Les marchés actions ont inscrit l'un de leurs meilleurs démarrages de l'année la semaine dernière. Les indices européens ont surperformé Wall Street suite aux mauvais chiffres de l'emploi américain publiés vendredi.

La hausse des cours des matières premières comme le pétrole WTI et Brent la semaine dernière témoigne de l'appétit pour le risque.

Néanmoins, le CAC 40 cale sous la résistance psychologique à 5500 points en attendant une avancée des discussions entre le CDU et le SPD dans le but de former une nouvelle "Grande Coalition".