Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

0

Notifications

Les notifications ci-dessous sont basées sur les filtres qui peuvent être ajustés via les pages du calendrier économique et des webinaires.

Webinaires à venir

Webinaires à venir

0

Événements économiques

Événements économiques

0
Guides de trading offerts
S'inscrire à la newsletter
Veuillez réessayer
EUR/USD
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
CAC 40
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
EUR/CHF
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Or
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
Pétrole WTI : le prix du baril poursuit sa progression face à un marché tendu

Pétrole WTI : le prix du baril poursuit sa progression face à un marché tendu

Valentin Aufrand, Contributeur

Points-clés de l’article sur le pétrole :

  • Les cours de pétrole continuent leur ascension face à une offre restreinte et une demande en hausse
  • Le pétrole WTI s’approche de son pic de mars à 129$

Les cours de pétrole continuent leur ascension face à une offre restreinte et une demande en hausse

Les prix du pétrole continuent d'augmenter lentement, le prix du WTI atteignant tout juste 120 dollars le baril mercredi, ce qui est proche de son plus haut niveau en 14 ans d'environ 129 dollars atteint en mars. Les prix du baril sont soutenus depuis plusieurs mois par une offre mondiale restreinte et, plus récemment, par la perspective d'une augmentation de la demande en raison de l'assouplissement des restrictions sur les carburants en Chine et de la saison estivale aux États-Unis, qui tend à générer une hausse des déplacements.

L'insuffisance de l'offre mondiale de brut et de produits pétroliers due à la politique de l'OPEP+ a été exacerbée par les sanctions occidentales contre le secteur pétrolier russe. En conséquence, les produits raffinés s'envolent, les prix de l'essence atteignant régulièrement des niveaux record depuis plusieurs semaines.

Le PDG du négociant mondial de matières premières Trafigura a averti que le marché pétrolier pourrait atteindre un "état parabolique" cette année, affirmant que les marchés de l'énergie se trouvaient dans une situation "critique" en raison des sanctions contre la Russie.

Les opérateurs se préparent actuellement à la publication des stocks officiels de pétrole brut aux États-Unis, qui devraient montrer une nouvelle baisse la semaine dernière, même si les stocks d'essence et de distillats pourraient augmenter.

Le pétrole WTI s’approche de son pic de mars à 129$

Graphique journalier du cours du pétrole WTI réalisé sur TradingView :

Pétrole WTI : le prix du baril poursuit sa progression face à un marché tendu

Sur le plan de l’analyse technique, le prix du baril WTI continue son ascension vers son pic de mars à environ 129$. La tendance est haussière et aucun signe ne suggère un retournement baissier à l’heure actuelle. Le prix du baril WTI pourrait donc poursuivre sa lente ascension jusqu’à son sommet de mars avant d’éventuellement marquer le pas.

La tendance haussière de court terme commencerait à être remise en question en cas de repli sous le sommet de 2011 à 115$ dépassé la semaine dernière. Un repli sous ce seuil ouvrirait la voie à une respiration qui pourrait s’étendre jusqu’au creux des derniers mois à environ 91,50$.

Une correction sous 91,50$ semble peu probable sans changement profond des fondamentaux. La demande devra nettement diminuer ou l’offre fortement augmenter pour que les cours de pétrole enfoncent ce seuil. Concrètement, une levée des sanctions contre le secteur pétrolier russe ou une récession américaine pourrait provoquer une correction aussi importante.

Néanmoins, les perspectives de très long terme restent positives en raison d’une décennie de sous-investissement du secteur pétrolier.

POURSUIVRE VOTRE LECTURE

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.