Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

0

Notifications

Les notifications ci-dessous sont basées sur les filtres qui peuvent être ajustés via les pages du calendrier économique et des webinaires.

Webinaires à venir

Webinaires à venir

0

Événements économiques

Événements économiques

0
Guides de trading gratuits
Souscrire
Veuillez réessayer
EUR/USD
Baissier
CAC 40
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
EUR/CHF
Mitigé
Bitcoin
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Or
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Mitigé
Plus Voir plus
Informations en Temps Réel
  • V shape ? (Nasdaq 100 - 15 min chart) https://t.co/KEE3lhi9iC
  • Fed / Bullard toujours au sujet des taux Quelque chose qui ressemblerait à de la panique attirerait mon attention, mais ce n'est pas le cas
  • Fed / Bullard La taux 10 ans revient juste à son niveau des 6 mois qui ont précédé la pandémie, c'est toujours un niveau bas (still quite low level of yields)
  • Fed / Bullard au sujet de la tolérance sur les taux -nous ne pouvons pas parler d'un niveau spécifique sans contexte de données, donc il est difficile de définir une limite ("draw an line in the sand")
  • Selon Bloomberg, les Etats-Unis et l'Europe se sont mis d'accord sur une pause de 4 mois concernant les taxes commerciales
  • Le #Nasdaq100 évolue toujours sur des plus bas de 3 mois sous l'effet des taux Test en cours du haut de l'ancienne zone de consolidation Si incursion sous cette zone, pas grand chose avant 12000 voire l'oblique inférieure --> https://t.co/Xy2vuexoOp
  • 10 ans US / Retour à la case départ https://t.co/uoS20sIFBY
  • Les arrangements entre copains c'est cool, mais peut-être que le client final va commencer à élever la voix https://t.co/EkislFnT5Q
  • Pétrole #WTI au plus haut depuis avril 2019 La baisse liée à la crise totalement effacée et dépassée ça va vite, peut-être trop vite pour certains pays qui ne seraient pas d'accord pour payer ce prix en phase de reprise économique... https://t.co/cEleCsByPw
  • Si un "swoosh" doit se matérialiser sur l'argent, il ne doit plus tarder... Potentiellement préférable d'attendre retour > 28$ pour exploiter le mouvement s'il se (re)met en route #Silver #XAGUSD --> https://t.co/peVLC1yllF
Or, pétrole, cacao : L’hebdo des matières premières

Or, pétrole, cacao : L’hebdo des matières premières

Cedric Damestoy, Analyste Marché

Points clés de l’article :

  • Les métaux précieux reprennent leur respiration
  • Une dose d’énergie : L’effet Laura
  • Du côté des matières premières agricoles : Les cours du cacao ont besoin de respirer

Les métaux précieux reprennent leur respiration

 Or, pétrole, cacao : L’hebdo des matières premières

Malgré la correction actuelle des cours de l’or et l’argent, les raisons de la hausse récente perdurent.

Mercredi, les prix des métaux ont baissé. Un dollar plus fort a pèse sur les prix des métaux, ainsi que la hausse des actions américaines vers de nouveaux records, ce qui a réduit la demande de métaux précieux en tant que valeur refuge.

Cependant les causes de la hausse de l'or ces dernières semaines sont toujours présentes : politique accommodante des banques centrales et données économiques en-dessous des attentes.

Les données économiques américaines de mercredi ont été mitigées pour les métaux précieux. Le rapport sur l'emploi d'août de l'ADP de +428 000 a été plus faible que les attentes qui étaient de +1 000 millions. A l'inverse, les commandes industrielles de juillet ont augmenté de +6,4% m/m, plus fort que les attentes de +6,1% m/m.

Les commentaires de la Fed mercredi restent en faveur d'une politique accommodante haussière pour l'or. Le président de la Fed de Richmond, M. Barkin, a déclaré que la reprise du marché du travail américain progresse à un rythme plus lent que prévu et que l'économie aura besoin d'un soutien monétaire soutenu. De plus, le président de la Fed de New York, M. Williams, a déclaré qu'une inflation tendancielle plus faible, et qu'un dépassement modéré de l'objectif d'inflation de 2 % de la Fed était souhaitable. Enfin, le président de la Fed de Cleveland, M. Mester, a déclaré : "nous allons avoir besoin d'un soutien à la fois en matière de politique monétaire et de politique budgétaire, car il faudra un certain temps pour parvenir à une reprise durable".

