Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

0

Notifications

Les notifications ci-dessous sont basées sur les filtres qui peuvent être ajustés via les pages du calendrier économique et des webinaires.

Webinaires à venir

Webinaires à venir

0

Événements économiques

Événements économiques

0
Guides de trading gratuits
Souscrire
Veuillez réessayer
EUR/USD
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
CAC 40
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
EUR/CHF
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Bitcoin
Or
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
Or, pétrole, café  : L’hebdo des matières premières

Or, pétrole, café : L’hebdo des matières premières

Cedric Damestoy, Analyste Marché

Points clés de l’article :

  • Les métaux précieux : L’Or rebondit sur un fort support
  • Une dose d’énergie : Le pétrole est entré en consolidation
  • Du côté des matières premières agricoles : Le café menace son oblique haussière

Les métaux précieux : L’Or rebondit sur un fort support

Or, pétrole, café  : L’hebdo des matières premières

L'or a réussi à se maintenir au-dessus d’un niveau important. Le métal jaune bénéficie du soutien sous-jacent de la pandémie de Covid, qui maintient la pression sur l’économie. La moyenne sur 7 jours des nouvelles infections Covid aux États-Unis a atteint 67 521 mardi, un record en 4 semaines. Par ailleurs, la France a prolongé mercredi un confinement national pour quatre semaines afin de contenir la récente flambée des infections, et le chef de l'association allemande des soins intensifs et de la médecine d'urgence s'est dit "profondément inquiet" de la surcharge des unités de soins intensifs allemandes par les patients atteints du Covid et a demandé des mesures de confinement plus strictes.

De plus, les commentaires pessimistes de la BCE mercredi ont soutenu la demande d'or en tant que réserve de valeur lorsque la présidente de la BCE, M. Lagarde, a déclaré que le marché pouvait tester la détermination de la BCE "autant qu'il le souhaitait", mais que les responsables de la banque n'hésiteraient pas à utiliser tous leurs outils si le marché tentait de pousser les rendements obligataires à la hausse. Par ailleurs, M. Rehn, membre du conseil des gouverneurs de la BCE, a déclaré que "l'inflation menace de rester trop basse dans la zone euro".

Des facteurs de soutien pour les prix du métal jaune qui contrebalance un peu la hausse des rendements des T-notes, baissier pour les prix de l'or, le rendement des T-notes à 10 ans ayant augmenté mercredi pour atteindre 1,725 %, juste en dessous du sommet de 14 mois atteint mardi à 1,774 %. La hausse des rendements des T-notes est baissière pour les prix de l'or car elle peut inciter les investisseurs à liquider leurs positions longues en or non rémunérées et à transférer leurs fonds dans la dette publique américaine.

L’or a rebondi hier sur le fort support à 1670 USD. Les cours restent sous les moyennes mobiles descendantes à 13 et 34 périodes mais au contact d’un retracement Fibonacci de 61,8%. Tant que l’on reste au-dessus, il ne s’agit que d’une correction classique de la tendance haussière et un dépassement des moyennes mobiles donnerait un premier signal de stabilisation.

Un franchissement de la droite de polarité à 1760 USD confirmerait un scénario de reprise haussière. A l’inverse sous 1670 USD le métal jaune annulerait la tendance positive de moyen terme.

Evolution de l’or en données quotidiennes :

Or, pétrole, café  : L’hebdo des matières premières
Prévisions Or
Prévisions Or
Recommandé par Cedric Damestoy
Recevez gratuitement nos prévisions sur l'or
Recevoir mon guide

Une dose d’énergie : Le pétrole est entré en consolidation

Or, pétrole, café  : L’hebdo des matières premières

Des messages contradictoires et une faiblesse saisonnière ont placé les marchés de l'énergie dans une fourchette de négociation étroite. Les prix du pétrole attendent le résultat de la décision de l'OPEP + et tentent de connaître les implications du plan d'infrastructure de l'administration Biden, ainsi que des données solides sur la Chine qui pourraient augmenter les attentes en matière de demande de pétrole.

Nous avons également vu un rapport de l'American Petroleum Institute (API) qui était mitigé, montrant une augmentation surprise de 3,910 millions de barils de l'offre hebdomadaire de brut mais aussi une baisse substantielle de 6,012 millions de barils de l'offre d'essence. Les baissiers sur le pétrole pointent du doigt une autre vague de Covid pour justifier leurs anticipations baissières. L’Allemagne premier pays consommateur de pétrole en Europe est confinée tandis que d’autres pays européens comme la France et l’Italie suivent le pas.

Les cours du pétrole ( CFD WTI) ont rejeté la forte zone de résistance après avoir établi un sommet à 67,86 USD. Le dépassement de la zone de résistance constituée par les plus hauts 2019/2020 était un piège à haussier. Le RSI matérialisait alors une divergence baissière.

Les cours sont revenus sous les moyennes mobiles à 13 et 34 périodes indiquant une phase de consolidation au-dessus du fort support à 57,25 USD. Sous ce niveau, une correction plus importante se mettrait en place vers 51,42 USD. Le franchissement de 62,25 USD donnerait le signal d’une reprise haussière.

Evolution de cours du CFD pétrole WTI en données quotidiennes :

Or, pétrole, café  : L’hebdo des matières premières

Du côté des matières premières agricoles : Le café menace son oblique haussière

Or, pétrole, café  : L’hebdo des matières premières

La hausse du dollar américain et le beau temps au Brésil pèsent sur les prix du café. Les cours reviennent au contact d’une oblique haussière de moyen terme dont le niveau correspond aussi au passage de la moyenne mobile à 200 périodes. Une rupture de cette zone serait négative et pourrait ramener les cours sur la droite de support à 1292,0.

Toutefois tant que l’oblique est préservée, les cours peuvent rebondir mais il faudra un dépassement des moyennes mobiles à 13 et 34 périodes pour relancer la hausse des cours du café.

Evolution des cours du café en données quotidiennes :

Or, pétrole, café  : L’hebdo des matières premières

Twitter @CDamestoy

POURSUIVRE VOTRE LECTURE

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.