Support & Résistance

Dernière mise à jour:
M - Majeur
   |   
I - Intermédiaire
   |   
m - Mineur
   

EUR/USD: Le bond des positions vendeuses indique une forte perspective haussière


Les guides de trading du 4ème trimestre sont publiés, consultez les gratuitement !

EUR/USD: Le bond des positions vendeuses indique une forte perspective haussière

EUR/USD: Les données de trading montrent que 38,6% des traders sont à l’achat avec un ratio de traders passant de la vente à l’achat de 1,59 à 1. En fait, les traders sont restés majoritairement vendeurs depuis le 18 de avril lorsque l’EUR/USD était proche de 1,08123 ; (le prix a depuis augmenté de 9.2%). Le nombre de traders acheteurs est 6,4% plus élevé qu’hier et 1,6% plus faible que la semaine dernière, alors que le nombre de traders vendeurs est 10,4% plus élevé qu’hier et 24,4% plus élevé que la semaine dernière.

Nous utilisons le Sentiment comme un indicateur contrarien, et le fait que les traders soient majoritairement vendeurs suggère que le cours de l’EUR/USD peut continuer à augmenter. Les traders sont plus vendeurs qu’hier et que la semaine dernière, ainsi la combinaison actuelle du Sentiment et des récents changements renforcent notre biais haussier de lEUR/USD.

Le Sentiment peut être un très bon outil pour soutenir ou contredire votre analyse. Découvrez le guide d’utilisation du Sentiment dans un format PDF.


USD/JPY: Les positions vendeuses et acheteuses augmentent, le signal est mitigé


Les guides de trading du 4ème trimestre sont publiés, consultez les gratuitement !

USD/JPY: Les positions vendeuses et acheteuses augmentent, le signal est mitigé

USD/JPY: Les données de trading montrent que 45,3% des traders sont à l’achat avec un ratio de traders passant de la vente à l’achat de 1,21 à 1. En fait, les traders sont restés majoritairement vendeurs depuis le 06 de octovre lorsque l’USD/JPY était proche de 112,618 ; (le prix a depuis augmenté de 0.7%). Le nombre de traders acheteurs est 12,5% plus élevé qu’hier et 13,6% plus élevé que la semaine dernière, alors que le nombre de traders vendeurs est 6,4% plus élevé qu’hier et 18,6% plus élevé que la semaine dernière.

Nous utilisons le Sentiment comme un indicateur contrarien, et le fait que les traders soient majoritairement vendeurs suggère que le cours de l’USD/JPY peut continuer à augmenter. Le positionnement des traders vendeurs est plus faible qu’hier mais plus important que la semaine dernière. La combinaison actuelle du Sentiment du marché et des récents changements nous donne un biais de trading mitigé sur l’USD/JPY.

Le Sentiment peut être un très bon outil pour soutenir ou contredire votre analyse. Découvrez le guide d’utilisation du Sentiment dans un format PDF.


GBP/USD: Maintenant en dominance acheteuse, nous préférons les opérations vendeuses


Vous souhaitez apprendre à utiliser les données fournies par le Sentiment ? Télécharger gratuitement son ebook d’utilisation.

GBP/USD: Maintenant en dominance acheteuse, nous préférons les opérations vendeuses

GBP/USD: Les données de trading montrent que 56,0% des traders sont à l’achat avec un ratio de traders passant de la vente à l’achat de 1,27 à 1. Le nombre de traders acheteurs est 4,0% plus élevé qu’hier et 30,9% plus élevé que la semaine dernière, alors que le nombre de traders vendeurs est 8,1% plus élevé qu’hier et 16,4% plus faible que la semaine dernière.

Nous utilisons le Sentiment comme un indicateur contrarien, et le fait que les traders soient majoritairement acheteurs suggère que le cours du GBP/USD peut continuer à baisser. Le positionnement des traders acheteurs est plus faible qu’hier mais plus important que la semaine dernière. La combinaison actuelle du Sentiment du marché et des récents changements nous donne un biais de trading mitigé sur le GBP/USD.

Découvrez les caractéristiques communes des traders gagnants dans notre nouvelle étude « Caractéristique des Traders à Succès Version 2017 ».


EUR/CHF - USD/CHF : L’inflation suisse dépasse les estimations, mais laisse le franc suisse inchangé

Analyse technique et fondamentale des marchés boursiers, étude des corrélations et des niveaux clés

Se connecter via:

L’Office fédérale de la statistique Suisse a publié ce vendredi matin une inflation en forte hausse. Sur un rythme annuel, l’agence a mesuré une hausse des prix à la production de 0,8%, encore bien loin de l’objectif de la banque nationale Suisse, mais bien mieux que la précédente publication et que les estimations à +0,6%. Cette hausse de l’IPP est au crédit du mois de septembre qui a vu ses prix accélérer plus rapidement qu’au mois d’août (+0,5% contre +0,3%). Il est également intéressant de souligne que cette forte accélération n’avait pas été enregistrée depuis septembre 2012. Signe que les mesures ultras accommandantes de la BNS portent ses fruits.

Néanmoins, cette bonne nouvelle ne permet pas au franc suisse de s’apprécier face à l’euro et le dollar qui reste inchangé ce matin. L’indice des prix à la consommation (IPC) américain publié cette après-midi à 14h30 est quant à elle susceptible de faire régir les cours de l’USD/CHF et de l’EUR/CHF indirectement.

Découvrez nos prévisions des 3 prochains mois des cours de l’USD/CHF et de l’EUR/CHF dans notre ebook « Meilleure opportunité de 2017 ».

D’un point de vue de l’analyse technique, l’EUR/CHF consolide à moyen terme entre 1,14 et 1,16 avec un pivot au seuil psychologique à 1,15. Les stratégies de range trading semblent les mieux adaptés pour ces types de configurations tant que le cours de l’EUR/CHF ne sort pas de son range.

