Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

0

Notifications

Les notifications ci-dessous sont basées sur les filtres qui peuvent être ajustés via les pages du calendrier économique et des webinaires.

Webinaires à venir

Webinaires à venir

0

Événements économiques

Événements économiques

0
Guides de trading gratuits
Souscrire
Veuillez réessayer
EUR/USD
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
CAC 40
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
EUR/CHF
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Bitcoin
Or
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
Brent : le pétrole se stabilise après sa lourde chute

Brent : le pétrole se stabilise après sa lourde chute

Joris Zanna, Analyste Marché

SUJET ÉVOQUÉS DANS CETTE ANALYSE DU PÉTROLE

  • Les cours du pétrole restent fragilisés au lendemain d’un plongeon
  • Brent : une rupture de canal haussier

Les cours du pétrole restent fragilisés au lendemain d’un plongeon

Le marché pétrolier a connu jeudi sa plus lourde chute depuis avril 2020, les deux contrats de référence dégringolant d'environ 7% dans un marché anxieux par les perspectives de demande et les niveaux des stocks de brut.

Aux Etats-Unis, les stocks de brut à 500 millions de barils, sont à leur plus haut niveau depuis début décembre. L'Agence internationale de l'énergie a estimé mercredi qu'après le choc sanitaire, la demande mondiale de pétrole devrait mettre deux ans à retrouver ses niveaux d'avant-crise.

Le pétrole Brentreste dont fragilisé vendredi au lendemain d'une séance où les craintes combinées autour de la demande et des niveaux de stocks d'or noir ont sanctionné brutalement l'optimisme qui prévalait sur le secteur.

Les investisseurs s'inquiètent aussi depuis quelques jours du ralentissement des campagnes de vaccination dans certains pays. La suspension du vaccin AstraZeneca dans la plupart des pays de l’Union Européenne a fait resurgir les doutes sur la reprise de la demande de produits pétroliers en Europe.

Toutefois, certains experts estiment que cette chute n’est que de courte durée, le plan de relance de 1 900 milliards de dollars prévu par Joe Biden devrait soutenir la demande dans les mois à venir.

Prévisions Pétrole
Prévisions Pétrole
Recommandé par Joris Zanna
Recevez nos prévisions sur le pétrole
Recevoir mon guide

GRAPHIQUE DU PÉTROLE BRENT EN DONNÉES JOURNALIÈRES

Brent : le pétrole se stabilise après sa lourde chute

Brent : une rupture de canal haussier

Graphiquement, force est de constater que le Brent évoluait dans un canal haussier depuis plusieurs semaines. Ainsi, la rupture de la borne basse invite désormais à la prudence pour les prochains jours.

Pour l’instant, nous assistons à un pull back sur le bas canal mais les vendeurs pourraient tenter de prendre l’ascendant afin d’entamer une correction plus profonde. La moyenne mobiles 50 périodes et le support à 58,10$ sont les derniers remparts pour éviter une poursuite de la dégringolade. Une incursion sous ces niveaux ne serait pas de bon augure pour l’or noir, les prix risqueraient d’accélérer leur baisse en direction des 55,30$ puis 52,50$. Par ailleurs, l’indicateur RSI a confirmé une divergence baissière, ce qui suggère un mouvement correctif de plus grande ampleur.

De ce fait, les acheteurs vont devoir se manifester rapidement et reconquérir le niveau des 61,90$ pour réintégrer le canal haussier. A court terme, dans l’attente du prochain catalyseur une phase de consolidation est envisageable entre 58,10$ et 61,90$.

POURSUIVRE VOTRE LECTURE

Pétrole WTI vs Brent : Les 5 principales différences à connaître

Quatre indicateurs techniques très efficaces que tout trader devrait connaître

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.