Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

0

Notifications

Les notifications ci-dessous sont basées sur les filtres qui peuvent être ajustés via les pages du calendrier économique et des webinaires.

Webinaires à venir

Webinaires à venir

0

Événements économiques

Événements économiques

0
Guides de trading gratuits
Souscrire
Veuillez réessayer
EUR/USD
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
CAC 40
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
EUR/CHF
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Or
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
Or, pétrole, sucre  : L’hebdo des matières premières

Or, pétrole, sucre : L’hebdo des matières premières

Cedric Damestoy, Analyste Marché

Points clés de l’article :

  • Les métaux précieux : L’Or enraye sa chute et confirme son évolution horizontale
  • Une dose d’énergie : Les prix du pétrole en passe de rejoindre les plus hauts de février 2020
  • Du côté des matières premières agricoles : Le sucre s’envole

Les métaux précieux : L’Or enraye sa chute et confirme son évolution horizontale

 Or, pétrole, sucre  : L’hebdo des matières premières

Les prix de l'or et de l'argent ont légèrement augmenté mardi. La faiblesse du dollar mardi a fait augmenter les prix des métaux, tout comme le soutien de la candidate au poste de secrétaire au Trésor, Mme Yellen, au plan de relance du président élu, M. Biden, qui s'appuie davantage sur la dette. Le prix de l'or mardi matin a d'abord atteint son plus bas niveau depuis un mois et demi, et celui de l'argent son plus bas niveau depuis un mois.

Mardi, les commentaires de la candidate au poste de secrétaire au Trésor, Mme Yellen, ont stimulé la demande d'or en tant que réserve de valeur en déclarant que "des mesures supplémentaires sont nécessaires pour éviter la récession" et qu'il est plus judicieux d'agir en grand en matière de relance. Les commentaires de Mme Yellen indiquent qu'elle est favorable à une grande partie du plan d'aide à la pandémie de 1,9 trillion de dollars du président élu Biden.

L'augmentation des attentes en matière d'inflation est positive pour la demande d'or en tant que protection contre la hausse des prix, après que le taux d'inflation attendu sur 10 ans ait atteint mardi son niveau le plus élevé en 2 ans et demi, soit 2,114 %.

L’or a dons rebondi sur le seuil des 1800 USD. Le chandelier de lundi était positif mais les cours ne parviennent pas à dépasser la moyenne mobile à 34 périodes sur 1865 USD. Un retour au-dessus de ce niveau permettrait au métal jaune de poursuivre sa hausse vers la forte zone de résistance entre 1960 et 2000 USD.

Un échec sur 1865 USD renverrait les prix vers le plus bas de lundi et certainement vers la droite de polarité à 1765 USD.

A moyen terme les cours de l’or évoluent dans une consolidation horizontale entre 1765 et 2000 USD comme l’attestent les moyennes mobiles plates à 13, 34 et 200 périodes.

Evolution des cours de l’or en données quotidiennes :

 Or, pétrole, sucre  : L’hebdo des matières premières

Une dose d’énergie : Les prix du pétrole en passe de rejoindre les plus hauts de février 2020

 Or, pétrole, sucre  : L’hebdo des matières premières

L’agence internationale de l’énergie rapporte que la demande mondiale de pétrole devrait se redresser de 5,5 mb/j pour atteindre 96,6 mb/j en 2021, après un effondrement sans précédent de 8,8 mb/j en 2020. Pour l'instant, une recrudescence des cas de covid-19 ralentit le rebond, mais un effort de vaccination généralisé et une accélération de l'activité économique devraient stimuler une croissance plus forte au second semestre.

Après une baisse record de 6,6 mb/j en 2020, l'offre mondiale de pétrole devrait augmenter de plus de 1 mb/j cette année. Après être restée stable à 92,8 mb/j en décembre, l'offre mondiale est en hausse ce mois-ci, l'OPEP+ devant augmenter en janvier sa production.

La demande de pétrole de la Chine a déjà dépassé les niveaux d'avant la crise, car son économie est la seule au monde à enregistrer une croissance en 2020. La réapparition du virus dans ce pays est une menace pour la reprise de la demande.

Les cours du pétrole sont installés dans une tendance haussière. Les cours évoluent au-dessus des moyennes mobiles ascendantes à 13 et 34 périodes qui soutiennent les prix. Les cours pourraient donc rejoindre le plus haut de février 2020 à 54,65 USD.

On surveillera la réaction des prix sur ce niveau et au-dessus sur le seuil psychologique des 55 USD mais aussi une éventuelle divergence du RSI. Une correction pourrait alors avoir lieu après la hausse quasi ininterrompue depuis début Novembre sans remettre la tendance haussière de moyen terme.

Evolution des cours du CFD pétrole WTI en données quotidiennes :

 Or, pétrole, sucre  : L’hebdo des matières premières

Du côté des matières premières agricoles : Le sucre s’envole

 Or, pétrole, sucre  : L’hebdo des matières premières

Les marchés sur le sucre sont en forte hausse. En raison des conditions météorologiques, la production de canne à sucre est en baisse pour la saison. Les pluies sont arrivées tardivement et la production a été affectée par le temps sec du début de l'année.

Les cours du sucre ont fortement augmenté. Les moyennes mobiles sont ascendantes et un petit gap s’est formé qui fait maintenant office de support à 437. Tant que l’on reste au-dessus la hausse peut se poursuivre. Sous ce niveau, une droite de polarité que va bientôt rejoindre la moyenne mobile à 34 périodes à 423 constitue un support qui devra contenir une correction pour maintenir la tendance haussière.

Evolution des cours du sucre en données quotidiennes :

 Or, pétrole, sucre  : L’hebdo des matières premières

Twitter @CDamestoy

POURSUIVRE VOTRE LECTURE

Les Principales Matières Premières

QU’EST-CE QUE LE PÉTROLE BRUT ? GUIDE DU TRADING DU PÉTROLE

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.