterminer quelle sera selon lui la trajectoire de la Fed : Les hausses de 25 points de base sont actuellement prises en compte pour juin 2017 et décembre 2017.

Découvrez nos guides de trading afin d'apprendre à trader sur les marchés financiers


Préparez-vous à l’apparition d’un écart dans les paires de l’EUR en raison de l’élection française

News events, market reactions, and macro trends.

Se connecter via:

Prévision fondamentale pour l'EUR/USD : Neutre

- Avec la publication des résultats de l'élection française avant l'ouverture des marchés dimanche, attendez-vous à un écart conséquent dans les paires de l'EUR (les résultats sont attendus à 14 h 00 EDT ; les marchés de change ouvrent à 17 h 00 EDT).

- Penser à la réunion de jeudi sur la politique de la BCE, sans nouvelles projections économiques préparées par le personnel (SEP), ne vient qu'après coup.

- Voyez la façon dont les élections françaises s'intègrent dans nos prévisions pour l'EUR/USD du deuxième trimestre 2017.

En raison du premier tour des élections présidentielles françaises devant se dérouler dimanche 23 avril, les traders sont restés très réservés quant au choix de pousser les diverses paires du change dans une quelconque direction concertée. À part se maintenir à l'intérieur de la fourchette, les paires de l'EUR ont été peu actives au cours des quelques dernières semaines et de façon générale, les paires comme l'EUR/GBP et l'EUR/USD ont vécu très peu de mouvements significatifs au cours de l'intégralité de 2017.

À l'approche du vote, le favori, Emmanuel Macron, qui selon l'institut de sondages en France l'Ifop a les meilleures chances de battre la populiste de droite Marine Le Pen au second tour, a vu ses chances de victoire augmenter après une brève perte de terrain au cours des deux dernières semaines. Selon Oddschecker, la probabilité cumulée d'une victoire de Macron est de nouveau passée à 58 % au lieu des 53 % de vendredi dernier.

Avec les chiffres des sondages pour le premier tour indiquant que les quatre principaux candidats ne sont qu'à quelques points de pourcentage les uns des autres (Le Pen, Macron, Fillon et Mélenchon), il est très possible que Macron ne parvienne pas au deuxième tour, ce qui serait véritablement une source d'inquiétudes pour l'euro.

Il est certain que les participants du marché ont anticipé un mouvement important autour des résultats de dimanche, avec pour l'EUR/USD au cours des six dernières semaines, l'augmentation de 7,25 % à 12,63 % de la volatilité implicite d'un mois, qui se situe maintenant à son plus haut niveau depuis le vote sur le Brexit en juin 2016. De même, La volatilité implicite d'une semaine de l'EUR/USD est à 19 %, éclipsant les points hauts observés avant l'élection présidentielle américaine en novembre et de nouveau à son plus haut niveau depuis le vote du Brexit.

Les traders doivent se préparer à l'apparition d'un écart dans le marché, dimanche. Les résultats devraient commencer à être annoncés autour de 20 h 00 CEST à Paris, ou environ 14 h 00 EDT à New York. Au moment où les marchés ouvriront à New York trois heures plus tard, même les résultats tardifs devraient être connus et les marchés sauront qui est en course pour le deuxième tour du scrutin le 7 mai.

Quel est le meilleur scénario pour l'euro ? Une finale Macron-Fillon, auquel cas l'EUR/USD pourrait facilement se négocier jusqu'à 1.0900. Quel est le pire scénario pour l'euro ? Une finale Le Pen-Mélenchon, qui pourrait facilement voir l'EUR/USD chuter vers 1.0500. De façon générale, si Emmanuel Macron est élu pour le second tour du scrutin, dans la mesure où ce candidat dispose des meilleures chances de battre Marine Le Pen, alors l'euro pourrait vivre un rallye de soulagement.

Bien que la Banque Centrale Européenne se réunisse jeudi cette semaine, la réunion sur la politique ressemble autant que possible à une pensée après coup. Il n'y aura aucune nouvelle projection économique (SEP) lors de la réunion à venir, ce qui, pour commencer, signifie que les chances de modification de la politique sont exceptionnellement basses. La prise en compte des élections françaises et tout sauf la garantie que le Président de la BCE Mario Draghi et le Conseil des Gouverneurs se serviront de la réunion sur la politique comme d'un arrêt à l'écart jusqu'à ce que la prochaine série de SEP soit publiée en juin.

