Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

0

Notifications

Les notifications ci-dessous sont basées sur les filtres qui peuvent être ajustés via les pages du calendrier économique et des webinaires.

Webinaires à venir

Webinaires à venir

0

Événements économiques

Événements économiques

0
Guides de trading gratuits
Souscrire
Veuillez réessayer
EUR/USD
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
CAC 40
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Or
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
Or, Argent, Pétrole, Cacao : l’hebdo des matières premières

Or, Argent, Pétrole, Cacao : l’hebdo des matières premières

Cedric Damestoy, Analyste Marché

Points clés de l’article :

  • Les métaux précieux : L’or brille plus que jamais
  • Le pétrole en manque d’énergie
  • Du côté des matières premières agricoles : Le cacao se refroidit

Les métaux précieux : l’or brille plus que jamais

L’or est en hausse de 35% sur 1 an glissant. Il n’est pas impossible que des prises de bénéfice interviennent mais les gigantesques programmes de rachats d’actifs par les banques centrales plaident pour une poursuite de la hausse comme évoqué dans mon analyse hier.

En comparaison l’argent est beaucoup moins recherché. En effet si l’or a dépassé ses plus haut annuels, l’argent reste encore sous une résistance à 16,53 USD et est donc en retard dans sa progression. L’argent est supporté par une oblique haussière et la probabilité reste élevée de la voir rejoindre ce seuil de résistance. Cette droite peut entrainer des prises de bénéfice mais ce rebond ne sera remis en question que si le support à 14,73 USD est cassé.

Le palladium et le cuivre consolident et la star des métaux reste donc le métal jaune qui bénéficie des meilleurs augures en cette période pour poursuivre sa hausse vers les sommets historiques.

Evolution des cours de l’argent sur une base quotidienne :

Or, Argent, Pétrole, Cacao : l’hebdo des matières premières

Le pétrole en manque d’énergie

Les cours du pétrole ont repris le chemin de la baisse alors que les stocks de brut continuent à s’accroitre malgré les récentes réductions de l’offre. Les prix de l’or noir devraient rester sous pression car la demande de pétrole se situe à des niveaux historiquement bas à 22 millions de barils par jour. L’accord donc entre les pays producteurs concernant la réduction de l’offre n’a pas été à la hauteur de la première annonce de Trump.

Après un échec de dépassement de la résistance à 30,38 USD, matérialisé par un chandelier d’hésitation dite « doji à longue jambe », le CFD WTI est revenu sur le support à 25,60 USD. Un rebond sur ce niveau pourrait valider une consolidation horizontale entre ces deux bornes. Un échec à l’inverse précipiterait le pétrole léger vers son plus bas à 20,50 USD.

A long terme tant que l’on reste sous le gap dont la borne basse se situe à 36,60 USD la tendance reste baissière.

Evolution du cours du pétrole sur une base 4 heures :

Or, Argent, Pétrole, Cacao : l’hebdo des matières premières

Du côté des matières premières agricoles : Le cacao se refroidit

Les matières premières agricoles comme le café et le sucre sont restés atones cette semaine. La volatilité s’est portée sur le cacao qui après avoir vivement rebondi sur le support à 1740, s’est retourné à la baisse et un nouveau test de ce support est à surveiller. La pression baissière se matérialise dans les cours par un gap baissier. Le canal haussier en vigueur depuis octobre 2018 est remis en cause.

Sous 1740 le prochain support se situe à 1670. Pour reprendre de la hauteur il faudrait que les cours dépassent le gap laissé ouvert.

Evolution des cours du cacao en quotidien :

Or, Argent, Pétrole, Cacao : l’hebdo des matières premières

Twitter @CDamestoy

POURSUIVRE VOTRE LECTURE

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.