EUR/CHF - USD/CHF : L’inflation suisse dépasse les estimations, mais laisse le franc suisse inchangé

Graphique journalier de l’EUR/CHF réalisé sur la plateforme ProRealTime

Quant à l’USD/CHF, il devrait fortement changer de configuration par cette après-midi selon les chiffres de l’inflation américaine. Actuellement, le cours fluctue entre ses moyennes mobiles à 20 et 200 jours, faisant office de support et résistance respectivement. En cas de clôture journalière au-dessus de la moyenne à 200 jours, le signal sera haussier jusqu’à la parité tandis qu’un retour en dessous de la MM 20 jours serait un signal baissier jusqu’à 0,9700.

EUR/CHF - USD/CHF : L’inflation suisse dépasse les estimations, mais laisse le franc suisse inchangé

Graphique journalier de l’USD/CHF réalisé sur la plateforme ProRealTime

Autres sujets d’actualités :

CHF : Baisse du franc suisse suite au statu quo de la Banque nationale Suisse

EUR/CHF : le franc suisse reste snobé, la paire en route vers 1,20 CHF


AUD/USD: Dorénavant majoritairement acheteur, mais le signal reste mitigé


Vous souhaitez apprendre à utiliser les données fournies par le Sentiment ? Télécharger gratuitement son ebook d’utilisation.

AUD/USD: Dorénavant majoritairement acheteur, mais le signal reste mitigé

AUD/USD: Les données de trading montrent que 50,8% des traders sont à l’achat avec un ratio de traders passant de la vente à l’achat de 1,03 à 1. Le nombre de traders acheteurs est 8,6% plus faible qu’hier et 0,7% plus élevé que la semaine dernière, alors que le nombre de traders vendeurs est 0,7% plus élevé qu’hier et 8,5% plus faible que la semaine dernière.

Nous utilisons le Sentiment comme un indicateur contrarien, et le fait que les traders soient majoritairement acheteurs suggère que le cours de l’AUD/USD peut continuer à baisser. Le positionnement des traders acheteurs est plus faible qu’hier mais plus important que la semaine dernière. La combinaison actuelle du Sentiment du marché et des récents changements nous donne un biais de trading mitigé sur l’AUD/USD.

Découvrez la nouvelle version des caractéristiques du Trader à Succès dans notre ebook.


USD/CAD : Le cours consolide avant les Minutes de la Fed

Analyse technique et fondamentale des marchés boursiers, étude des corrélations et des niveaux clés

Se connecter via:

Le cours de l’USD/CADreste insensible face à la progression du pétrole en attendant le compte-rendu de la politique monétaire de la Fed. En effet, malgré la hausse de plus de 3% du WTI depuis le début de semaine et le cours de l’USD/CAD reste inchangé (-0,18% depuis le début de la semaine). Les chiffres de l’immobilier canadien n’ont également pas suffit à débloquer le cours. Les mises en chantier ralentissent (217k vs 223k en août) et les permis de construire reculent (-5,5% vs -2,8%).

Le marché semble attendre les Minutes de la Réserve Fédérale ce soir à 20h00 CEST avant de prendre une décision. Les investisseurs s’attendent à ce que la Fed confirme qu’une troisième hausse des taux cette année aura lieu en décembre, et que trois supplémentaires auront lieu en 2018.

Les Minutes de la Fed pourrait faire revenir l’USD/CAD à 1,26

Une confirmation de ces propos ferait grimper la probabilité d’une hausse des taux de la Fed en décembre qui est actuellement d’environ 80% d’après les futures Fed funds, ce qui soutiendrait le dollar américain en dépit du dollar canadien.

D’un point de vue technique, le cours de l’USD/CAD pourrait alors reprendre sa marche haussière jusqu’à 1,26 CAD avant la résistance majeure à 1,2765 CAD. Actuellement ses moyennes mobiles à 20 et 50 jours coïncident à 1,2450 CAD environ, ce qui fait de ce niveau, un support majeur caractérisant la tendance haussière en place depuis début septembre. Ainsi, tant que la moyenne mobile à 50 jours est sauvegardée, la tendance de court terme devrait rester haussière.

Consultez nos projections trimestrielles dans nos prévisions de trading gratuites de DailyFX.

USD/CAD : Le cours consolide avant les Minutes de la Fed

Graphique journalier de l’USD/CAD réalisé sur la plateforme ProRealTime

Autres sujets d’actualités :

Fed : Forte probabilité d’une hausse des taux en décembre

WTI : l’OPEC peine à soutenir le cours du pétrole, le Dollar pourrait le faire baisser


NZD/USD : Le cours pourrait continuer de baisser jusqu’à 0,70$

Analyse technique et fondamentale des marchés boursiers, étude des corrélations et des niveaux clés

Se connecter via:

Après une victoire des législatives en demi-teinte du Parti des conservateurs en Nouvelle-Zélande (44%), le dollar néo-zélandais est sous pression en attendant la formation d’une coalition dans le but d’obtenir une majorité parlementaire. En effet, le Parti nationaliste et populiste « NZF » (New Zealand First) jouera une fois de plus l’arbitre entre les conservateurs ou les travaillistes.

Sur le plan macroéconomique, la croissance, l’inflation et le taux chômage ont certes atteint leur objectif, mais la balance commerciale continue de se dégrader et affiche en août un déficit de 1,235 milliard de dollars NZD.

Malgré le fait que la banque centrale de Nouvelle-Zélande (RBNZ) soit proche d’un resserrement des taux, le dollar néo-zélandais sous-performe le Forex depuis le début de l’été.

D’un point de vue de l’analyse technique, la tendance est baissière depuis mi-juillet. La cassure de sa moyenne mobile à 200 jours la semaine dernière confirme les stratégies vendeuses sur le NZD/USD qui pourront être prolongées en direction du seuil psychologique à 0,70$ où le cours pourrait rebondir. En intraday, le dollar se replie ce qui permet au NZD de respirer, mais les chiffres de l'inflation américaine publiés jeudi et vendredi pourraient refaire pression sur le NZD/USD.

En effet, il ne faut pas oublier que la baisse du NZD est en grande partie à cause de la montée du Parti nationaliste. Une fois que cette annonce sera « pricé » et que le risque sera éliminé, le NZD/USD pourrait revenir proche de 0,73$.

