Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

0

Notifications

Les notifications ci-dessous sont basées sur les filtres qui peuvent être ajustés via les pages du calendrier économique et des webinaires.

Webinaires à venir

Webinaires à venir

0

Événements économiques

Événements économiques

0
Guides de trading gratuits
Souscrire
Veuillez réessayer
EUR/USD
Mitigé
CAC 40
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
EUR/CHF
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Bitcoin
Or
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
Platinium, pétrole WTI, sucre : L’hebdo des matières premières

Platinium, pétrole WTI, sucre : L’hebdo des matières premières

Cedric Damestoy, Analyste Marché

Points clés de l’article :

  • Les métaux précieux : Le platinium teste un support horizontal
  • Une dose d’énergie : Les cours du pétrole montrent des signes de fragilité
  • Du côté des matières premières agricoles : Le sucre revient sur une forte résistance

Les métaux précieux : Le platinium teste un support horizontal

 Platinium, pétrole WTI, sucre : L’hebdo des matières premières

Les préoccupations depuis septembre font planer le doute sur la vigueur de la reprise économique et la consommation de métaux industriels. Les métaux utilisés dans l’industriesont impactés en raison des tensions politiques accrues aux États-Unis, des tensions entre les États-Unis et la Chine, et des risques d'un Brexit sans accord.Mais pour l’instant la consommation en Chine qui connaît une reprise industrielle continue de soutenir la demande.

Le platinium est entré en correction depuis son plus haut du mois d’aout qui avait vu une divergence baissière sur le RSI. Les cours testent une droite de support horizontale à 864 USD et la moyenne mobile à 200 jours qui si elles étaient cassées donneraient à la correction plus d’envergure vers le prochain support à 788 USD. Dans ce cas le RSI pourrait rejoindre sa zone de survente.

En cas de rebond sur le support les cours pourraient revenir vers le plus haut de septembre à 984 USD.

Evolution des cours du platinium en données quotidiennes :

 Platinium, pétrole WTI, sucre : L’hebdo des matières premières

Une dose d’énergie : Les cours du pétrole montrent des signes de fragilité

 Platinium, pétrole WTI, sucre : L’hebdo des matières premières

Il peut s'agir de la tempête, de la hausse de la demande ou du fait que les raffineurs ne se procurent pas d'essence. Quoi qu'il en soit, l'Institut américain du pétrole (API) a fait état d'une chute stupéfiante de 7,735 millions de barils d'essence.

L'API a également signalé une augmentation de l'offre de brut de 691 000 barils ainsi qu'une baisse de l'offre de distillats de 2,104 millions de barils. Néanmoins, le retour de mesures de restrictions dans plusieurs pays alimente les craintes de surabondance et cela est exaspéré par le retour du pétrole libyen et les rumeurs selon lesquelles OPEP + ne prendrait pas suffisamment au sérieux ce fait. Du jour au lendemain, la compagnie pétrolière libyenne Arabian Gulf Oil a annoncé que le pétrolier Delta Hellas allait charger 1,0 million de barils de pétrole pour l'exportation aujourd'hui.

La reprise haussière la semaine dernière s’est arrêtée sur 4170, ancien support selon le principe de polarité et marque un sommet descendant. Le risque est donc un retour sur 36,40 USD dernier creux et en cas de rupture 34,70 USD.

Pour invalider la poursuite de cette correction les cours doivent franchir la résistance à 41,70.

Evolution des cours du pétrole CFD WTI en données quotidiennes :

 Platinium, pétrole WTI, sucre : L’hebdo des matières premières

Du côté des matières premières agricoles : Le sucre revient sur une forte résistance

 Platinium, pétrole WTI, sucre : L’hebdo des matières premières

Les cours du sucre sont repartis à la hausse malgré un dollar plus fort, car les prix mondiaux du pétrole étaient un peu plus élevés. La plupart des marchés des matières premières étaient en partie inférieurs en raison de la hausse du dollar américain. Le sucre échappe à la règle. Les Brésil a produit plus de sucre et moins d'éthanol en raison de la faiblesse des prix du pétrole, mais cela pourrait changer à mesure que les prix du pétrole se raffermissent. L'Inde devrait avoir une très grosse récolte de canne à sucre cette année, mais il est devenu extrêmement difficile de la transformer en sucre et de les exporter en raison des restrictions du au Coronavirus.

Les cours se sont redressés sur 347 USD, nouveau support et attaque pour la troisième fois la résistance horizontale à 384 USD. Un franchissement permettrait de libérer un potentiel de hausse vers 435, plus haut de 2020. Un échec et la consolidation horizontale se poursuivrait entre 347 et 384.

Evolution des cours du sucre à Londres (CFD) en données quotidiennes :

 Platinium, pétrole WTI, sucre : L’hebdo des matières premières

Twitter @CDamestoy

POURSUIVRE VOTRE LECTURE

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.