Pour voir de quelle façon les élections françaises influeront sur l'euro pendant le reste du deuxième trimestre 2017, consultez les guides de trading de DailyFX.


Le pétrole brut progresse avant la publication des stocks

Analyse technique et fondamentale des marchés boursiers, étude des corrélations et des niveaux clés

Se connecter via:

Le pétrole brut progresse grâce aux bonnes statistiques américaines et chinoises et devrait être soutenu par l’analyse technique ces prochaines séances.

Le pétrole brut progresse depuis la séance américaine d’hier, soutenu dans le fond par de bonnes statistiques américaines et chinoises. En effet, les ventes de logements neufs aux États-Unis ont augmenté de 5,8% et la production industrielle chinoise de 5% depuis le mois de mars.

D’un point de vue fondamental, malgré la hausse du nombre de puits de pétrole aux États-Unis, le prix du baril est soutenu par le gel de la production de l’OPEP qui a rassuré le marché dans son dernier rapport en affichant un gel de la production équivalant à celui de l’accord signé en novembre dernier.

Le pétrole brut progresse avant la publication des stocks

Graphique réalisé sur la plateforme TradingView

L’analyse technique nous montre l’évolution du cours du WTI (en cours de clôture). Nous pouvons remarquer qu’il est inscrit dans un biseau ascendant depuis l’été dernier. De plus, nous pouvons constater que des divergences haussières ont lieu lorsque l’oblique haussière vient chercher les points bas.

Télécharger nos prévisions sur le pétrole.

Pour le moment, il est encore beaucoup trop tôt pour anticiper un quelconque rebond du cours du pétrole brut. Néanmoins, l'analyse fondamentale et technique convergent quant à une progression du baril jusqu’à la zone de résistance majeure des 54$/55$. Le pétrole pourrait montrer des premiers signaux intéressant à l’achat dès cette après-midi à 16h30 après la publication des stocks de pétrole brut de l’Administration de l’Information sur l’Énergie.

À court terme, l’oblique haussière est un niveau de support clé à surveiller. Quant aux résistances, le seuil psychologique des 50$ est la zone de résistance majeure et permettrait l’accès aux 54$/55$ en cas de cassure.

Suivez-moi sur Twitter : @ValentinAufrand


La prévision du cours de l’or continue de baisser

Quantitative analysis, algorithmic trading, and retail trader sentiment.

Se connecter via:

La prévision du cours de l’or continue de baisser

L'or : Les données de trading montrent que 66,5% des traders sont à l’achat net avec un ratio de traders passant de la vente à l’achat de 1,98 à 1. Le nombre de traders acheteurs net est 1,6% plus faible qu’hier et 12,7% plus faible que la semaine dernière, alors que le nombre de traders vendeurs net est 12,0% plus faible qu’hier et 13,2% plus faible que la semaine dernière.

Nous sommes typiquement contrarient au consensus, et la fait que les traders soient acheteurs net suggère que les cours de l'or peuvent continuer à baisser. Les traders sont plus acheteurs net qu’hier et que la semaine dernière, et la combinaison du sentiment actuel et des récents changements nous donne un biais de trading plus fort sur le sentiment contrarient baissier de l'or.

Si vous souhaitez savoir comment la position prise par les traders peut vous aider à déterminer la direction des futurs mouvements de marché, le Sentiment Client IG est un outil qui peut vous aider. Obtenez notre guide du Sentiment Client IG ici.


L’argent : appréciation de l’argent sur fond d’incertitudes politiques et économiques

Analyse macroéconomique et technique des marchés financiers mondiaux

Se connecter via:

D. Trump devrait annoncer les grandes lignes de sa réforme fiscale aujourd’hui. Le président américain devra convaincre les marchés par un discours clair concernant sa réforme afin de donner un message positif aux investisseurs. De plus les tensions grandissantes entre le Canada et les Etats-Unis qui devraient conduire à une renégociation de l’ALENA pourrait également pousser les investisseurs à la prudence.

