Skip to content

Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

0

Notifications

Les notifications ci-dessous sont basées sur les filtres qui peuvent être ajustés via les pages du calendrier économique et des webinaires.

Webinaires à venir

Webinaires à venir

0

Événements économiques

Événements économiques

0
Guides de trading offerts
S'inscrire à la newsletter
Veuillez réessayer
EUR/USD
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
CAC 40
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
EUR/CHF
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Or
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
Pétrole WTI : le prix du baril tombe à un plus bas de 6 mois

Pétrole WTI : le prix du baril tombe à un plus bas de 6 mois

Valentin Aufrand, Contributeur

Points-clés de l’article sur le pétrole:

  • Les craintes de récession font plonger les cours de pétrole
  • Le pétrole WTI pourrait rejoindre 85$ à court terme

Les craintes de récession font plonger les cours de pétrole

La pression s’accentue sur les cours de pétrole qui sont tombés à leur plus bas niveau depuis début février. Les prix des barils ont nettement reculé mercredi suite au restockage inattendu de pétrole et de dérivés aux Etats-Unis la semaine dernière. Le consensus tablait sur une diminution d’environ 629 000 barils dans les stocks commerciaux des Etats-Unis, mais ces derniers ont finalement augmenté de plus de 4 millions de barils, faisant craindre une diminution de la demande.

Bien que le marché pétrolier reste très tendu, les perspectives de fond deviennent de plus en plus baissières à mesure que le risque de récession augmente des deux côtés de l’Atlantique et que la situation économique chinoise reste difficile. Certes le marché pétrolier est toujours déficitaire, mais le déficit se réduit à mesure que l’économie mondiale ralentit et pourrait même devenir excédentaire si les économies américaines et européennes tombent en récession.

Le pétrole WTI pourrait rejoindre 85$ à court terme

Graphique journalier du cours du pétrole WTI réalisé sur TradingView :

Pétrole WTI : le prix du baril tombe à un plus bas de 6 mois

Sur le plan de l’analyse technique, le baril WTI vient d’enfoncer son support du printemps à 92,50$ et de passer en dessous de sa moyenne mobile à 200 séances pour la première fois depuis décembre. Ceux sont des signaux techniques en faveur d’un retournement baissier de la tendance de fond et qui laisse à penser que les craintes de récession sont désormais le principal driver des marchés, car les fondamentaux de l’offre ne se sont pas améliorés.

Le prix du baril pourrait donc poursuivre son déclin jusqu’au sommet d’octobre à 85$ à court terme avant d’éventuellement consolider voire tenter un rebond, mais il pourrait à terme s’enfoncer bien plus bas, jusqu’au creux de décembre à environ 62$, si les craintes de récession s’intensifient.

POURSUIVRE VOTRE LECTURE

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.