NZD/USD : Le cours pourrait continuer de baisser jusqu’à 0,70$

Graphique journalier du NZD/USD réalisé sur la plateforme ProRealTime

Autres sujets d’actualités :

DXY : Le dollar se crispe sur fond d’inquiétudes de la Corée du Nord

EUR/USD : J-1 avant le retour de la volatilité sur la paire euro-dollar


EUR/GBP: Alors que de plus en plus de traders commencent à vendre la paire, nous obtenons de fortes perspectives haussières


Vous souhaitez apprendre à utiliser les données fournies par le Sentiment ? Télécharger gratuitement son ebook d’utilisation.

EUR/GBP: Alors que de plus en plus de traders commencent à vendre la paire, nous obtenons de fortes perspectives haussières

EUR/GBP: Les données de trading montrent que 46,2% des traders sont à l’achat avec un ratio de traders passant de la vente à l’achat de 1,16 à 1. Le nombre de traders acheteurs est 9,6% plus faible qu’hier et 16,7% plus faible que la semaine dernière, alors que le nombre de traders vendeurs est 8,8% plus élevé qu’hier et 13,6% plus élevé que la semaine dernière.

Nous utilisons le Sentiment comme un indicateur contrarien, et le fait que les traders soient majoritairement vendeurs suggère que le cours de l’EUR/GBP peut continuer à augmenter. Les traders sont plus vendeurs qu’hier et que la semaine dernière, ainsi la combinaison actuelle du Sentiment et des récents changements renforcent notre biais haussier de l’EUR/GBP.

Découvrez la nouvelle version des caractéristiques du Trader à Succès dans notre ebook.


EUR / JPY: Alors que de plus en plus de traders se positionnent sur le côté acheteur, nous pourrions peut-être voir quelques mouvements baissiers


Découvrez la nouvelle version des caractéristiques du Trader à Succès dans notre ebook.

EUR / JPY: Alors que de plus en plus de traders se positionnent sur le côté acheteur, nous pourrions peut-être voir quelques mouvements baissiers

EUR/JPY: Les données de trading montrent que 39,0% des traders sont à l’achat avec un ratio de traders passant de la vente à l’achat de 1,57 à 1. En fait, les traders sont restés majoritairement vendeurs depuis le 04 de aout lorsque l’EUR/JPY était proche de 129,401 ; (le prix a depuis augmenté de 2.7%). Le nombre de traders acheteurs est 9,4% plus élevé qu’hier et 19,1% plus élevé que la semaine dernière, alors que le nombre de traders vendeurs est 8,7% plus faible qu’hier et 24,0% plus faible que la semaine dernière.

Nous utilisons le Sentiment comme un indicateur contrarien, et le fait que les traders soient majoritairement vendeurs suggère que le cours de l’EUR/JPY peut continuer à augmenter. Les traders sont moins vendeurs qu’hier et la semaine dernière. Les récents changements du Sentiment du marché indiquent que la tendance du cours actuel de l’EUR/JPY peut bientôt se renverser, malgré le fait que les traders soient majoritairement vendeurs.

Vous souhaitez apprendre à utiliser les données fournies par le Sentiment ? Télécharger gratuitement son ebook d’utilisation.


CAC 40 : Prudent avant les publications de résultats et le discours de Mariano Rajoy

Analyse technique et fondamentale des marchés boursiers, étude des corrélations et des niveaux clés

Se connecter via:

Le CAC 40 et les indices de la zone euro ont terminé en hausse hier en amont du discours du leader indépendantiste catalan. La promulgation puis la suspension immédiate de l’indépendance catalogne fait patienter le marché qui image une issue avec Madrid. Wall Street a légèrement progressé hier à la veille de la publication des résultats des entreprises, le Dow Jones a clôturé à un nouveau plus haut. L’appétit pour le risque s’est transmis pendant la séance asiatique, mais les indices européens peinent à progresser ce matin avant le discours de Mariano Rajoy à 16h00.

Actualités :

Catalogne :Le leader du Parti indépendantiste, Carles Puigdemont, a proclamé l’état d’indépendance devant le Parlement catalan, puis a immédiatement suspendu son application afin d’entreprendre des négociations avec le gouvernement espagnol. Le président du gouvernement, Mariano Rajoy, a prévu une réunion avec ses ministres aujourd’hui avant son discours devant le Parlement à 16h00 CEST.

Publication des résultats : Les bancaires de Wall Street sont attendues à communiquer leurs résultats du troisième trimestre jeudi et vendredi. Les entreprises françaises commenceront quant à eux mardi prochain.

Pétrole : L’Arabie Saoudite a indiqué lundi soir qu’elle comptait limiter ses exportations à 7,15 millions de barils par jour en novembre alors que sa demande est de 7,7 millions de barils par jour.

Statistiques macroéconomiques : Le compte-rendu de la politique monétaire de la Fed est attendu ce soir à 20h00 CEST, 3 semaines après les propos rassurants de Janet Yellen concernant l’inflation. Les différents indicateurs de l’inflation américaine seront par ailleurs publiés jeudi (IPP) et vendredi (IPC). En zone euro, aucun chiffre majeur est attendu aujourd’hui.

Le CAC 40 consolide dorénavant en attendant Mariano Rajoy et la Fed

Le CAC 40 pourrait consolider aujourd’hui en attendant le discours de Mariano Rajoy à 16h00 et le compte-rendu de la politique monétaire de la Fed à 20h00. Les marchés européens ouvrent à la baisse, mais devraient rester sur leurs récents supports avant ces deux annonces.

Techniquement, le CAC 40 reste dans une phase de respiration comme la baisse du RSI nous le prouve. Cette baisse du momentum permet à la tendance de s’assainir avant d’entrepreneur une nouvelle hausse jusqu’à son précédent plus haut annuel à 5500 points. Le support à 5350 points pourrait être sauvegardé avant le discours du Président du gouvernement espagnol. Mais un repli plus important jusqu’à la moyenne mobile à 20 jours actuellement à 5320 points reste possible pour continuer la phase de respiration du momentum. En intraday, le cours pourrait osciller entre 5350 et 5375 points.

Vous débutez dans le trading du Forex ? Démarrez avec ce Guide gratuit pour traders débutants

CAC 40 : Prudent avant les publications de résultats et le discours de Mariano Rajoy

Graphique journalier du CAC 40 réalisé sur la plateforme ProRealTime

En manque d’idée de trading ? Rejoignez-moi tous les matins à 09h00 pour un point de marché complet sur les marchés boursiers.

