Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

0

Notifications

Les notifications ci-dessous sont basées sur les filtres qui peuvent être ajustés via les pages du calendrier économique et des webinaires.

Webinaires à venir

Webinaires à venir

0

Événements économiques

Événements économiques

0
Guides de trading gratuits
Souscrire
Veuillez réessayer
CAC 40
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Or
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
Pétrole : Le baril se reprend vivement

Pétrole : Le baril se reprend vivement

Cedric Damestoy, Analyste Marché

Points clés de l’article :

  • Un retour progressif à la normale
  • Les cours se dirigent vers un gap majeur.

Un retour progressif à la normale

Il semble bien qu’un prix du pétrole négatif sera une exception dans la riche histoire de l’or noir mais aussi peut être uniquement un accident technique dû à la spécificité du WTI. Les signes croissants de la reprise de la demande, les réductions substantielles de la production et l’optimisme que le monde va découvrir un vaccin soutiennent les cours qui ont dépassé allègrement les 30 USD.

Les positions ouvertes sur le contrat juin qui arrive à échéance demain sont plus équilibrées avec le mois de juillet et les capacités de stockage semblent moins utilisées que le mois dernier. Autre signe que la marché est moins tendu, les primes sur option « put » sont au plus bas depuis Mars.

Primes sur les options WTI :

Pétrole : Le baril se reprend vivement

La demande chinoise de baril est revenue à 13 millions de baril par jour légèrement en dessous de sa consommation il y a un an à la même période (13,4 millions). Aux Etats Unis la consommation devrait aussi remonter rapidement avec les mesures de déconfinement. En Inde les ventes d’essence sont en forte hausse.

Du côté de l’offre, l’utilisation des puits est au plus bas depuis10 ans, la Russie applique une observation stricte de l’accord passé avec l’Opep sur la réduction de la production, l’Arabie Saoudite n’a pas répondu favorablement à une demande de volume supplémentaire de 3 pays asiatiques.

Cependant la demande n’est qu’au début de sa phase de reprise et son rebond reste fragile. Tant qu’un vaccin n’est pas trouvé, les inquiétudes sur une deuxième vague planent comme une épée de Damoclès au-dessus des cours du pétrole.

Les cours se dirigent vers un gap majeur

Les cours du WTI se trouvent toujours sous l’influence d’une divergence haussière. L’accélération des prix s’est fait en deux temps depuis le plus bas du 21 avril. Les cours ont d’abord franchi une forte zone de résistance, ancien support, à 20 USD puis une oblique baissière.

Le pétrole WTI (CFD) se dirige maintenant vers le bas du gap laissé ouvert le 6 mars à 36,60 USD. Un franchissement permettrait aux prix de revenir sur le haut du gap à 41,20 USD. Cette obstacle majeur risque d’être difficile à dépasser dans un premier temps car le RSI se rapproche de sa zone de survente. Il est plus probable que les cours se stabilisent dans un premier temps sous cette résistance ou entame une correction mais il reste encore 4 USD à gagner.

Evolution des cours du CFD WTI sur une base quotidienne :

Pétrole : Le baril se reprend vivement

Twitter @CDamestoy

POURSUIVRE VOTRE LECTURE

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.