Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

0

Notifications

Les notifications ci-dessous sont basées sur les filtres qui peuvent être ajustés via les pages du calendrier économique et des webinaires.

Webinaires à venir

Webinaires à venir

0

Événements économiques

Événements économiques

0
Guides de trading gratuits
Souscrire
Veuillez réessayer
EUR/USD
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
CAC 40
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
EUR/CHF
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Bitcoin
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Or
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Baissier
Plus Voir plus
Cuivre, pétrole, café : L’hebdo des matières premières

Cuivre, pétrole, café : L’hebdo des matières premières

2020-12-09 16:24:00
Cedric Damestoy, Analyste Marché

Points clés de l’article :

  • Les métaux précieux : l’avenir brillant du cuivre
  • Une dose d’énergie : La hausse du pétrole pourrait se prolonger vers 50 USD
  • Du côté des matières premières agricoles : La demande de café reste faible

Les métaux précieux : l’avenir brillant du cuivre

 Cuivre, pétrole, café : L’hebdo des matières premières

Goldman Sachs, qui prévoit une hausse des prix des matières premières équivalente à celle de 2000, affirme que le cuivre pourrait tester son record d'un peu plus de 10 000 dollars d'ici 2022. Le métal a déjà grimpé à près de 8 000 dollars cette année.

L'avenir post-Covid semble prometteur. Seulement, nous n'en sommes pas encore là.

Prévisions Or
Prévisions Or
Recommandé par Cedric Damestoy
Recevez gratuitement nos prévisions sur l'or
Recevoir mon guide

Il ne fait aucun doute que les choses s'améliorent en ce qui concerne les métaux de base. Les dépenses publiques sont importantes dans le monde entier, le dollar américain est faible et la politique monétaire est accommodante. La demande industrielle et celle des consommateurs vont se redresser. L'offre, quant à elle, aura probablement du mal à suivre une reprise en forme de V, après une longue période de frugalité suite à l'explosion de 2012 et 2013.

Le métal rouge a connu sa plus forte progression depuis une décennie, en augmentant de plus des deux tiers par rapport à son niveau le plus bas de mars. C'est en grande partie grâce à la Chine, où la forte demande, les dépenses d'infrastructure et les stocks du gouvernement ont compensé la faiblesse des autres pays, même si les importations ont récemment diminué. Selon les analystes du Jefferies Group LLC, le Bureau de la réserve d'État a ajouté jusqu'à 500 000 tonnes de stocks de cuivre en 2020.

L'appétit devrait s'accroître au niveau mondial à mesure que d'autres économies se redresseront et que les plans de relance verts à forte teneur en cuivre entreront en vigueur, à un moment où les stocks sont bas. La demande pourrait dépasser la production.

Les cours du cuivre ont franchi une résistance importante à 3,3215 et pourraient revenir vers le plus haut de 2013 à 3,80. La moyenne mobile à 13 périodes soutient les cours depuis le point bas de Mars et tant que les prix restent au-dessus la tendance est haussière.

Cependant une correction est envisageable au vu d’un RSI en zone de surachat et d’un écart entre les prix et la MM13 très élevés. Les cours pourraient revenir sur l’ancienne résistance qui deviendrait support avant de repartir à la hausse.

Evolution des cours du cuivre en données hebdomadaires :

 Cuivre, pétrole, café : L’hebdo des matières premières

Une dose d’énergie : La hausse du pétrole pourrait se prolonger vers 50 USD

 Cuivre, pétrole, café : L’hebdo des matières premières

L'augmentation de la production de l'OPEP et les inquiétudes croissantes concernant les confinements pèsent sur le pétrole alors même que les approvisionnements mondiaux se resserrent et qu'on espère qu'un vaccin se profile à l'horizon. Des vaccins sont déjà administrés au Royaume-Uni et les États-Unis ne devraient pas être trop loin derrière. Techniquement, le pétrole est toujours en hausse et pour passer au niveau suivant, il aura besoin de l'aide des raffineurs américains. Le marché et le débit des raffineries chercheront des signes indiquant que le pire est effectivement derrière. La baisse des stocks à Cushing Oklahoma cette semaine laisse penser que les raffineries pourraient enfin se mettre à produire. Cela devrait permettre de soutenir les prix du pétrole vers 50 USD dans les prochaines semaines.

Les prix du WTI ont franchi le 24 novembre la résistance qui bloquait les prix depuis des semaines et qui devient un support à 43,84 USD. La tendance est haussière avec des moyennes mobiles ascendantes dont celle à 13 périodes qui soutient les cours. Les cours pourraient donc rallier les 50 USD seuil psychologique et ancien support. Ce scénario positif serait invalidé en cas de rupture de 43,84 USD.

Evolution du CFD pétrole WTI en données quotidiennes :

 Cuivre, pétrole, café : L’hebdo des matières premières

Du côté des matières premières agricoles : La demande de café reste faible

 Cuivre, pétrole, café : L’hebdo des matières premières

La demande des cafés et autres services de restauration est encore très faible car les consommateurs continuent à boire du café à la maison. Les mesures de restrictions qui se durcissent ou du moins ne sont pas levées en Europe et aux Etats Unis pénalisent la consommation. Les rapports indiquent que les consommateurs à domicile préfèrent des mélanges avec plus de Robusta et moins d'Arabica

Les cours du café ont progressé depuis le point bas du mois d’Avril avec des creux ascendants reliés par une oblique haussière. Tant que les cours restent au-dessus, la tendance est positive. Toutefois une correction est en cours avec un sommet à 1450 plus bas que le précèdent. Un franchissement de ce dernier relancerait la dynamique positive.

Evolution des cours du café en données quotidiennes :

 Cuivre, pétrole, café : L’hebdo des matières premières

Twitter @CDamestoy

POURSUIVRE VOTRE LECTURE

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.