Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

0

Notifications

Les notifications ci-dessous sont basées sur les filtres qui peuvent être ajustés via les pages du calendrier économique et des webinaires.

Webinaires à venir

Webinaires à venir

0

Événements économiques

Événements économiques

0
Guides de trading gratuits
Souscrire
Veuillez réessayer
EUR/USD
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
CAC 40
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
EUR/CHF
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Or
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
Pétrole : Pression à la hausse sur les prix

Pétrole : Pression à la hausse sur les prix

Cedric Damestoy, Analyste Marché

Points clés de l’article :

  • Reprise de la demande et tensions sur l’offre soutiennent les prix
  • Biais haussier depuis le franchissement de l’oblique baissière

Reprise de la demande et tensions sur l’offre soutiennent les prix

Le promoteur immobilier chinois Evergrande qui s'efforce d'éviter le défaut de paiement de milliards de dollars de dettes a rassuré, au moins brièvement, les marchés mondiaux ce matin en annonçant qu'il effectuera le paiement des intérêts dû cette semaine. Cela repousse quelque peu les risques d’un effet domino sur le reste de l’économie. Une nouvelle rassurante pour la demande de pétrole.

Un facteur positif pour le brut est la perspective d'une augmentation de la demande de carburant après que les États-Unis aient levé lundi les restrictions sur les voyages aériens vers le Royaume-Uni et l'Union Européenne. Selon Energy Aspects Ltd, la levée des restrictions sur les voyages aux États-Unis pourrait faire augmenter la demande de carburants de 200 000 barils par jour.

Restent d’actualité les pénuries d'énergie en Europe et en Asie et peut-être même aux États-Unis. Les rapports selon lesquels la production américaine de pétrole et de gaz dans le golfe du Mexique pourrait être interrompue plus longtemps que prévu pourraient susciter de réelles inquiétudes quant aux pénuries d'approvisionnement à l'avenir.

Reuters rapporte que Royal Dutch Shell, le plus grand producteur américain de pétrole du golfe du Mexique, a déclaré que les dommages causés par l'ouragan Ida aux installations de transfert en mer réduiront la production jusqu'au début de l'année prochaine, réduisant ainsi les livraisons d'un type de pétrole brut très prisé par les raffineurs. Selon Reuters, Shell a été le producteur le plus durement touché par l'ouragan Ida, qui a ravagé le golfe du Mexique américain le mois dernier et retiré 28 millions de barils du marché. Selon Reuters, "trois semaines après la tempête, environ 40 % de la production de Shell dans la région offshore est toujours hors service.

A moins d’un rallye majeur du dollar ou d’une nouvelle vague de Covid, le risque est à la hausse sur les prix de l’énergie à l’approche de l’hiver.

Biais haussier depuis le franchissement de l’oblique baissière

Les cours du pétrole sont sortis, en franchissant une oblique baissière, d’une longue vague de correction débutée au début de l’été. Les prix ont par la suite réalisé un pull back de 3 jours pour revenir s’appuyer avec un chandelier en forme de doji sur la moyenne mobile ascendante à 34 périodes. Le rebond du jour est un signal de reprise.

Le biais redevient donc haussier au-dessus du point bas de cette bougie à 69,38. Les cours pourraient revenir sur les plus hauts de juillet dans un premier temps à 73,96.

Sous 69,38 USD, ce scénario serait invalidé avec le retour dans une zone de neutralité entre ce dernier point et le support à 66,94 USD.

Evolution du pétrole brut WTI en données quotidiennes :

Pétrole : Pression à la hausse sur les prix

Twitter @CDamestoy

POURSUIVRE VOTRE LECTURE

QU’EST-CE QUE LE PÉTROLE BRUT ? GUIDE DU TRADING DU PÉTROLE

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.