Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

0

Notifications

Les notifications ci-dessous sont basées sur les filtres qui peuvent être ajustés via les pages du calendrier économique et des webinaires.

Webinaires à venir

Webinaires à venir

0

Événements économiques

Événements économiques

0
Guides de trading gratuits
Souscrire
Veuillez réessayer
EUR/USD
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
EUR/CHF
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Or
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
Pétrole : La décision aventureuse de Joe Biden

Pétrole : La décision aventureuse de Joe Biden

Cedric Damestoy, Analyste Marché

Points clés de l’article :

  • Joe Biden utilise la réserve stratégique mais rate son coup
  • La correction pourrait être terminée

Joe Biden utilise la réserve stratégique mais rate son coup

Le président des Etats Unis, Joe Biden, a donc finalement décidé d’utiliser la réserve de pétrole stratégique pour faire baisser les prix… pari manqué pour l’instant.

Bien que cela puisse sembler être une bonne idée, l'histoire a prouvé que cette utilisation de la réserve stratégique n'aura qu'un impact à court terme sur les prix et constitue un risque à long terme, les membres de l’Opep+ pouvant le considérer comme une déclaration ouverte de guerre pétrolière. Les réserves de pétrole sont destinées à des situations d'urgence telles que les guerres, les ouragans et les perturbations majeures de l'approvisionnement en pétrole. Elles n'ont jamais été conçues pour contrôler les prix du pétrole. Pour être un instrument efficace de contrôle des prix, les réserves mondiales de pétrole devraient être multipliées par 10 pour influencer un marché où la demande mondiale dépassera 100 millions de barils par jour.

L'Inde a déclaré qu'elle avait l'intention de libérer elle aussi 5 millions de barils de pétrole de ses réserves, un chiffre qui n'est qu'une goutte d'eau dans l'océan. L'agence Energy Information Administration estime que la demande mondiale de produits pétroliers s'élève à 98,9 millions de barils par jour. On ne sait pas exactement si d’autres pays comme le Japon suivront, mais si le chiffre de l'Inde est exact, la libération provoquera une chute des prix à court terme et fera monter les prix encore plus haut qu'ils ne l'auraient fait sans une libération de pétrole stratégique.

En effet, l'OPEP estime déjà que cette décision est injustifiée au vu des conditions actuelles du marché. Les membres du cartel affirment que cette décision pourrait avoir un impact sur sa volonté d'augmenter la production, qui, selon elle, a toujours été basée sur les conditions du marché. Il est fort probable que si les pays consommateurs libèrent du pétrole de leurs réserves, les pays de l'OPEP répondront en s'alignant avec une réduction de la production, baril par baril, ce qui aura un effet nul.

Le seul facteur qui pourrait faire baisser les prix du pétrole à court terme est une propagation du virus et des mesures de confinement, ce qui affaiblira la demande. Cela laissera penser que Biden a réussi mais c’est sans doute le contraire qui va arriver.

La correction pourrait être terminée

Les cours du pétrole pourraient avoir achevés une phase de correction en 3 temps ABC. La dernière vague a permis de rejoindre un retracement Fibonacci de 38,2%, niveau qui correspond aussi à un point bas touché le 7 octobre sur 74,78 USD.

Pour valider cette hypothèse de fin de correction et de reprise haussière, le pétrole doit franchir la résistance à 79,12 USD qui correspond à une droite de résistance court terme, un retracement Fibonacci 61, 8% et le passage de la moyenne mobile à 34 périodes.

Si ce scénario se réalise alors les cours reviendraient dans un premier temps sur le plus haut d’Octobre à 85 USD puis vers l’extension Fibonacci à 95 USD. Un retour sous 74,78 USD l’invaliderait.

Evolution des cours du pétrole en données quotidiennes :

Analyse technique pétrole WTI

Twitter @CDamestoy

POURSUIVRE VOTRE LECTURE

QU’EST-CE QUE LE PÉTROLE BRUT ? GUIDE DU TRADING DU PÉTROLE

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.