Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

0

Notifications

Les notifications ci-dessous sont basées sur les filtres qui peuvent être ajustés via les pages du calendrier économique et des webinaires.

Webinaires à venir

Webinaires à venir

0

Événements économiques

Événements économiques

0
Guides de trading gratuits
Souscrire
Veuillez réessayer
EUR/USD
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
CAC 40
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
EUR/CHF
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Or
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
Pétrole : Le support à 65 USD pourrait être menacé

Pétrole : Le support à 65 USD pourrait être menacé

Cedric Damestoy, Analyste Marché

Points clés de l’article :

  • Les signes d’un ralentissement de la consommation se multiplient partout avec le variant delta
  • Le pétrole WTI revient vers le support à 65 USD

Les signes d’un ralentissement de la consommation se multiplient partout avec le variant delta

Les prix du pétrole brut WTI baissent en raison des inquiétudes liées au variant delta et d'une chute inattendue du moral des consommateurs américains en août, qui a atteint son plus bas niveau depuis 9 ans, selon l'Université du Michigan. Les prix du pétrole brut ont atteint leur plus bas niveau après que Baker Hughes ait annoncé que les plateformes pétrolières américaines actives ont atteint un pic d’activité sur 4 mois. .

Les données économiques américaines de vendredi ont été défavorables à la croissance économique et à la demande d'énergie. L'indice du sentiment des consommateurs américains publié par l'Université du Michigan en août a chuté de manière inattendue de 11 points pour atteindre 70,2, son niveau le plus bas en 9 ans, inférieur aux attentes d'un niveau inchangé de 81,2.

Un autre facteur baissier pour l’or noir a été la déclaration de jeudi de l'Agence Internationale de l’Energie selon laquelle la demande mondiale de brut a "brusquement inversé de tendance" le mois dernier en raison de la poussée des infections au Covid. L'AIE a également réduit ses prévisions de demande mondiale de brut pour l'ensemble de l'année 2021 à 96,2 millions de barils par jour, contre 96,4 millions de bpj.

La propagation de la variante delta de Covid en Chine, deuxième plus grand consommateur de brut au monde, a mis à mal les voyages aériens intérieurs et est négative pour la demande de carburant. Les données du spécialiste de l'aviation OAG montrent que le nombre de sièges offerts par les transporteurs chinois a chuté de 32 % en une semaine et que la capacité des transporteurs mondiaux a baissé de 6,5 %. Au niveau mondial, la capacité des compagnies aériennes se situe à 64 % des niveaux pré-pandémiques. La moyenne sur sept jours des nouvelles infections par le virus Covid aux États-Unis a atteint jeudi son plus haut niveau depuis six mois et demi, soit 123 734, et Tokyo a signalé vendredi un record de 5 773 nouvelles infections par le virus Covid.

La demande d'essence aux États-Unis a baissé pour la deuxième semaine consécutive, après que Descarte Labs ait indiqué mardi que la demande d'essence aux États-Unis au cours de la semaine s'achevant le 6 août a diminué de moins de 1 % pour atteindre 9,486 millions de barils par jour.

On constate aussi une faiblesse de la demande de carburant en Inde, troisième plus grand consommateur de brut au monde. Les données des trois plus grands détaillants de carburant de l'Inde ont montré que les ventes de diesel en juillet étaient de 5,449 MMT, en baisse de -11% par rapport à la même période en 2019 avant le début de la pandémie. Les ventes de diesel représentent 40% de toute la consommation indienne de pétrole.

Le pétrole WTI revient vers le support à 65 USD

Les prix du pétrole restent attirés par le support à 65 USD qui a permis par deux fois un rebond durant l’été. Toutefois la reprise enregistrée la semaine dernière n’a pu dépasser la moyenne mobile à 13 périodes. La tendance baissière de court terme reste donc d’actualité avec un nouveau test probable du support voire une accélération vers la moyenne mobile à 200 périodes.

Pour invalider ce scénario baissier et reprendre la tendance de moyen terme les cours doivent revenir au-dessus du dernier sommet de marché à 69,50 USD et de la moyenne mobile à 34 périodes actuellement sur 69,80 USD.

Evolution du pétrole WTI en données quotidiennes :

Analyse technique pétrole

Twitter @CDamestoy

POURSUIVRE VOTRE LECTURE

QU’EST-CE QUE LE PÉTROLE BRUT ? GUIDE DU TRADING DU PÉTROLE

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.