Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

0

Notifications

Les notifications ci-dessous sont basées sur les filtres qui peuvent être ajustés via les pages du calendrier économique et des webinaires.

Webinaires à venir

Webinaires à venir

0

Événements économiques

Événements économiques

0
Guides de trading gratuits
Souscrire
Veuillez réessayer
EUR/USD
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
CAC 40
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
EUR/CHF
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Bitcoin
Or
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
Cuivre : L’appétit pour le métal rouge reste élevé

Cuivre : L’appétit pour le métal rouge reste élevé

Cedric Damestoy, Analyste Marché

Points clés de l’article :

  • Offre en baisse au Chili et demande soutenue en Chine
  • Les cours s’appuient sur une oblique haussière

Offre en baisse au Chili et demande soutenue en Chine

Le plus grand pays producteur de cuivre vient d'expliquer pourquoi les cours du cuivre ont augmenté ces derniers temps.

Le Chili, qui avait réussi à maintenir sa production à un niveau proche de celui d'avant la pandémie, a fait état d'exportations de cuivre de 2,76 milliards de dollars pour le mois d'août, soit une baisse de 11 % par rapport à juillet, selon les données publiées lundi par la banque centrale du pays. C'est la plus forte baisse depuis janvier.

Cette baisse de l’offre s’accompagne parallèlement d’une recrudescence de la demande de la prt de l’industrie chinoise, d’où un effet accentué sur les prix.

La Chine a acheté d'énormes volumes de cuivre en août, les importations n'étant pas loin du record de juillet. L'augmentation de la demande du premier utilisateur mondial a été l'autre facteur qui explique la récente reprise du cuivre, dont les prix ont atteint leur niveau le plus élevé depuis deux ans. Les opérateurs et les analystes prévoient d'autres gains à venir, car l'appétit de la Chine pour ce métal laisse les stocks du reste du monde à des niveaux très bas.

Les cours s’appuient sur une oblique haussière

Les cours du cuivre se trouvent dans une forte tendance haussière, soutenus par une oblique ascendante depuis Mars. Tant que les cours restent au-dessus de 2,9897 qui correspond au dernier sommet selon le principe de polarité et au passage de l’oblique, l’objectif se situe sur le plus haut atteint en 2018 à 3,3184. La moyenne mobile à 20 périodes est ascendante et le RSI n’indique pas une situation de surachat.

Ce scénario serait invalidé en cas de rupture de ce support et un retour sur 2,781, dernier creux, serait probable. Le métal rouge amorcerait alors une consolidation. Seul une rupture de ce seuil signalerait une vague de baisse.

Evolution des cours du cuivre en données quotidiennes :

Cuivre : L’appétit pour le métal rouge reste élevé

Twitter @CDamestoy

POURSUIVRE VOTRE LECTURE

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.