Autres sujets d’actualités :

WTI : L’OPEP et la Russie permettent le rebond

EUR/USD : les acheteurs contre-attaquent avant les Minutes de la Fed et Draghi


Le marché de changes s’annonce volatile au vu de l’augmentation des risques politiques : NFP vendredi

par  , Stratégiste Devises senior ; , Analyste  et Oliver Morrison

Points de discussion :

- La transition vers la première semaine du mois implique que le calendrier économique sera saturé d’importantes données tout au long de la semaine.

- L’augmentation du risque politique a un important impact sur le marché des changes ; L’attention de l’Europe sera portée vers l’euro en attente des résultats du référendum constitutionnel italien.

Les marchés reviennent rapidement aux conditions de liquidité normales après la perturbation la semaine dernière liée aux congés. Les traders n’auront pas assez de temps pour se repérer, car le calendrier économique a été bouleversé par un important risque événementiel en début de semaine et parvient à son apogée avec le rapport Nonfarm Payrolls vendredi – le dernier rapport du marché de l’emploi prévu avant la réunion de la Réserve fédérale pour sa dernière réunion de 2016 le 14 décembre.

Mais auparavant, l’Europe requiert à juste titre notre attention, car elle vient à peine de traverser la phase des primaires du parti républicain français et attend désormais le référendum constitutionnel italien qui se tiendra le dimanche 4 décembre Le Président de la Banque centrale européenne Mario Draghi fera des discours à plusieurs reprises au cours de cette semaine et, de même, nous aurons les mesures de l’IPC pour l’Allemagne et pour la zone euro ; tous ces événements permettront d’orienter davantage les attentes relatives à la dernière réunion annuelle de la BCE le 8 décembre (depuis septembre), nous prévoyons un changement par la BCE de son programme d’assouplissement quantitatif à la réunion de décembre).

Reportez-vous au Calendrier de DailyFX pour une liste complète, l’emploi du temps et les prévisions consensuelles des indicateurs économiques à venir.

Mercredi 30/11 | 7 h GMT | GBP Rapport sur la stabilité financière de la BOE

Un rapport publié deux fois par an par le Comité de politique financière (FPC) sur les forces et faiblesses actuelles du système financier britannique doit paraître le dernier jour de novembre. Le rapport fournit également une perspective d’avenir et une analyse rétrospective des actions du FPC au cours des précédentes périodes de rapport et souligne l’efficacité de ses actions, ce qui sera intéressant étant donné que la période de rapport couvre les actions immédiates après le vote du Brexit du 23 juin.

Le précédent rapport publié le 5 juillet 2016 portait sur la première réaction à la décision du Royaume Uni de quitter l’Union européenne, lorsque la paire GBP/USD a brutalement chuté d’environ 1,5000 à 1,3300. Le discours prédominant du FPC était que le pays connaitra rapidement une stagnation de la croissance suivie d’une forte récession. Depuis lors, les données économiques font état d'une reprise post-Brexit, en grande partie attribuable aux effets positifs d’une plus faible livre, même si l’inflation importée occupe désormais beaucoup les pensées des décideurs.

Pour l’avenir, le FPC notera probablement que même si les marchés financiers sont stabilisés, avec le déclenchement de l’Article 50 d’ici fin mars, l’incertitude au plan national et international est à venir. L’augmentation du déficit courant du Royaume-Uni sera également surveillée de près. Les déficits courants nécessitent une compensation de la part de la devise plus faible, ce qui, pour ce qui est de la livre sterling, pourrait causer une source de préoccupation supplémentaire au vu des ramifications de l’inflation.

Paire à surveiller : GBP/USD

Mercredi 30/11 | 10 h GMT | EUR Indice des prix à la consommation de la zone euro (NOV A)

Please add a description for the image.

Les premiers chiffres de l’IPC de la zone euro pour le mois de novembre seront publiés mercredi et peuvent jouer un rôle dans la détermination de la politique de la Banque centrale européenne avant sa prochaine réunion du 8 décembre. En octobre, l’IPC final pour la zone euro est passé de +0,4 % à +0,5 % dans le mois qui précède (d’une année à l’autre). Cet indice était supérieur aux prévisions des analystes qui tablaient sur +0,4 % et représentait la plus forte hausse depuis juin 2014. L'inflation sous-jacente était établie à +0,8 % (d’une année à l’autre). De même, les récentes données du PMI qui mettaient en avant une plus forte croissance en Europe et l’augmentation des pressions inflationnistes.

Selon les analystes, l’inflation sous-jacente mercredi devrait rester à +0,8 %. Le taux global devrait, selon les prévisions, légèrement augmenter, allant de +0,5 % à +0,6 % (mois après mois). Les inquiétudes que l’objectif de la banque centrale de stimuler l’économie réelle ne fonctionne pas se multiplient, en dépit de la présence de plus d’indices d’une augmentation de l’inflation au-delà des attentes dans la zone euro. Enfin, même si cela est important sur le long-terme, l’IPC de novembre ne pourra cependant pas affecter la décision de la BCE d’étendre son programme d’achat d’obligations au-delà de mars ce qui, pour plus ou moins de raisons techniques, pourrait être effectué le 8 décembre.

Paire à surveiller : EUR/USD

Mercredi 30/11| 13 h 30 GMT | CAD Produit intérieur brut (Q3)

Please add a description for the image.

Un premier aperçu de la croissance du PIB du Canada au troisième trimestre de 2016 devrait afficher une reprise après le ralentissement du premier semestre, avec les prévisions de septembre tablant sur +0,1 % (d’un mois à l’autre), +1,8 % (year to year), et +3,4 % annualisé (d’un trimestre à l’autre). Tout compte fait, il s’agira d’améliorations par rapport aux premières mesures : la croissance d’une année à l’autre était de -1,3 % jusqu’en août et la croissance annualisée était de -1,6 % au deuxième trimestre de 2016.