Graphiquement le cours de l’argent a atteint un nouveau plus haut annuel à 18,65 le 17 avril dernier avant d’entamer une correction jusqu’au support oblique situé aujourd’hui à 17,54, correspondant également à la moyenne mobile 100 périodes (en journalier). Le cours pourrait maintenant rebondir sur ce support pour reprendre une tendance haussière. En cas de réussite du rebond l’argent pourrait se diriger vers le retracement de Fibonacci de 38,2% à 17,72 (baisse du 4 juillet au 20 décembre 2016) puis le retracement de 50,% à 18,37 avant de venir tester le plus haut annuel à 18,65.

L’argent : appréciation de l’argent sur fond d’incertitudes politiques et économiques

Télécharger nos prévisions sur les matières premières


Configurations à court terme de l’AUD/USD, EUR/USD et DXY

Trading court terme et niveaux techniques intraday

Se connecter via:

AUD/USD sur 120 min

Graphique de 120 min de l'AUD/USD

Plus tôt dans la semaine, nous avons mis en évidence une fourchette de la résistance clé de plusieurs mois pour l'AUD/USD à 7735/56. Le dollar australien a enregistré un point haut à 7749 avant un net revirement hier avec le rebond de la baisse à partir du support à court terme à 7651/56. Une fourche nouvellement identifiée s'étendant à partir des points hauts maintient la priorité actuelle plus bas lorsqu'on est en dessous de la ligne médiane qui converge sur le retracement à 50% à 7694 avec une cassure plus bas visant les objectifs suivants du support à 7620 et 7591. L'invalidation baissière plus importante reste stable à 7735.

Configurations à court terme de l'AUD/USD, EUR/USD et DXY
  • Un récapitulatif de l'indice du sentiment spéculatif (SSI) de DailyFX montre que les traders adoptent des positions courtes nettes dans l'AUD/USD- le ratio se situe à -2.49 (28,6 % des traders sont long)- lecture haussière
  • Les positions longues sont 20,4 % plus bas qu'hier et 10,4 % plus bas que la semaine dernière
  • Les positions courtes sont 21,1 % plus bas qu'hier et 4,7 % plus bas que la semaine dernière
  • Notez que la chute récente de la position ouverte suite au rétablissement du ratio du SSI à partir des extrêmes récents alors que le prix décroche de la résistance clé continue de mettre en évidence le danger d'un recul de la paire malgré le positionnement actuel du SSI.

Pourquoi et comment utilisons-nous le SSI dans le trading ? Consultez notre guide boursier gratuit ici

EUR/USD : L'attention est fixée sur le recul depuis la résistance de convergence à court terme à 1.0820/22 avec notre plus grande attention toujours concentrée vers le haut alors qu'au-dessus du prix de 1.07. Une cassure au-dessus vise une zone de résistance plus importante de l'ouverture de 2016 à 1.0872. Les niveaux restent les mêmes que ceux de la semaine dernière Actualisation pour l'EUR/USD.

DXY : Nous avons averti du risque de renversement de l'indice du dollar avant la runion de la Fed la semaine dernière avec la baisse reculant aujourd'hui juste à l'avant du support de convergence à 99.43/53- une zone définie par l'extension à 61,8 % de la baisse à partir du point haut annuel et de la clôture de la journée de hausse de janvier 2016. La tendance courte immédiate est en danger dans cette zone avec notre plus grande attention orientée vers le bas en dessous de 100.39. Une cassure plus bas vise les cibles suivantes du support au prix de 99 et l'ouverture de 2016 à 98.69.

Cherchez-vous des idées de trading ? Consultez les projections de DailyFX pour le premier trimestre de 2017


Le S&P reste un achat jusqu’à ce que cela change

Quantitative analysis, algorithmic trading, and retail trader sentiment.

Se connecter via:

Le S&P reste un achat jusqu’à ce que cela change

S&P 500 : Les données de trading montrent que 25,3% des traders sont à l’achat net avec un ratio de traders passant de la vente à l’achat de 2,95 à 1. Le nombre de traders acheteurs net est 22,5% plus faible qu’hier et 27,9% plus faible que la semaine dernière, alors que le nombre de traders vendeurs net est 1,9% plus élevé qu’hier et 19,4% plus élevé que la semaine dernière.

