Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

0

Notifications

Les notifications ci-dessous sont basées sur les filtres qui peuvent être ajustés via les pages du calendrier économique et des webinaires.

Webinaires à venir

Webinaires à venir

0

Événements économiques

Événements économiques

0
Guides de trading gratuits
Souscrire
Veuillez réessayer
EUR/USD
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
CAC 40
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
EUR/CHF
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Or
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
Bourse : la crise énergétique et la hausse de l’inflation pèsent sur les marchés

Bourse : la crise énergétique et la hausse de l’inflation pèsent sur les marchés

Joris Zanna, Analyste Marché

SUJETS ÉVOQUÉS DANS CETTE ANALYSE DES MARCHÉS

  • L’inflation : transitoire ou permanente ? Circulez, tout est sous contrôle
  • La crise énergétique en plusieurs graphiques
  • L’envolée des taux et la flambée des prix de l’énergie provoquent une rotation sectorielle

L’inflation : transitoire ou permanente ? Circulez, tout est sous contrôle

Actuellement,l'inflation reste le plus grand risque, selon un sondage auprès des investisseurs. Néanmoins, les banques centrales se veulent toujours rassurantes, bien qu'elles se montrent moins confiantes qu'avant l'été. Leur discours consiste désormais à dire que cette poussée est temporaire mais qu’elle pourrait durer un peu plus longtemps que prévu et se prolonger jusqu’au premier semestre 2022.

Bourse : la crise énergétique et la hausse de l’inflation pèsent sur les marchés

Gardez dans un coin de votre tête que si les opérateurs ont sous-estimé le problème de la reprise de l'inflation, alors l'ajustement sur les taux d'intérêt sera très brutal et donc très inconfortable pour les marchés financiers.

  • La crise énergétique en plusieurs graphiques

Dans le même temps, l’envolée des prix du pétrole et ceux du gaz naturel ont nourri les craintes d'une flambée de l'inflation et d'une intervention plus rapide que prévu des banques centrales pour réduire leurs mesures de soutien. En effet, le baril de pétrole WTI a bondi à son plus haut niveau depuis 2014.

Bourse : la crise énergétique et la hausse de l’inflation pèsent sur les marchés

La banque Goldman Sachs a de plus relevé sa prévision de prix du Brent pour la fin de l'année à 90 dollars, soit dix dollars de plus qu'auparavant. La hausse des prix du pétrole fait craindre aux investisseurs des poussées inflationnistes plus fortes qu'attendu, ce qui pourrait accroître la pression sur les banques centrales pour réduire leur politique monétaire accommodante et ainsi enclencher le fameux « tapering » (réduction des achats d’actifs).

Bourse : la crise énergétique et la hausse de l’inflation pèsent sur les marchés

Le graphique ci-dessus représente les prix mondiaux de l'énergie, du pétrole au gaz, du charbon à l'électricité à travers les principaux acteurs (Chine, Europe, Etats-Unis). Les ménages européens verront leurs factures d'énergie augmenter de 15 à 30 % en 2021 et 2022. Les clients industriels connaîtront des augmentations particulièrement importantes en 2022.

Bourse : la crise énergétique et la hausse de l’inflation pèsent sur les marchés

L'indice Bloomberg Commodity Spot, un panier de 23 contrats portant sur l'énergie, les métaux et les matières premières agricoles, a inscrit un niveau record en dépassant les sommets atteints en 2008 et 2011 pendant le super-cycle des matières premières. Par conséquent, la hausse des prix des matières premières et de l'énergie a alimenté l'inflation.

Bourse : la crise énergétique et la hausse de l’inflation pèsent sur les marchés

La crise énergétique que traverse l'Europe touche également le reste du monde. Des millions de personnes vont ressentir l'impact de la flambée des prix du gaz naturel cet hiver. Les prix du gaz en Europe ont bondi d’environ 500 % cette année.

La hausse vertigineuse des prix européens du gaz naturel et de l'électricité bouleverse les industries et les consommateurs énergivores. Les conséquences géopolitiques sont également stupéfiantes : soudain, Vladimir Poutine retrouve plus de pouvoir sur la scène mondiale. Face à la crise du gaz en Europe, le président russe a laissé entendre que la Russie pourrait stabiliser le marché global.

L’envolée des taux et la flambée des prix de l’énergie provoquent une rotation sectorielle

Les opérateurs ont procédé à des arbitrages de portefeuille dus à la rotation sectorielle sous l'effet des inquiétudes autour d’Evergrande, de la hausse du prix de l’énergie et du Tapering.

Bourse : la crise énergétique et la hausse de l’inflation pèsent sur les marchés

L'intérêt des investisseurs pour les valeurs industrielles s'explique notamment par les annonces faites par la Fed qui a prévenu qu'elle pourrait commencer à réduire ses achats d'obligations d'ici la fin de l'année et engager plus tôt que prévu une dynamique de hausses de taux.

La poursuite de la remontée des cours du pétrole, sur fond de tensions sur l'offre dans un contexte de reprise de la demande mondiale, profite aux valeurs pétrolières. Les valeurs technologiques restent pénalisées par la nette remontée des rendements obligataires. En seulement un mois, le compartiment Stoxx600 Tech enregistre une chute de -9,25% tandis que le compartiment Stoxx600 Energie bondit d’environ +14%.

Pour conclure, les investisseurs font face à des vents contraires. Ces différents éléments pourraient continuer à entretenir de la nervosité sur les marchés financiers. Mais les facteurs de risques sont listés et identifiés, par conséquent, les marchés ont bien conscience de ces problèmes. Les opérateurs vont désormais avoir le regard tourné vers les résultats trimestriels durant les prochaines semaines. Ce catalyseur permettra de donner de la visibilité et ainsi guider le marché pour la suite.

Twitter @Joris Zanna

POURSUIVRE VOTRE LECTURE

3 conseils de trading que j’aurais aimé connaître quand j’ai débuté sur le Forex

Quatre indicateurs techniques très efficaces que tout trader devrait connaître

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.