Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

0

Notifications

Les notifications ci-dessous sont basées sur les filtres qui peuvent être ajustés via les pages du calendrier économique et des webinaires.

Webinaires à venir

Webinaires à venir

0

Événements économiques

Événements économiques

0
Guides de trading offerts
S'inscrire à la newsletter
Veuillez réessayer
EUR/USD
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
CAC 40
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
Pétrole : vers un baril à 100 USD ?

Pétrole : vers un baril à 100 USD ?

Cedric Damestoy, Analyste Marché

Points clés de l’article :

  • Les conditions sont réunies pour que les cours aillent plus haut
  • Le WTI dépasse son précédent sommet d’Octobre à 85 USD

Les conditions sont réunies pour que les cours aillent plus haut

Le cours du WTI a bondi au-delà de 86 USD. La hausse de la demande, la baisse de l'offre et les risques géopolitiques ont fait grimper le marché. Le pétrole était déjà en ébullition après que l'OPEP ait annoncé que sa production ne suivait pas ses prévisions de forte demande et que ses homologues de l'Agence internationale de l'énergie aient admis qu'ils avaient une fois de plus sous-estimé la demande mondiale de pétrole.

Les rapports indiquent que l'oléoduc Irak-Turquie s'est arrêté après une explosion et un incendie ajoutant de l’huile dans le moteur de la hausse. La ligne transporte habituellement 450 000 barils par jour du nord de l'Irak et alimente les raffineries du Moyen-Orient. Les rapports indiquent que l'incendie est éteint et qu'il pourrait bientôt être remis en service, mais cela n'est pas le bienvenu dans un marché que tous reconnaissent comme très tendu.

Selon l'agence Reuters, la hausse du pétrole pourrait se poursuivre au cours des prochains mois en raison de la reprise de la demande et de la capacité limitée de l'OPEP+ à accroître l'offre, et les prix pourraient dépasser les 100 dollars le baril, ont déclaré des responsables de l'OPEP à Reuters.

Le pétrole s'est négocié pour la dernière fois à 100 dollars le baril en 2014, après avoir atteint une moyenne de 110 dollars le baril au cours des deux années précédentes. La hausse de la production de schiste et la concurrence entre les principaux producteurs de pétrole du monde en 2014 ont entrainé une période de baisse des prix qui semble avoir pris fin alors que l'économie mondiale sort de la pandémie.

Les pannes en Libye et ailleurs, plus un impact limité sur la demande de la variante omicron du coronavirus, ont alimenté de nouveaux gains en 2022. L'Organisation des pays exportateurs de pétrole ne publie pas de prévisions de prix du pétrole et n'a pas eu d'objectif de prix officiel depuis des années. Les responsables et les ministres de l'OPEP et de ses alliés dirigés par la Russie, un groupe connu sous le nom d'OPEP+, sont souvent réticents à discuter de l'orientation probable des prix, ou des niveaux de prix préférés, de manière officielle.

Le Wall Street Journal a rapporté que "la demande mondiale de pétrole dépassera cette année les niveaux pré-pandémiques grâce à l'augmentation des taux de vaccination contre le covid-19 et parce que les récentes vagues de virus ne se sont pas avérées assez graves pour justifier un retour à des mesures strictes de confinement, a déclaré mercredi l'Agence internationale de l'énergie.

Le WTI dépasse son précédent sommet d’Octobre à 85 USD

Le cours du WTI a dépassé son précédent sommet de plusieurs mois à 85 USD. Les moyennes mobiles à 13 et 34 périodes sont alignées à la hausse et l’objectif peut être défini par l’extension Fibonacci de 161,8% qui nous donne un prix proche du niveau psychologique des 100 USD.

A court terme , après une hausse aussi vertigineuse et un RSI en zone de surachat marqué, il ne serait pas étonnant d’assister à une respiration avant d’atteindre cet objectif. Un support se situe sur 77,50 USD proche d’un niveau Fibonacci qui devrait contenir une correction hypothétique des cours. Cependant, pour le moment la tendance ne montre aucun signe d’essoufflement.

Analyse technique pétrole WTI en données quotidiennes :

Pétrole : vers un baril à 100 USD ?

Twitter @CDamestoy

POURSUIVRE VOTRE LECTURE

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.