Nous sommes typiquement contrarient au consensus, et la fait que les traders soient vendeurs net suggère que les cours de S&P 500 peuvent continuer à augmenter. Les traders sont plus vendeurs net qu’hier et que la semaine dernière, et la combinaison du sentiment actuel et des récents changements nous donne un biais de trading plus fort sur le sentiment contrarient haussier de S&P 500.

Si vous souhaitez savoir comment la position prise par les traders peut vous aider à déterminer la direction des futurs mouvements de marché, le Sentiment Client IG est un outil qui peut vous aider. Obtenez notre guide du Sentiment Client IG ici.


Le DAX 30 est prêt pour un nouveau point haut record après le premier tour des élections françaises

Analyse de l'évolution des cours, trading court et moyen terme

Se connecter via:

Contenu:

  • Le DAX monte après la publication du premier tour des élections présidentielles françaises
  • Un autre point bas supérieur mis en place avec le point haut supérieur/les nouveaux niveaux record est très proche
  • Niveaux et considérations soulignés

Consultez les prévisions pour le deuxième trimestre pour une vision à long terme de la direction que semblent prendre les marchés des actions mondiaux.

Ce matin, le DAX se négocie plus haut de 2,6 % suite à la publication des résultats du premier tour de l'élection présidentielle française. Les deux vainqueurs de l'élection d'hier, Macron et Le Pen, se dirigent vers le second tour des élections le 7 mai, l'optimisme du marché penchant pour le premier vainqueur. L'indice français, CAC 40, est en hausse, plus haut de plus de 4 % au moment de la rédaction du présent article. Le Nikkei a enregistré une hausse de 1,37 % en Asie, le FTSE est plus haut de 1,6 % à Londres, tandis que les contrats à terme du S&P 500 sont actuellement plus haut de 1 %, plusieurs heures avant l'ouverture de New York.

Le DAX n'était pas au meilleur de sa forme, techniquement parlant, avant ce weekend, mais ceci n'avait rien à voir avec l'élection française qui occupait tous les esprits. L'indice allemand est actuellement à seulement un jet de pierre du point haut record de 12391 établi en 2015. Le 3 avril dernier, le DAX se négociait tout près de l'ancien point haut avant de chuter brusquement de 12375 sans toucher le support jusqu'à jeudi où il était à 11941, donc, les vendeurs sont à proximité de points hauts record.

Tandis que le DAX a récemment effectué une cassure de la ligne de tendance de décembre et de la parallèle inférieure qui s'étend plus haut à partir du point bas de février, le point bas de jeudi s'est présenté comme un autre point bas supérieur dans la tendance haussière générale. Hors mis le renversement brusque de l'écart d'aujourd'hui, il semble probable que le DAX mettra bientôt en place un nouveau point haut supérieur si un breakout vers les nouveaux niveaux record venait à se produire. Un mouvement au-dessus de 12391 ouvre la voie à d'autres hausses, mais il existe une résistance même à de nouvelles hauteurs en guise de ligne de tendance vers le haut partant du sommet d'août 2016 et la parallèle supérieure parcourant les sommets de février, mars et le point haut de ce mois. Ces lignes apparaissent autour de 12475 et 12555. À court terme, un repli peut être supporté par la ligne de tendance retrouvée près de 12275.

DAX : Jounalier

Le DAX 30 est prêt pour un nouveau point haut record après le premier tour des élections françaises

Créé avec TradingView




Biais haussier en cours sur l’USD/JPY, s’appuyer sur le Nikkei 225 pour confirmer

News events, market reactions, and macro trends.