L’économie canadienne continue de se redresser après les incendies en Alberta en début d’année, tandis que les recettes intérieures ont été limitées par le déclin de plusieurs années des prix du pétrole. Même si la consommation privée a été faible pendant une partie de l’année, vous devez vous préparer à assister à une reprise du sentiment des entreprises et du consommateur ainsi que des baromètres d'investissements ; l’indice Ivey PMI au Canada est monté à 59,7 en octobre.

Paire à surveiller : USD/CAD

Jeudi 01/12 | 03 h GMT | CNY PMI manufacturier chinois (NOV)

L’indice manufacturier chinois est monté à 51,2 en octobre en dépassant les attentes du marché qui tablaient à 50,2 et en marquant le quatrième mois consécutif d’expansion économique et la valeur la plus élevée depuis juillet 2014. Selon le fournisseur de données IHS Markit, la production chinoise a affiché le rythme de croissance le plus rapide en plus de cinq ans et demi, favorisé par une reprise de l’augmentation des nouvelles commandes. Le marché prévoit un léger recul à 51,0 en novembre, un taux de croissance certes positif, mais plus lent que les précédents.

Les données officielles font état d’une croissance de l’économie chinoise à hauteur de +6,7% au cours du troisième trimestre, le même niveau que le premier et le deuxième trimestre. L’exportation ce mois aura été favorisée par l’affaiblissement de la devise chinoise. Le yuan s’est récemment négocié à jusqu’à 6,965 USD/CNH, ayant commencé le mois autour de 6,7750.

Paire à surveiller : USD/CNH

Vendredi 02/12 | 13 h 30 GMT | USD Nonfarm Payrolls et taux de chômage (NOV)

Les attentes relatives aux rapports d’emploi aux États-Unis de novembre sont modestes, selon les prévisions, le taux de chômage se maintiendra à 4,9%. La tendance d’augmentation de 200 000 emplois par mois a récemment été un niveau psychologique pour les marchés, cependant, les autorités de la Fed ont tendance à avoir un autre chiffre à l’esprit. En octobre 2015 (et à plusieurs reprises depuis lors), le Président de la Fed de San Francisco John Williams a rédigé une note de recherche signifiant que selon lui, la croissance de 100 000 emplois était suffisante pour favoriser la croissance de la main d'œuvre et maintenir le taux de chômage actuel. En décembre 2015 (et à plusieurs reprises depuis lors), la Présidente Janet Yellen a réitéré ce point de vue. Selon le calculateur d’emplois de la Fed d’Atlanta, en considérant une taux d’emploi 4,9 % sur le long terme, l’économie a uniquement besoin d’une croissance 120 000 emplois par mois pour maintenir ce niveau jusqu’en octobre 2017.

Les données ne devront avoir aucune incidence sur la décision de la Réserve fédérale d’augmenter les taux en décembre ou pas. Les Futures Fed Funds établissent actuellement les prix en misant sur une probabilité de 100 % d’augmentation de 25 points de bases le mois prochain. En revanche, le rythme d’augmentation des emplois aidera considérablement le marché à déterminer quelle sera selon lui la trajectoire de la Fed : Les hausses de 25 points de base sont actuellement prises en compte pour juin 2017 et décembre 2017.

Découvrez nos guides de trading afin d'apprendre à trader sur les marchés financiers


CAC 40: Près de son plus haut annuel, l’indice envoie un signal mitigé


Apprenez à exploiter l’indicateur Sentiment avec notre guide dédié

CAC 40: Près de son plus haut annuel, l'indice envoie  un signal mitigé

CAC 40: Les données de trading montrent que 33,8% des traders sont à l’achat avec un ratio de traders passant de la vente à l’achat de 1,96 à 1. En fait, les traders sont restés majoritairement vendeurs depuis le 11 de septembre lorsque le CAC 40 était proche de 5121,6 ; (le prix a depuis augmenté de 4.7%). Le nombre de traders acheteurs est 22,1% plus faible qu’hier et 38,5% plus élevé que la semaine dernière, alors que le nombre de traders vendeurs est 1,7% plus faible qu’hier et 5,4% plus faible que la semaine dernière.

Nous utilisons le Sentiment comme un indicateur contrarien, et le fait que les traders soient majoritairement vendeurs suggère que le cours du CAC 40 peut continuer à augmenter. Le positionnement des traders vendeurs est plus important qu’hier mais plus faible que la semaine dernière. La combinaison actuelle du Sentiment du marché et des récents changements nous donne un biais de trading mitigé sur le CAC 40.

Vous éprouvez des difficultés dans votre trading ? Ceci pourrait en être la cause.


WTI – Brent : le pétrole prêt à entamer de manière imminente une tendance haussière ?

Analyse technique et fondamentale des marchés financiers

Se connecter via:

Les deux principaux cours de pétrole côtés tentent, non sans peine, d’en finir avec leur interminable tendance baissière. Affaiblis par un persistant déséquilibre entre offre et demande de pétrole, le WTI et le Brent semblent soutenus par plusieurs éléments favorables. Le premier concerne la géopolitique. Le Brent et le WTI ont avancé ensemble ce vendredi suite à une intervention du président américain Donald Trump remettant en cause l’accord sur le nucléaire iranien. Par ailleurs, pénalisée par la faiblesse du prix du pétrole, l’Arabie Saoudite – pays exportateur majeur – semble prête à réduire sa production. Reste à savoir comment réagiront les barils de WTI et de Brent.

Améliorez votre trading en recevant gratuitement notre guide prévisionnel Pétrole du 4ème trimestre

Sur le plan de l’analyse technique, le baril de pétrole se repositionne sous des niveaux clés.

WTI – le cours retrouve et teste de nouveau une résistance majeure représentée une droite de tendance baissière initiée depuis la semaine du 11 mai 2015. Sous cette résistance jouant un rôle de pivot, le WTI parait logiquement détenir un risque baissier qui serait toutefois annulé en cas de franchissement. Le cas échéant, la tendance baissière pourrait être écartée, et le WTI relancer une impulsion haussière de long terme.

De son côté, l’indicateur contrarien Sentiment IG donne un signal mixte.