Les préoccupations économiques européennes sont positives pour l'or et négatives pour la demande de métaux industriels après la chute inattendue des ventes au détail allemandes de juillet (-0,9 % m/m), plus faible que les attentes de +0,5 % m/m.

La demande de valeurs refuges et les attentes des banques centrales ont déclenché des achats de métaux précieux au cours des derniers mois. Les positions longues sur l'or dans les ETF ont atteint mardi un nouveau record de 3 393,22 tonnes (données depuis 2002). De même, les positions longues sur l'argent dans les ETF ont atteint un nouveau record de 897,10 millions d'onces troy mardi dernier.

Les cours de l’or sont enfermés dans une figure en forme de triangle qui représente pour l’instant une consolidation. Si la sortie se fait par le bas alors les prix pourraient rejoindre le fort support à 1796 USD, baisse qui tant que l’on reste au-dessus ne remet pas en cause la tendance de moyen et long terme haussière.

Si les cours franchissaient la borne haute du triangle, les cours pourraient revenir vers le récent plus haut à 2075.

Evolution des cours de l’or en données quotidiennes :

 Or, pétrole, cacao : L’hebdo des matières premières

Une dose d’énergie : L’effet Laura

 Or, pétrole, cacao : L’hebdo des matières premières

L'ouragan Laura a aussi un effet sur les prix du pétrole. La baisse de la demande a éclipsé les réductions massives de l'offre. Le rapport de l'Energy Information Administration (EIA), tout en faisant état d'une chute stupéfiante de l'offre, a également montré un coup porté à la demande, et la réduction des stocks est attribuée à une chute ponctuelle due à l'ouragan Laura. Le mois de septembre, est historiquement difficile pour le pétrole.

L'EIA a fait état d'une forte baisse de 2,45 millions de barils par jour de la demande intérieure pour tous les produits pétroliers. Le marché ne peut pas anticiper le fait que la demande va se redresser dans cette période où traditionnellement la consommation reste plutôt basse avant une remontée en hiver.

Les cours ont atteint un plus haut à 43,84 USD depuis la crise du coronavirus mais hier les cours ont clôturé sous la moyenne mobile à 20 jours qui faisait office de support depuis Avril. Les cours aujourd’hui sont en passe de casser l’oblique ascendante et de confirmer donc un début de correction. La probabilité d’un retour sur 38,83 est donc un scénario qui prend de l’ampleur.

Evolution des cours du CFD WTI pétrole en données quotidiennes :

 Or, pétrole, cacao : L’hebdo des matières premières

Du côté des matières premières agricoles : Les cours du cacao ont besoin de respirer

 Or, pétrole, cacao : L’hebdo des matières premières

Le marché a atteint un plus haut court terme ce matin. Les contrats à terme pourraient être surachetés maintenant. La récolte actuelle se caractérise par une forte production mais il y a des inquiétudes quant à la prochaine récolte. Les négociants nigérians ont déclaré aux agences de presse que la récolte nigériane sera retardée d'au moins un mois en raison du temps sec qui maintient les gousses et les haricots trop petits et empêche les gousses de se développer normalement. Il y a beaucoup d'inquiétudes concernant la demande car le Coronavirus ne disparaît pas et pourrait faire un retour aux Etats-Unis et en Europe. Il semblerait que l'Asie du Sud-Est ait également de bonnes récoltes.

La séance du jour montre une bougie en étoile filante au contact de la moyenne mobile à 200 jours. On pourrait donc assister à un retour des cours vers le support à 1740 qui devra tenir pour ne pas enrayer la reprise haussière.

Evolution des cours du cacao en données quotidiennes :

Analyse technique cacao

Twitter @CDamestoy

POURSUIVRE VOTRE LECTURE

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.