Se connecter via:

Position : USD/JPY long

Entrée n° 1 : 114.95

Entrée n° 2 : 115.62

Objectif : 118.66 (+371 pips sur entrée n° 1, +304-pips entrée n° 2 ; moyenne +337.5)

Arrêt : 114.00 (-95-pips au maximum ; tracé en dessous de la moyenne mobile exponentielle sur 13 jours)

Ratio rendement/risque : 337.5/95 = 3.55

Graphique 1 : Période jour par jour de l'USD/JPY (de novembre 2016 à mars 2017)

Biais haussier en cours sur l'USD/JPY, s'appuyer sur le Nikkei 225 pour confirmer

Graphique 2 : Période jour par jour de l'USD/JPY (de mars 2016 à mars 2017)

Biais haussier en cours sur l'USD/JPY, s'appuyer sur le Nikkei 225 pour confirmer

L'USD/JPY semble essayer d'établir une base au-dessus d'une zone qui a fourni à la fois le support et la résistance au cours des 14 derniers mois, entre 110.50 et 112.00. Cette base a pris la forme d'un triangle symétrique, qui a commencé à montrer des signe de cassure au sommet. Les niveaux de retournement à observer dans le triangle sont 114.95 et 115.62. Des clôtures à ces niveaux accroîtront la confiance dans un retour aux points hauts annuels établis aux alentours de 118.66. Le risque est facile à définir à l'aide de la moyenne mobile exponentielle sur 13 jours journalières, que le prix a testé, mais pas clôturé en dessous depuis le 28 février. Actuellement, la moyenne mobile exponentielle sur 13 jours est 114.00, jusqu'où des stops peuvent être placés.

Une façon d'accroître la confiance dans la position longue de l'USD/JPY serait de chercher la confirmation vers l'indice boursier japonais, le Nikkei 225. Historiquement, le Nikkei 225 réussit mieux lorsque le yen s'affaiblit. Le triangle ascendant en place pour le Nikkei 225 peut être utilisé comme un test décisif pour confirmer que l'USD/JPY évoluera plus haut. Une cassure au-dessus de 19676 accroîtrait notre confiance dans une évasion du USD/JPY vers 118.66. (Consultez l'examen approfondi du stratégiste devises Michael Boutros concernant le Nikkei 225.)

Graphique 3 : Période jour par jour du Nikkei 225 (de novembre 2016 à mars 2017)

Biais haussier en cours sur l'USD/JPY, s'appuyer sur le Nikkei 225 pour confirmer

Graphique 4 : Période jour par jour du Nikkei 225 (d'avril 2016 à mars 2017)

Biais haussier en cours sur l'USD/JPY, s'appuyer sur le Nikkei 225 pour confirmer

En lire plus : les chiffres de février des emplois américains non agricoles augmentent fortement, mais le dollar américain s'affaiblit signe de déception

Vous voulez savoir ce que nos analystes ont prévu pour le USD/JPY au cours du premier trimestre 2017 ? Télécharger les projections ici !


Évolution du DAX, Nikkei, S&P 500 au quatrième trimestre ; les estimations sont à prendre avec prudence si vous êtes aux aguets

par  , Analyste Marché  et , Stratégiste Devises

À l’approche de 2017, les actions ont augmenté au même rythme que l’espoir euphorique de l’alignement conforme des politiques fiscales et monétaires des États-Unis. Cet état des choses a entrainé les actions américaines dans des terrains glissants, avec le S&P 500 qui atteint des niveaux élevés record sur le coefficient de capitalisation des résultats de Shiller et affiche désormais plus de 27,5 et se rapproche en grande vitesse du niveau 30. Depuis 1900, la valeur du coefficient de capitalisation des résultats de Shiller a dépassé le niveau 30 à deux reprises seulement ; la première fois était en 1929 juste avant la Grande dépression et la deuxième fois était le « boom technologique » qui s’est transformé en bulle technologique quelque temps après.

Évolution du DAX, Nikkei, S&P 500 au quatrième trimestre ; les estimations sont à prendre avec prudence si vous êtes aux aguets

Ainsi, bien évidemment ; peut-être cette fois ce sera différent. Peut-être le puissant cocktail d'une Banque centrale peureuse et des attentes d’un robuste plan de stimulation fiscale sont assez pour créer une « nouvelle norme » pour les valeurs des actions. Un phénomène sans précédent, du moins depuis 1900, alors que les investisseurs font fi des fondamentaux et continuent tout simplement à rechercher des prix plus élevés sur la base de l’espoir et du changement.

