Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

0

Notifications

Les notifications ci-dessous sont basées sur les filtres qui peuvent être ajustés via les pages du calendrier économique et des webinaires.

Webinaires à venir

Webinaires à venir

0

Événements économiques

Événements économiques

0
Guides de trading gratuits
Souscrire
Veuillez réessayer
EUR/USD
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
CAC 40
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Or
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
Argent, pétrole, café : L’hebdo des matières premières

Argent, pétrole, café : L’hebdo des matières premières

Cedric Damestoy, Analyste Marché

Points clés de l’article :

  • Les métaux précieux : l’argent sort d’une période de consolidation
  • Une dose d’énergie : la phase de respiration pourrait se terminer rapidement
  • Du côté des matières premières agricoles : Stabilisation des cours du café

Les métaux précieux : l’argent sort d’une période de consolidation

Argent, pétrole, café : L’hebdo des matières premières

La force du dollar mardi a fait pression sur les prix des métaux. De plus, les prix de l'argent ont fortement chuté, car on craint que la propagation d'une variante de Covid en Angleterre n'entraîne un durcissement des mesures de restrictions qui freineraient la croissance économique et la demande de métaux industriels.

Une souche mutée de Covid se répand dans tout le Royaume-Uni, ce qui a incité le gouvernement britannique à imposer un confinement complet à Londres et dans le sud-est de l'Angleterre, forçant 16 millions de Britanniques à rester chez eux. De plus, le port de Douvres, le plus grand d'Angleterre, a arrêté tout le trafic à destination de l'Europe, et de nombreux pays ont interdit les vols en provenance du Royaume-Uni. Les mesures prises par le gouvernement britannique pour renforcer les restrictions sur les infections à Covid sont favorables à la politique de la BOE et à la hausse du prix de l'or, mais elles ont un effet négatif sur la croissance économique et la demande de métaux industriels et sont baissières pour le prix de l'argent.

Un facteur favorable aux métaux précieux a été l'action du Congrès aux Etats Unis, tard dans la nuit de lundi à dimanche, qui a finalement adopté un plan d'aide à la pandémie de 900 milliards de dollars, alimenté par la dette. Ce plan d'aide était joint à un projet de loi de dépenses de 1,4 billion de dollars qui financera les opérations du gouvernement jusqu'à la fin de l'année fiscale, le 30 septembre 2021.

Les prix de l’argent avaient finalement franchi une oblique baissière qui bloquaient les prix depuis début Aout. La séance d’hier ne constitue pour l’instant qu’un pull back.

Tant que les prix restent au-dessus de la moyenne mobile ascendante à 200 périodes et de la droite horizontale qui constitue un fort support à 22,40, la tendance reste haussière. Les cours pourraient donc revenir dans les prochaines semaines sur les 30 USD.

Evolution des cours de l’argent :

Argent, pétrole, café : L’hebdo des matières premières

Une dose d’énergie : la phase de respiration pourrait se terminer rapidement

Argent, pétrole, café : L’hebdo des matières premières

Les prix du pétrole glissent alors qu'une nouvelle souche de Covid 19 éclipse un plan de secours que le Congrès a finalement adopté et que la Russie se réjouit de l'augmentation de sa production de pétrole.

Il semble que la Russie connaisse une forte demande pour son pétrole à travers une demande asiatique croissante et que les stocks mondiaux se resserrent. Des rapports montrent que la Russie veut que l'OPEP + augmente sa production de 500 000 barils par jour en février. Les stocks de pétrole brut a connu une forte baisse la semaine dernière, à 2 millions de barils par jour, ce qui rapproche le total des niveaux "normaux.

La demande revient en force alors même que l'Europe continue à se confiner. La demande américaine va également commencer à rebondir à mesure que les vaccins Covid deviennent plus disponibles. Les réductions massives des dépenses laissent penser que les producteurs de pétrole ne seront pas en mesure de répondre à la demande lorsque le monde aura récupéré sa consommation de 100 millions de barils par jour. La compensation pourrait venir du pétrole de schiste mais cela reste encore une inconnue.

Le pétrole a enregistré 3 séances de baisse qui a permis au marché de sortir de sa zone de surachat comme l’atteste le RSI. La bougie du jour en forme de marteau pourrait signifier, si elle était confirmée en clôture, la fin de cette période de correction après la vague de hausse débutée début novembre.

Tant que les cours restent au-dessus de 46,18 USD, les prix peuvent rejoindre le seuil psychologique des 50 USD. Au-dessous la correction prendrait une ampleur plus marquée avec comme support 43,84 USD.

Evolution des cours du CFD pétrole WTI en données quotidiennes :

Argent, pétrole, café : L’hebdo des matières premières

Du côté des matières premières agricoles : Stabilisation des cours du café

Argent, pétrole, café : L’hebdo des matières premières

Le marché est guidé par la météo et les conditions se sont améliorées globalement après une période sèche. Le Vietnam et L'Amérique centrale connaissent une saison trop sèche pour la récolte. Le Brésil enregistre maintenant quelques pluies pour améliorer la floraison après une saison sèche prolongée. La demande des cafés et autres services de restauration est encore très faible, car les consommateurs continuent de boire du café à la maison. Les rapports indiquent que les consommateurs à domicile consomment des mélanges avec plus de Robusta et moins d'Arabica.

Les cours du café se stabilisent dans une tendance positive qui est matérialisée par une oblique haussière. Toutefois le dernier sommet plus bas que le précèdent à 1446 indique qu’une phase de consolidation est en cours. On surveillera le dépassement de ce dernier seuil pour reprendre une dynamique positive ou une rupture de l’oblique pour invalider la reprise débutée en Avril.

Evolution des cours du café Robusta en données quotidiennes :

Argent, pétrole, café : L’hebdo des matières premières

Twitter @CDamestoy

POURSUIVRE VOTRE LECTURE

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.