Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

0

Notifications

Les notifications ci-dessous sont basées sur les filtres qui peuvent être ajustés via les pages du calendrier économique et des webinaires.

Webinaires à venir

Webinaires à venir

0

Événements économiques

Événements économiques

0
Guides de trading offerts
S'inscrire à la newsletter
Veuillez réessayer
EUR/USD
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
CAC 40
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
Or, pétrole, sucre : L’hebdo des matières premières

Or, pétrole, sucre : L’hebdo des matières premières

Cedric Damestoy, Analyste Marché

Points clés de l’article :

  • Les métaux précieux : L’or reste dans une phase de consolidation horizontale
  • Une dose d’énergie : Les cours du pétrole frémissent à nouveau
  • Du côté des matières premières agricoles : Le sucre rebondit sur un retracement de 38,2%

Les métaux précieux : L’or reste dans une phase de consolidation horizontale

 Or, pétrole, sucre : L’hebdo des matières premières

La baisse du dollar à un plus bas de 3 semaines est un facteur positif pour l’or ainsi que la hausse modérée des taux à 10 ans. Les craintes d'une hausse de l'inflation mondiale soutiennent la demande d'or en tant que couverture contre la hausse des prix. Mardi, l'Indice des prix à la consommation du mois de mars aux États-Unis a augmenté de +0,3 % en mensuel et de +1,6 % en glissement annuel, ce qui est légèrement supérieur aux attentes de +0,2 % m/m et de +1,5 %. En outre, l'indice allemand des prix de gros a augmenté de +4,4 % en glissement annuel en mars, soit le rythme de croissance le plus rapide depuis près de quatre ans.

L’Or reste dans une phase de consolidation dont le support se situe sur 1670 USD correspondant à un retracement Fibonacci de 61,8% de la dernière vague de hausse. La résistance est constituée par une droite de polarité forte à 1760 USD. Le dépassement de ce dernier seuil donnerait un objectif donné par le report de la hauteur de la consolidation qui donne un niveau qui correspond à la moyenne mobile à 200 périodes.

Cependant tant que les cours évoluent sous 1760, la possibilité d’un retour sur le bas du range n’est pas à exclure.

Evolution de l’or en données quotidiennes :

 Or, pétrole, sucre : L’hebdo des matières premières

Une dose d’énergie : Les cours du pétrole frémissent à nouveau

 Or, pétrole, sucre : L’hebdo des matières premières

Les prix du pétrole pourraient être en train de sortir de leur fourchette de négociation qui dure depuis un mois, car l'Agence Internationale de l’Energie, habituellement pessimiste, semble plutôt optimiste. Non seulement elle relève ses prévisions de demande, mais elle appelle l'OPEP à augmenter sa production de près de 5 millions de barils de pétrole par jour !

Selon l'AIE, la demande de pétrole en 2021 devrait atteindre 96,7 mb/j, soit une augmentation de 5,7 mb/j par rapport à 2020. Malgré des données plus faibles que prévu pour le 1er trimestre 21, la croissance annuelle a été révisée à la hausse de 230 000 baril par jour en moyenne pour tenir compte de meilleures prévisions économiques et de solides indicateurs publiés récemment dans les principaux pays consommateurs.

Les cours du pétrole semblent repartir à la hausse après une correction qui a duré tout le mois de Mars. Les cours dépassent les moyennes mobiles à 13 et 34 périodes qui se retournent à la hausse. La confirmation de la fin de la correction viendra avec la dépassement de la résistance à 62,25 USD qui permettrait à l’or noir de rejoindre la forte zone de résistance au-dessus de 65,50 USD.

Un échec sur 62,25 USD laisserait les cours dans leur dérive latérale.

Evolution des cours du pétrole CFD WTI en données quotidiennes :

 Or, pétrole, sucre : L’hebdo des matières premières

Du côté des matières premières agricoles : Le sucre rebondit sur un retracement de 38,2%

 Or, pétrole, sucre : L’hebdo des matières premières

Les cours à Londres pourraient avoir atteint un plancher au cours de la semaine dernière. L'idée d'une plus forte demande d'éthanol a contribué à soutenir les prix du sucre. La demande actuelle de sucre est qualifiée de moyenne. Mais côté production, des conditions sèches ont été signalées au Brésil. La production a été affectée par le temps sec du début de l'année et cette semaine pourrait être à nouveau sèche.

Les cours du sucre ont rebondi sur un retracement de 38,2% de la hausse initiée en mai avec une figure en harami. Un Harami est une combinaison de retournement en chandelier japonais représenté par deux corps, le premier, plus grand, avec un corps rouge qui englobe le second vert. Les cours du sucre affichent des creux ascendants qui démontrent une tendance haussière et qui pourraient les amener sur les plus hauts de 2021. Sous 416 USD (retracement 38,2% et dernier creux) la correction reprendrait vers le retracement de 50%

Evolution des cours du sucre en données quotidiennes :

 Or, pétrole, sucre : L’hebdo des matières premières

Twitter @CDamestoy

POURSUIVRE VOTRE LECTURE

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.