Ce qui est en revanche plus probable est le fait que nous voyons la Réserve fédérale continuer à essayer de « normaliser » la politique, ne serait-ce jusqu’à une ouverture, au point où elle ramènera probablement sur la table d’autres formes de politiques monétaires « dovish ». Lorsque la Fed pivote à ce niveau, c’est à ce moment que vous voudriez probablement observer le côté haussier des indices d’actions, car tout pivot que la Fed établira sera probablement fonction du « Trump Trade » dans l’espoir qu’une stimulation fiscale s’en suive.

Même si l’espoir d’une simulation fiscale qui prend le dessus et écarte le besoin d’autres mesures monétaires est très réaliste et peut-être même pragmatique, le fait est que cette simulation fiscale prend du temps. C’est toute la beauté de la stimulation monétaire ; en effet, elle est relativement rapide et peut être implémentée à court terme. Par contre, la stimulation fiscale prend des années, car les projets de loi doivent être élaborés, débattues et « massées » jusqu’à ce qu’elles obtiennent suffisamment de support pour être approuvées au Congrès. Et même là – l’implémentation de ces mesures prend encore plus de temps ; ainsi, cela peut vraisemblablement prendre 2 à 4 ans, au plus tôt, avant que les avantages de la mesure de stimulation fiscale ne se fassent véritablement ressentir dans l’économie américaine.

Mais encore – ceci n’est pas nécessairement une « mauvaise » chose ; c’est juste que le cours des actions peut avoir légèrement augmenté avec le mouvement presque semblable à une parabole observée au lendemain de l’élection présidentielle américaine.

S&P 500 – Prévision fondamentale : Neutre

Le S&P 500 est plus élevé d’envitron 12 % par rapport aux plus bas de la nuit de l’élection. Même si l’élan sur la récente tendance haussière est vraiment attirant, il est difficile de justifier les positions purement haussières dans les estimations actuelles. Le S&P 500 pourrait devenir intéressant si les prix chutent et atteignent le support dans la zone comprise entre 2 100-2 155. Les traders chercheraient à confirmer que le support quotidien se maintient réellement dans cette zone avant d’envisager des positions longues ; mais ceci arrivera, il s’agira d'une illustration de l’exécution de la stratégie « acheter en zone basse ». Si les prix évoluent ensuite pour effectuer une cassure en-dessous de 2 032, les traders voudraient probablement abandonner la position haussière pour commencer à envisager les positions baissières pour les cassures en dessous de 2 000.

DAX – Prévision fondamentale : Haussier

Tandis que les actions américaines se maintiennent dans les territoires « onéreux », les actions européennes ont à peine commencé à revenir à la vie après avoir passé la majeure partie de cette année congestionnées. Le cours en décembre a finalement ramené le DAX aux niveaux de décembre dernier, c'est-à-dire autour de 11 452. Avec la combinaison d’un programme d’assouplissement quantitatif de la BCE régissant la liquidité pendant les trois premiers mois de l’année prochaine, nous pourrions certainement voir certaines hausses continues dans le DAX de manière à ce qu’il teste les anciens sommets historiques autour de 12 400.

CAC40 – Prévision fondamentale : Baissier

Les élections françaises en avril introduisent une forte dose de risque politique dans ce marché et nous verrons probablement certains éléments d’anticipation au troisième trimestre à l’approche de ces élections. Et tandis que le monde ressort de deux questions géopolitiques plutôt controversées que sont le Brexit et Trump, qui ont abouti à encore plus de gains en actions ; ce cycle d’élection en France apporte une touche de risque supplémentaire. Si le Front national ou Marie Le Pen occupe une place plus prépondérante à l’approche de l’élection, les actions françaises seront probablement confrontées à un élément de pression supplémentaire.

Nikkei – Prévision fondamentale : Haussier

La Banque du Japon achète les actions depuis plus de deux ans maintenant. Et en septembre, la BoJ a acquis une puissance illimitée pour les efforts futurs d’assouplissement quantitatif en optant pour un objectif de courbe de rendements plutôt que d’achats d’obligations rigides et en nombre défini chaque mois ; et aucune date d’expiration ne se profile à l’horizon.