Retrouvez mes stratégies de trading en direct chaque mardi, jeudi et vendredi à 14h30

Baril de WTI en données hebdomadaires en bougies japonaises

WTI – Brent : le pétrole prêt à entamer de manière imminente une tendance haussière ?

Graphique préparé par Yoav Nizard

Brent – le baril a franchi son oblique baissière de long terme et se confronte désormais sous une résistance majeure à 58,48$. Un franchissement de ce pivot initierait une nouvelle tendance haussière, et me permettrait de cibler le seuil situé à 63,70$.

Baril de Brent en données hebdomadaires en bougies japonaises

WTI – Brent : le pétrole prêt à entamer de manière imminente une tendance haussière ?

Graphique préparé par Yoav Nizard


Cours de l’or : Inflation chinoise et Catalogne soutiennent l’once ce matin

Analyse macroéconomique et technique des marchés financiers mondiaux

Se connecter via:

Carles Puigdemont a finalement envoyé une lettre au chef du gouvernement Espagnol Mariano Rajoy ce matin, deux heures avant l’heure limite. Le chef du gouvernement Catalan n’a donc à première vue pas confirmer l’indépendance de la Catalogne dans sa lettre et appelle en revanche au dialogue.

L'impasse Catalane profite au cours de l'or

Mariano Rajoy et son gouvernement étaient prêts à mettre la région sous tutelle via l’article 155 de la constitution Espagnole. Ce dernier permet au gouvernement de suspendre l’autonomie d’une région si elle ne respecte pas ses obligations légales.

Les guides de trading du 4ème trimestre sont publiés, consultez les gratuitement !

Ce premier point contribue à l’appréciation du cours de l’or. Par ailleurs la publication des chiffres de l’inflation Chinoise profite au cours des métaux de bases et également au cours de l’or. Ces données sont ressorties en hausses et supérieures au consensus mais les investisseurs ont notamment apprécié les perspectives de croissance pour le second semestre passant de 6,9% à 7%, annoncées dans le même temps par le gouverneur de la banque centrale Chinoise.

La Chine pourrait retenir l'attention des marchés cette semaine.

Les marchés attendront maintenant la publication du PIB et de la production industrielle jeudi afin de confirmer la bonne tenue de l’économie Chinoise. Ces chiffres pourraient continuer de soutenir les métaux de bases et le cours de l’or.

C’est le même jour que le 19ème congrès du parti communiste Chinois démarrait. Ce congrès qui a lieu tous les 5 ans est l’occasion de renouveler une partie des organes de décisions Chinois. Le président devrait rester en place et les changements ne devraient pas être de grandes surprises mais les investisseurs resteront attentifs à ce rendez-vous durant lequel le gouverneur de la banque centrale Chinoise pourrait être remplacé.

Cours de l’or

Cours de l’or : Inflation chinoise et Catalogne soutiennent l’once ce matin

Graphique du cours de l’or en journalier. Twitter : @VincentBoy_IG

Le cours de l’or semble poursuivre son rebond initié au début du mois d’octobre. Le franchissement de la résistance majeure 2017 située à 1296,18 confirme la tendance haussière. Les publications et le 19ème congrès en Chine pourrait soutenir ce mouvement durant la semaine.

Pour une actualité en direct au quotidien, n’hésitez pas à suivre le Market live IG.

Actuellement sur la moyenne mobile 50 périodes à 1303$ le cours de l’once d’or pourrait venir au contact de la prochaine résistance à 1308 dollars. La cassure de cette dernière pourrait mener le cours de l’or à tester les 1320$, qui serait le plus haut niveau depuis la fin du mois d’aout.

Le RSI et la MACD semblent confirmer ce potentiel haussier.

En revanche, un retour sous les 1296 dollars invaliderait ce scénario haussier et pourrait conduire le cours de l’or sur le retracement de Fibonacci de 61,8% (baisse de juillet à décembre 2016) à 1278,9$.

Poursuivez votre lecture

IPC en zone Euro, PIB et production Chinoise, pourraient être les catalyseurs de l’EUR/USD

CAC 40 : Poursuite de la phase de digestion


Cours de l’argent : pourrait profiter d’un regain de tensions en Corée du Nord

Analyse macroéconomique et technique des marchés financiers mondiaux

Se connecter via:

Les valeurs refuges et les métaux de bases ont tous fortement corrigés depuis le début du mois. Les premiers du fait de l’apaisement (temporaire) des tensions entre la Corée du Nord et la communauté internationale. Les seconds du fait de craintes quant à un ralentissement économique dans certains pays.

En Chine notamment, le gouvernement devrait continuer à prendre des mesures pour éviter que la gigantesque dette des entreprises et des particuliers ne vienne dérègler le système financier du pays. La mise en place de telles mesures pourrait ralentir la croissance de la Chine, qui se développe principalement au travers des dettes.

La Corée du Nord pourrait soutenir le cours de l'argent

L’agence de notation Moody’s a d’ailleurs dégradé la Chine pour la première fois depuis 1989 la semaine dernière.

Vous souhaitez des idées de trading ? Téléchargez notre guide des meilleures opportunités de trading en 2017

Mais hier, la déclaration du ministre des affaires étrangères de Corée du Nord aux Etats-Unis a permis aux valeurs refuges de rebondir, à l’image du Yen, du cours de l’or mais également du cours de l’argent. Ces propos et les tensions qui pourraient en découler pourraient soutenir un rebond de court terme sur ces dernières.

Analyse graphique : cours de l’argent Vs cours de l’or

Cours de l’argent : pourrait profiter d’un regain de tensions en Corée du Nord

Graphique du cours de l’argent en journalier. Twitter : @VincentBoy_IG

Cours de l’argent : pourrait profiter d’un regain de tensions en Corée du Nord

Graphique du cours de l’or en journalier. Twitter : @VincentBoy_IG

Le cours de l’argent suit la même tendance que le cours de l’or. Bien que moins utiliser comme valeur refuge par les investisseurs, le cours de l’argent suit les mêmes phases de hausses et de baisses que le métal jaune. L’amplitude reste toutefois bien plus importante que celle de l’or.

