Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

0

Notifications

Les notifications ci-dessous sont basées sur les filtres qui peuvent être ajustés via les pages du calendrier économique et des webinaires.

Webinaires à venir

Webinaires à venir

0

Événements économiques

Événements économiques

0
Guides de trading gratuits
Souscrire
Veuillez réessayer
EUR/USD
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
CAC 40
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
EUR/CHF
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Bitcoin
Or
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
Pétrole WTI : Nouveau test de la zone de résistance

Pétrole WTI : Nouveau test de la zone de résistance

Cedric Damestoy, Analyste Marché

Points clés de l’article :

  • L’OPEP reste confiante dans sa capacité à contrôler les prix malgré les incertitudes
  • Un très forte zone de résistance à franchir

L’OPEP reste confiante dans sa capacité à contrôler les prix malgré les incertitudes

Bloomberg News a rapporté que "l'Irak, deuxième plus grand producteur de pétrole de l'OPEP, a déclaré que les prix du brut resteraient probablement autour de 65 dollars le baril dans les mois à venir et a annoncé qu'il envisageait d'acheter la participation d'Exxon Mobil Corp. dans l'un des plus grands champs pétrolifères du monde. L'Organisation des pays exportateurs de pétrole et ses alliés - un groupement de 23 pays connu sous le nom d'OPEP+ - continueront à essayer de maintenir les prix du brut "dans des moyennes normales", a déclaré le ministre du pétrole Ihsan Abdul Jabbar aux journalistes à Bagdad. "Il n'y a aucune inquiétude quant à une baisse des prix".

Ces commentaires suggèrent que l'OPEP+ reste confiante quant aux perspectives de la demande d'énergie, malgré la flambée des cas de coronavirus en Inde, le troisième plus grand importateur de pétrole. Le groupe des principaux exportateurs a entamé l'année dernière des réductions de l'offre sans précédent pour soutenir les prix alors que la pandémie se propageait. Il prévoit d'assouplir les restrictions entre mai et juillet et d'augmenter la production quotidienne d'un peu plus de 2 millions de barils.

Il faut aussi ajouter les incertitudes liées à la demande qui freinent le marché du pétrole brut, de même que la perspective d'un accord visant à remettre le pétrole iranien sur le marché. Selon Tanker Trackers, 1,5 million de barils supplémentaires de pétrole brut iranien devraient arriver cette semaine à Baniyas, en Syrie. Dans l'intervalle, le lundi du 1er mai réduit les volumes, mais certains signes indiquent que la demande d'essence aux États-Unis est en hausse.

Un très forte zone de résistance à franchir

Les cours du pétrole reviennent sur la forte zone de résistance correspondant aux plus hauts de 2019/2020 qui a provoqué un piège à haussier début mars. Après une correction qui a vu les cours revenir sur un support à 57,26 USD, les cours sont donc repartis à la hausse pour tester cette zone. L’or noir est soutenu par une oblique et les deux moyennes mobiles à 13 et 34 périodes ascendantes.

Tant que l’on reste au-dessus, le biais reste haussier mais il faudra dépasser cette zone de résistance pour déclencher une nouvelle impulsion haussière. Sous l’oblique, une correction peut se mettre en place avec le risque d’un retour sur 60,64 USD dans un premier temps.

Evolution du CFD pétrole WTI en données quotidiennes :

Pétrole WTI : Nouveau test de la zone de résistance

Twitter @CDamestoy

POURSUIVRE VOTRE LECTURE

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.