Aussi longtemps que dure la « reprise » mondiale, le yen devrait rester faible sous l’influence des politiques « super dovish » de la Banque du Japon. Avec un yen faible, les actions japonaises continueront probablement à augmenter en valeur sur la base de plus de gains des exportateurs (lorsque le yen est faible, les exportateurs ramènent plus des transactions outre-mer).

Perspective technique

S&P 500

Le dernier trimestre de 2016 s’est terminé avec un coup violent suite à l’élection présidentielle américaine ; le « Trump Trade » a battu son plein. Le rallye a marqué le cinquième trimestre de gains consécutif. À l’aube du premier trimestre de 2017, le marché est configuré de manière à continuer sa progression vers le haut, mais toute hausse effectuée très tôt courra le risque d’être effacée, car les conditions du marché et le sentiment continuent d’évoluer vers un territoire de surachat.

Il n’est pas prudent de combattre une forte tendance à ou près des sommets record, mais la prudence à ce niveau, d’un point de vue haussier, est de mise. Nous examinerons les zones basses comme des opportunités potentielles pour continuer à négocier à partir du côté haussier en gardant un œil sur la sortie. Ceci dit, si nous assistons à un important revirement du cours, nous nous empresserons de profiter de notre position prudemment haussière en faveur d’une position neutre ou baissière.

Sur la partie supérieure, il y a une parallèle supérieure associée à la ligne de tendance qui se dresse depuis le double bottomdu 11 février. Il s’agit d'un objectif mouvant qui évolue en fonction du moment auquel le marché l’atteint, si jamais il l’atteint, à peu près dans la fourchette de 2320/75. Une progression jusqu’à la parallèle de la partie supérieure serait surveillée avec grand intérêt, car le marché sera devenu assez développé à ce niveau. Sur la partie inférieure, le support commence sur une ligne de tendance qui traverse les sommets créés en début 2015 et les sommets d’août, actuellement autour de la marque de 2210. Tout près de ce point, nous avons le sommet d’août à 2194. Cette zone combinée à partir de la ligne de tendance de février (environ 2160/80) sera considérée comme une région importante de support. Une cassure de la ligne de tendance de février est nécessaire pour qu’un changement de tendance potentiellement plus large soit pris en compte. À ce moment-là, la tendance sera minée, mais également tous les niveaux de support clé seront également franchis.

S&P 500 : Hebdomadaire

Évolution du DAX, Nikkei, S&P 500 au quatrième trimestre ; les estimations sont à prendre avec prudence si vous êtes aux aguets

DAX

Le DAX a subi une importante cassure en début décembre dès qu’il a été en mesure de se négocier au-dessus d’une barrière de quatre mois autour de 10800. La tendance reste plus élevée depuis la baisse de février et la dynamique qui se prolonge jusqu’à la fin d’année était uniquement éclipsée par le Nikkei. Nous respecterons cette dynamique jusqu’à ce qu’elle présente des signes de ralentissement, mais comme d’autres marchés d’actions mondiaux, l’indice devient de plus en plus vulnérable à une régression alors que le marché devient de plus en plus suracheté.

Sur la partie supérieure, si le DAX peut se maintenir au-dessus du sommet de novembre 2015 à 11431, il existe encore des possibilités que l’indice progresse avant que plusieurs sommets d’oscillation de 2015 n’entrent en jeu sous forme de résistance : 11670, 11796, 11920, 12079 et avec une sérieuse pression d’achat, le DAX pourrait s’élever plus haut jusqu’à atteindre le sommet record de 2015 de 12391. Parmi ces niveaux supérieurs, nous avons une parallèle supérieure liée à la ligne de tendance du 16 février, qui pourrait constituer un point de confluence intéressant. Sur la partie inférieure, il n’y a pas grand-chose à proximité immédiate en ce moment étant donné la rapidité avec laquelle le marché a effectué un rallye depuis la cassure de décembre. Le premier support important en ce moment n’apparait pas avant la zone de cassure à 10750/828. Toutefois, si le DAX continue à évoluer vers les niveaux de résistance mentionnés plus haut, nous noterons la réaction du marché face à ces niveaux de résistance transformés en support.