Le cours de l'argent suit le cours de l'or avec une variation plus importante

Les graphiques ci-dessous nous montrent clairement la plus grande amplitude, en données relatives, des mouvements de l’argent par rapport à ceux de l’or. L’analyse de ces deux graphiques nous montre également la corrélation entre la tendance du cours de l’argent et celui du cours de l’or.

Suivez notre émission quotidienne le Market live IG pour une analyse macroéconomique et financière en direct

Cours de l’argent

Cours de l’argent : pourrait profiter d’un regain de tensions en Corée du Nord

Graphique du cours de l’argent en journalier. Twitter : @VincentBoy_IG

Concernant l’analyse technique du cours de l’argent. Le rebond d’hier a permis au cours de venir tester la moyenne mobile 50 périodes à 17,20$, mais malgré un plus haut en séance ce matin au-dessus de ce dernier, l’argent est reparti vers le bas.

Actuellement le cours de l’argent évolue proche du seuil des 17$ et pourrait venir tester le retracement de Fibonacci de 23,6% (baisse de juillet à décembre 2016) à 16,92$ pour initier son rebond vers la moyenne mobile 50 périodes puis vers la résistance située à 17,32$.

Le RSI montre encore un potentiel de baisse avant un rebond haussier.


DXY : Le dollar se crispe sur fond d’inquiétudes de la Corée du Nord

Analyse technique et fondamentale des marchés boursiers, étude des corrélations et des niveaux clés

Se connecter via:

Après un mois de pause où les tensions entre les Etats-Unis et la Corée du Nord s’étaient détendues, les nouvelles menaces inquiètent les investisseurs. En effet, le président américain Donald Trump enchaîne les propos qualifiant d’inutile les négociations diplomatiques avec la Corée du Nord comme par exemple hier via le réseau social Twitter : « Notre pays a négocié sans succès avec la Corée du Nord pendant 25 ans, en donnant des milliards de dollars et en obtenant rien. La politique n'a pas fonctionné! ». Ces multiples messages de la part du président sur Twitter renforcent naturellement la possibilité d’une action militaire, ce qui créerait alors un climat d’aversion au risque extrême et nuirait aux actifs risqués dont le dollar.

Sur le plan macroéconomique, les bonnes statistiques américaines soutiennent le scénario d’une hausse des taux de la Fed en décembre prochain. Actuellement à 80% d’après les futures Fed funds, la probabilité pourrait fortement changer (à la hausse ou à la baisse) selon les chiffres de l’inflation américaine publiés ce jeudi (IPP) et vendredi (IPC).

La moyenne mobile à 50 jours comme sauvegarde de la tendance haussière

D’un point de vue de l’analyse technique, le cours de l’US Dollar Index (DXY) recule fortement depuis la séance asiatique (-0,34% à 12h49 CEST), ce qui permet aux autres devises majeures de rebondir. Actuellement sur son support à 93 points, un rebond dessus permettrait de sauvegarder la tendance haussière qui caractérise le DXY depuis un mois. Outre le support majeur à 93 points, l’impulsion pourrait être provoquée grâce au rebond du RSI sur 50 d’ici les prochains jours.

Tant que le DXY se maintient au-dessus de sa moyenne mobile à 50 jours (actuellement à 92,80 points), la tendance reste bullish sur le dollar, ce qui permet de privilégier les stratégies vendeuses sur l’EUR/USD jusqu’à 1,15$, l’AUD/USD jusqu’à 0,77$ et le NZD/USD jusqu’à 0,70$.

En cas de cassure de la moyenne mobile, la tendance sera alors baissière jusqu’aux précédents plus bas annuels à environ 91 points et annulerait donc les stratégies baissières sur l’EUR/USD, l’AUD/USD et le NZD/USD.

Consultez nos projections pour le 4ème trimestre dans les Prévisions de trading de DailyFX.

DXY : Le dollar se crispe sur fond d’inquiétudes de la Corée du Nord

Graphique journalier du DXY réalisé sur la plateforme ProRealTime

Autres sujets d’actualités :

USD/JPY : le Yen reste mal orienté avant l’intervention de Kuroda (BoJ)

EUR/USD : J-1 avant le retour de la volatilité sur la paire euro-dollar


S&P 500: Le sentiment montre des premiers signes d’un renversement possible


Vous souhaitez apprendre à utiliser les données fournies par le Sentiment ? Télécharger gratuitement son ebook d’utilisation.

S&P 500: Le sentiment montre des premiers signes d’un renversement possible

S&P 500: Les données de trading montrent que 17,9% des traders sont à l’achat avec un ratio de traders passant de la vente à l’achat de 4,58 à 1. Le nombre de traders acheteurs est 2,8% plus élevé qu’hier et 16,4% plus élevé que la semaine dernière, alors que le nombre de traders vendeurs est 0,8% plus faible qu’hier et 2,6% plus faible que la semaine dernière.

Nous utilisons le Sentiment comme un indicateur contrarien, et le fait que les traders soient majoritairement vendeurs suggère que le cours du S&P 500 peut continuer à augmenter. Les traders sont moins vendeurs qu’hier et la semaine dernière. Les récents changements du Sentiment du marché indiquent que la tendance du cours actuel du S&P 500 peut bientôt se renverser, malgré le fait que les traders soient majoritairement vendeurs.

Découvrez la nouvelle version des caractéristiques du Trader à Succès dans notre ebook.


DAX 30 : une forte augmentation des traders vendeurs donne une perspective haussière claire


Découvrez les bases du Forex dans notre guide de trading

DAX 30 : une forte augmentation des traders vendeurs donne une perspective haussière claire

DAX 30 : Les données de trading montrent que 36,4% des traders sont à l’achat avec un ratio de traders passant de la vente à l’achat de 1,75 à 1. Le nombre de traders acheteurs est 7,4% plus élevé qu’hier et 15,4% plus faible que la semaine dernière, alors que le nombre de traders vendeurs est 9,7% plus élevé qu’hier et 34,5% plus élevé que la semaine dernière.

Nous utilisons le Sentiment comme un indicateur contrarien, et le fait que les traders soient majoritairement vendeurs suggère que le cours du DAX 30 peut continuer à augmenter. Les traders sont plus vendeurs qu’hier et que la semaine dernière, ainsi la combinaison actuelle du Sentiment et des récents changements renforcent notre biais haussier du DAX 30.

