Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

0

Notifications

Les notifications ci-dessous sont basées sur les filtres qui peuvent être ajustés via les pages du calendrier économique et des webinaires.

Webinaires à venir

Webinaires à venir

0

Événements économiques

Événements économiques

0
Guides de trading offerts
S'inscrire à la newsletter
Veuillez réessayer
CAC 40
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
EUR/CHF
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Or
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
Pétrole WTI : La correction est -elle terminée ?

Pétrole WTI : La correction est -elle terminée ?

Cedric Damestoy, Analyste Marché

Points clés de l’article :

  • L’environnement se tend à nouveau
  • Les cours montrent des signes de reprise qui doivent être confirmés

L’environnement se tend à nouveau

Les prix du pétrole brut se sont fortement redressés hier et ont récupéré les pertes enregistrées lundi. Les prix du pétrole ont bondi en raison des inquiétudes concernant la perturbation de l'approvisionnement mondial en brut après que le président russe Poutine ait juré de poursuivre la guerre contre l'Ukraine. Les prix du brut ont également augmenté après les commentaires du secrétaire général de l'OPEP, qui a laissé entendre que l'OPEP n'augmentera pas sa production pour compenser toute insuffisance de l'offre de brut.

Le secrétaire général de l'OPEP, Mohammad Barkindo, a déclaré que la crise actuelle sur les marchés pétroliers mondiaux, causée par l'invasion de l'Ukraine par la Russie, échappe à son contrôle. Ses commentaires indiquent que l'OPEP n'a pas l'intention d'augmenter la production de brut pour compenser une éventuelle pénurie de l'offre mondiale.

La hausse des prix du brut s'est accélérée après que le président russe Poutine ait déclaré que les pourparlers de paix avec l'Ukraine étaient "dans une impasse" et qu'il a promis de poursuivre l'invasion de l'Ukraine par la Russie.

Les prix du pétrole brut ont également bénéficié d'un certain soutien venu de Chine qui a levé les mesures de confinement de certains complexes résidentiels à Shanghai, bien que la plupart des personnes restent confinées. La Chine a signalé un nombre record de 26 087 infections Covid dimanche à Shanghai, soit une hausse de près de +300% en une semaine. Selon le chercheur PGE, les mesures de confinement ont entraîné une baisse de 1,2 à 1,3 million de baril par jour de la demande chinoise de carburant pour le transport, le kérosène représentant environ la moitié de cette quantité.

Les prix du pétrole brut avaient subi une baisse mercredi dernier lorsque l'AIE a déclaré qu'elle prévoyait de libérer 60 millions de barils de pétrole de ses réserves dans le cadre d'une libération coordonnée des réserves de brut avec les États-Unis. La libération de 60 millions de barils est plus importante que les attentes d'une libération de 30 millions de barils à 50 millions de barils de brut. Le 31 mars, l'administration Biden a ordonné la libération de 1 million de bpj de brut de la réserve stratégique américaine de pétrole (SPR) pour les six prochains mois, pour un total de 180 millions de bbl.

Les cours montrent des signes de reprise qui doivent être confirmés

Les prix du pétrole ont retracé 50% de la vague de hausse qui avait débuté fin Décembre de l’année dernière jusqu’au mois de Mars. Les cours ont rebondi sur une droite de support à 92,45 USD. Le chandelier haussier enregistré hier est un premier signal que la tendance haussière de moyen terme pourrait reprendre mais cela devra être confirmé par le franchissement de l‘oblique descendante reliant les derniers sommets.

Si les cours parvenaient à dépasser cet obstacle, ils pourraient revenir sur la résistance à 115,00 USD.

Un retour sous 92,45 USD prolongerait la correction des cours. La tendance deviendrait neutre sous le retracement Fibonacci de 61,8% et droite de polarité à 87,43 USD.

Evolution des cours du pétrole WTI en données quotidiennes :

Pétrole WTI : La correction est -elle terminée ?

Twitter @CDamestoy

POURSUIVRE VOTRE LECTURE

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.