DAX : Hebdomadaire

Évolution du DAX, Nikkei, S&P 500 au quatrième trimestre ; les estimations sont à prendre avec prudence si vous êtes aux aguets

FTSE 100

Pendant le quatrième trimestre, le FTSE 100 a profité de la faiblesse de la livre sterling après le « Brexit » ainsi que de l’appétit sain global pour le risque. La majorité des bénéfices engrangés par les entrées dans l’indice 100 sont gagnés à l’extérieur du Royaume-Uni, ce qui augmente ces bénéfices lorsqu’ils sont convertis de la devise étrangère dans laquelle ils ont été gagnés en devise locale. Toutefois, en dépit des vents favorables émanant de la livre sterling et des fortes tendances de risque, le FTSE était l’un des plus faibles indices parmi les principaux indices mondiaux pendant la fin du quatrième trimestre (« vents contraires » émanant du Brexit).

Le FTSE est confronté à un défi : traverser les niveaux hauts record ou se maintenir au-dessus de ceux-ci (prix de clôture = 7104, en séance = 7130). Si les marchés mondiaux continuent de progresser, le FTSE en profitera certainement et continuera à progresser dans le canal remontant aux baisses de février, mais le faisant, il est positionné pour rester à la traine. Si les marchés du monde commencent à vaciller en direction du territoire de sur-achat, l’indice britannique est positionné pour tendre à la baisse, car son statut de retardataire a provoqué l’augmentation de l’intérêt de vente. Il est relativement faible pour une raison.

Le premier niveau haussier à surveiller est la zone 7104/130 (sommets record en fonction de comment vous compiler ; sommet à la clôture/sommet en séance). Au-delà de ces niveaux, il n’y a rien d’important à noter jusqu’à la parallèle supérieure liée à la ligne de tendance de février, autour de 7400. Sur la partie inférieure, nous surveillerons la parallèle inférieure dans la zone de 6850, puis la baisse d’octobre à 6676. Une cassure en-dessous de la baisse d’octobre serait considérée comme un développement considérablement négatif prêtant le flanc à un éventuel plus grand changement de tendance.

FTSE 100 : Hebdomadaire

Évolution du DAX, Nikkei, S&P 500 au quatrième trimestre ; les estimations sont à prendre avec prudence si vous êtes aux aguets

Nikkei 225

Le Nikkei était l’un des marchés les plus impressionnants en fin 2016, affichant un comportement de prix vertical avec sa hausse d’environ 16 000 à plus de 19 000. Lorsqu’on examine la partie gauche du graphique, il est encore possible d’atteindre le niveau 20 000 ; il ne s’agit pas uniquement d'un niveau psychologique, mais d’un véritable niveau, car le Nikkei s’est négocié au-dessus de ce niveau de 12 points de base avant de rogner un tournant important en novembre 2015. Si nous assistons à une hausse à ce niveau sans retracement entre maintenant et ce moment-là, le marché sera positionné pour connaitre un retrait lorsque les conditions de sur-achat rencontrent la résistance. Cependant, le Nikkei est connu pour être un indice à grand élan et en tant que tel, une cassure du niveau 20 000 pourrait se développer et faire apparaitre le sommet de 2015 (le plus haut niveau depuis 2000) juste un peu en-dessous de 21 000. Nous respecterons la forte tendance haussière pour le moment et prendrons bien note de comment le marché réagit, si les niveaux importants de résistance attirent notre attention.

Sur la partie supérieure, 20012 puis 20947 sont les premiers niveaux d’intérêt. Sur la partie inférieure, comme pour le DAX, il n’y a aucun support important à portée de la main. Une ligne de tendance s'élevant de la baisse de juin joue le rôle de support, mais elle n’entrera pas en jeu avant la baisse autour de 18 000. En-dessous de ce niveau, la prochaine zone de support véritablement solide n’apparait pas avant le niveau 17400/600, où le marché a effectué une forte cassure haussière après l’élection américaine.

Nikkei 225 : Hebdomadaire

Évolution du DAX, Nikkei, S&P 500 au quatrième trimestre ; les estimations sont à prendre avec prudence si vous êtes aux aguets

Nous avons mené une étude complète afin d'identifier les caractéristiques des traders à succès et nous les avons compilés dans un dossier de 26 pages nommé les caractéristiques des traders à succès. Apprenez les 3 caractéristiques principales des traders à succès ICI.