Le Sentiment peut être un très bon outil pour soutenir ou contredire votre analyse. Découvrez le guide d’utilisation du Sentiment dans un format PDF.




Séance asiatique : une nouvelle journée d’aversion au risque

Analyse technique et fondamentale des marchés boursiers, étude des corrélations et des niveaux clés

Se connecter via:

Le Yen et le cours de l’or ont progressé cette nuit, soutenu par leurs caractères défensifs qui tendent à s’apprécier lorsque le marché cherche à se couvrir ou se protéger. L’aversion au risque qui a commencé dès le début de la semaine, lundi pendant la séance asiatique, a continué pendant la séance européenne et américaine hier, faisant replier les indices boursiers. Il semblerait que le marché cherche à se protéger avant les évènements de jeudi qui sont la BCE, l’audition de James Comey (ex-dirigeant du FBI), les législatives britanniques et l’inflation chinoise. Cette nuit, le Nikkei a pour la seconde fois baissé, cédant 0,95% à 08h54 CEST et le cours de l’or progresse de 0,77% depuis le début de la séance, arrivant à ses plus hauts annuels.

Nikkei 225 :

Après avoir cassé son plus haut de 2015 autour des 20.000 points, le Nikkei 225 est en phase de pullback et sont actuellement en train de casser ce support. En cas de clôture journalière en dessous de ce pivot, l’indice japonais pourrait aller retrouver le prochain niveau de support à 19.747 points si le comportement d’aversion pour le risque du marché domine tout au long de la semaine.

Résistances : 20.235 pts

Supports : 20.000 pts ; 19.747 pts ; 19.500 pts

Séance asiatique : une nouvelle journée d’aversion au risque

Graphique hoaire du Nikkei 225 réalisé sur la plateforme TradingView

Télécharger nos prévisions sur le Yen et l’Or pour connaitre notre analyse de moyen/terme sur ces deux actifs.

Gold :

Le cours de l’or a atteint cette nuit sa zone de résistance majeure à 1290$ l’once, qui correspond à son plus haut de l’année réalisé le 17 mai. À court terme, le cours pourrait se stabiliser sur ce niveau, puis repartir à la hausse si le « risk off » est toujours dominant. La prochaine résistance que pourrait aller chercher le cours de l’or est le seuil psychologique des 1300$.

Résistances : 1289/1292 $ ; 1300 $ ; 1308 $

Supports : 1284$ ; 1276$ ; 1267$

Séance asiatique : une nouvelle journée d’aversion au risque

Graphique 4 heures du Gold réalisé sur la plateforme TradingView

EUR/JPY :

Le cours de l’EUR/JPY revient sur un niveau de support important, qui était la clôture mensuelle du mois de décembre 2016 et donc également le prix de clôture de l’année 2016, ce qui en fait un niveau de support solide, où le cours a déjà rebondi plusieurs fois dessus depuis le début du mois de mai. En attendant le rebond, nous pouvons anticiper la tendance baissière du cours jusqu’à ce niveau de support avant le discours de Mario Draghi, jeudi. L’euro devrait ensuite reprendre le dessus, mais dépendra du ton employé par le président de la BCE lors de son discours. Ainsi, s’il y a un rebond sur ce support mensuel, le cours devrait aller revenir chercher les 125 yens. Dans le cas contraire, un enfoncement en dessous de ce niveau amènerait dans un premier temps, le cours à 122.52 yens.

Résistances : 123.83¥‎; 124.42 ¥‎ ; 125 ‎¥‎

Supports : 123.17 ¥ ; 122.52 ¥

Séance asiatique : une nouvelle journée d’aversion au risque

Graphique hoaire de l'EUR/JPY réalisé sur la plateforme TradingView

Suivez-moi sur Twitter : @ValentinAufrand


FOOTSIE : Pourquoi la tendance est haussière ?

Analyse technique et fondamentale des marchés boursiers, étude des corrélations et des niveaux clés

Se connecter via:

Depuis le vote en faveur du Brexit, l’indice britannique FOOTSIE (qui regroupe les 100 plus grosse capitalisation boursière des entreprises), s’est apprécié de 18%. Une question légitime est de se demander si la tendance est cohérente alors que les plus grosses entreprises britanniques - qui exportent beaucoup de leur production - subiront probablement des restrictions à l’accès au marché unique européen, à des frais de douanes, etc.

Actuellement à 7,376 points, la raison qui explique la surperformance de l’indice versus indices européens et la dépréciation de la livre Sterling, qui mécaniquement, améliore la rentabilité des entreprises britanniques alors à l’exportation. Actuellement les chiffres publiés justifient la hausse, les exportations, l’indice PMI et les bénéfices des entreprises augmentent. La spéculation du marché est donc cohérente, mais devrait rester assez limitée. À noter toutefois que la production manufacturière est neutre et même en déclin depuis le mois de mars.

FOOTSIE : Pourquoi la tendance est haussière ?

Graphique journalier du FOOTSIE100 réalisé sur la plateforme TradingView

Cette hausse de l’indice n’est donc pas forcément justifiable d’un point de vue fondamental. Néanmoins, l’analyse technique nous montre que le cours évolue à la hausse, soutenu par une ligne de tendance haussière depuis début 2016. Actuellement sous résistance, le cours devrait dépasser son précédent plus haut à 7,430 points en raison de la cassure de l’oblique baissière de moyen terme du RSI, qui traduit une poursuite du momentum haussier. En cas de cassure du précédent plus haut, les prochaines résistances seront les seuils psychologiques (7,500 ; 7,600 ; etc.)

Vous appréciez mon analyse sur le FOOTSIE ? Télécharger gratuitement nos prévisions sur les autres indices

En conclusion, l’indice est haussier grâce aux bons fondamentaux des entreprises britanniques. En revanche, la santé de la tendance pourrait ne reposer que sur le Brexit. La chute de la livre des dernières années profite aux entreprises d’outre-Manche, mais à terme, l’avenir de celles-ci devrait dépendre des négociations entre l’Union Européenne et le Royaume-Uni et donc, ne pourrait être durable.

Suivez-moi sur Twitter : @ValentinAufrand