Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

0

Notifications

Les notifications ci-dessous sont basées sur les filtres qui peuvent être ajustés via les pages du calendrier économique et des webinaires.

Webinaires à venir

Webinaires à venir

0

Événements économiques

Événements économiques

0
Guides de trading gratuits
Souscrire
Veuillez réessayer
EUR/USD
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
CAC 40
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
EUR/CHF
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Or
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
Pétrole WTI : le prix du baril grimpe face au désaccord des Emirats avec l’OPEP+

Pétrole WTI : le prix du baril grimpe face au désaccord des Emirats avec l’OPEP+

Valentin Aufrand, Contributeur

Points-clés de l’article sur le pétrole :

  • Les Emirats arabes unies plaident pour une augmentation de leur quota de production au sein de l’OPEP+
  • Les cours de pétrole profitent également des lentes négociations sur le nucléaire iranien
  • Le pétrole WTI revient tester une résistance clé à 76$

Les Emirats arabes unies plaident pour une augmentation de leur quota de production au sein de l’OPEP+

Les cours de pétrole grimpent depuis vendredi face à l’opposition d’Abu Dhabi à la proposition des membres de l’OPEP+ d’augmenter leur production commune de pétrole à partir du mois d’août. Les Emirats arabes unies plaident pour une augmentation de leur quota de production au sein du cartel pour augmenter davantage leur production, mais l’Arabie Saoudite et la Russie s’y opposent. Une augmentation du quota de production d’un pays nécessiterait une réduction du quota de certains autres pays membres de l’alliance.

Un accord semble pour le moment improbable, l'OPEP+ ayant annulé sa réunion lundi matin, mais en cas d’accord, le groupe de l’OPEP+ devrait augmenter sa production par tranche de 400 000 barils par jour (bpj) chaque mois à partir d’août pour atteindre 2 millions de barils par jour supplémentaires en décembre.

Les cours de pétrole profitent également des lentes négociations sur le nucléaire iranien

Outre les négociations à l’OPEP+, les cours de pétrole dépendront également des négociations sur le nucléaire iranien. Aucun accord n’a encore été trouvé entre les Etats-Unis et l’Iran. Jusqu'à présent, les perspectives d'un accord sont plutôt faibles, la Maison Blanche ayant averti que l'absence d'un accord de surveillance nucléaire entre l'Iran et l'organisme de surveillance nucléaire des Nations unies risquait d'avoir un impact sur les négociations de Vienne.

Le secrétaire de presse de la Maison Blanche, Jen Psaki, a déclaré que Washington restait optimiste, mais a admis qu'il pourrait y avoir des défis majeurs sur la voie de l'obtention d'un accord si l'Iran continue de refuser de renouveler un accord avec l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIE) pour les inspections de ses sites nucléaires.

Un accord permettrait la levée de l’embargo américain sur le pétrole iranien, ce qui permettrait à l’Iran d’augmenter ses exportations d’au moins 2 millions de barils par jour pour les faire revenir à ses niveaux de 2016, avant la mise en place de l’embargo.

Le pétrole WTI revient tester une résistance clé à 76$

Graphique hebdomadaire du cours du pétrole WTI réalisé sur TradingView :

Pétrole WTI : le prix du baril grimpe face au désaccord des Emirats avec l’OPEP+

Sur le plan de l’analyse technique, le cours du pétrole WTI revient tester une résistance majeure à 76,88$ qui correspond au sommet de 2018. Les acheteurs pourraient sécuriser une partie de leurs profits sous cette importante résistance, ce qui pourrait engendrer un repli.

En cas de dépassement de cette résistance, les perspectives continueront d’être haussières et un retour à 100$ deviendrait un scénario envisageable.

A l’inverse, un repli sous 76,88$ ouvrirait la voie à un retracement jusqu’à l’ancienne résistance à 66,58$ dépassée début juin.

POURSUIVRE VOTRE LECTURE

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.