Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

0

Notifications

Les notifications ci-dessous sont basées sur les filtres qui peuvent être ajustés via les pages du calendrier économique et des webinaires.

Webinaires à venir

Webinaires à venir

0

Événements économiques

Événements économiques

0
Guides de trading gratuits
Souscrire
Veuillez réessayer
CAC 40
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
EUR/CHF
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Or
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
Argent, pétrole, sucre: L’hebdo des matières premières

Argent, pétrole, sucre: L’hebdo des matières premières

Cedric Damestoy, Analyste Marché

Points clés de l’article :

  • Les cours des métaux précieux fondent
  • Une dose d’énergie : Le pétrole entre en surchauffe
  • Du côté des matières premières agricoles : Le sucre pourrait revenir sur les plus hauts de 2017

Les cours des métaux précieux fondent

Argent, pétrole, sucre: L’hebdo des matières premières

Les prix des métaux précieux sont sous pression, l'or affichant un plus bas d'un mois et demi et l'argent tombant à un plus bas d'une semaine. La flambée du dollar et l'envolée des rendements obligataires ont pesé sur les prix. L'indice dollar a atteint un sommet de 10 mois et demi, et le rendement des obligations à 10 ans a atteint un sommet de plus de 3 mois.

Les cours de l’argent évoluent dans une tendance baissière. Tous les rebonds sont bloqués par une oblique descendante reliant les sommets depuis juin. Les moyennes mobiles sont orientées à la baisse. Le cours sont en passe de casser un support important à 22,04. Une rupture en clôture donnerait lieu à une extension vers le support hebdomadaire majeur à 18,95.

Evolution des cours de l’argent en données quotidiennes :

Argent, pétrole, sucre: L’hebdo des matières premières

Une dose d’énergie : Le pétrole entre en surchauffe

Argent, pétrole, sucre: L’hebdo des matières premières

Avec l'hiver qui s'annonce et la pénurie de gaz en Europe, la situation de la demande semble prometteuse. Mais certains experts préviennent que la destruction de la demande pourrait être imminente alors que les prix augmentent.

"Les prix du pétrole se sont déconnectés du coût marginal de l'offre. Au lieu de cela, ils se déplacent vers le niveau où la destruction de la demande entre en jeu, que nous estimons à ~80 dollars le baril." C'est ce qu'écrivait Morgan Stanley en juin, et dans une note mardi, la banque écrit : "Cela reste notre thèse." Le prix de 80 USD sur le brent a été touché hier.

Les prix peuvent continuer à progresser au-dessus des moyennes mobiles ascendantes à 13 et 34 périodes avec comme objectif 86,65 USD, plus haut de 2018.

Une clôture sous le dernier creux de marché et support à 64,51 USD annulerait ce scénario positif.

Evolution des cours du Brent en données hebdomadaires :

Argent, pétrole, sucre: L’hebdo des matières premières

Du côté des matières premières agricoles : Le sucre pourrait revenir sur les plus hauts de 2017

Argent, pétrole, sucre: L’hebdo des matières premières

La réduction du potentiel de production du Brésil a toujours un impact sur le marché. L'Inde n'offre rien car les prix mondiaux sont bien inférieurs aux prix intérieurs. L'ISO a noté que ce sera la deuxième année de production déficitaire pour le monde, en grande partie à cause du gel du Brésil qui a réduit la production. La consommation de sucre reste faible. Les craintes d'un retour du Covid qui pourrait réduire l'activité économique et la demande sont toujours présentes. La Thaïlande s'attend à une amélioration de la production.

Les cours du sucre sont bien orientés à la hausse depuis Mai 2020 au-dessus d’une oblique ascendante qui soutient les cours. Le dépassement de la résistance à 485 qui est devenu support selon le principe de polarité pourrait ramener les cours sur les plus hauts de 2017 à 563.

Ce scénario serait invalidé sur cassure de l’oblique.

Evolution des cours du sucre à Londres en données hebdomadaires :

Argent, pétrole, sucre: L’hebdo des matières premières

Twitter @CDamestoy

POURSUIVRE VOTRE LECTURE

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.