Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

0

Notifications

Les notifications ci-dessous sont basées sur les filtres qui peuvent être ajustés via les pages du calendrier économique et des webinaires.

Webinaires à venir

Webinaires à venir

0

Événements économiques

Événements économiques

0
Guides de trading gratuits
Souscrire
Veuillez réessayer
EUR/USD
Baissier
CAC 40
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
EUR/CHF
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Bitcoin
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Or
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Mitigé
Plus Voir plus
L’hebdo des matières premières du 25/03/2020

L’hebdo des matières premières du 25/03/2020

2020-03-25 14:29:00
Cedric Damestoy, Analyste Marché
Share:

Tous les mercredi le point sur les matières premières

Points clés de l’article :

  • Les métaux précieux : L’or brille
  • Une dose d’énergie : Le pétrole se liquéfie
  • Du côté des matières premières agricoles : mangez du chocolat

Les métaux précieux : L’or brille

Les métaux se sont tous repris sur des niveaux de support important. L’Or et le Palladium (voir l’analyse d’hier) ont vigoureusement rebondi sur des supports majeurs. L’argent après 9 séances de baisse consécutives apparaît plus faible dans son retracement. Le cuivre s’est appuyé sur un support majeur mais pour l’instant sa reprise n’est pas aussi puissante. Ces deux derniers métaux sont donc plus fragiles en comparaison aux deux premiers.

L’or a validé un important support à 1450 USD et vient tester une résistance à 1635 USD. Les cours sont soutenus par les mesures des banques centrales et l’afflux quasi illimité de liquidités. L’offre est affectée par la fermeture des 3 plus grosses raffineries en Suisse dû au Coronavirus. La banque Goldman Sachs a réaffirmé son objectif à 1800 USD soit le plus haut niveau atteint en 2011.

La reprise en V pourrait se poursuivre surtout si le RSI casse une oblique descendante et on pourra dans ce cas viser le plus haut de début mars puis le plus haut historique.

Evolution des cours de l’Or sur une base quotidienne :

L’hebdo des matières premières du 25/03/2020

Une dose d’énergie : Le pétrole se liquéfie

Les cours de pétrole ont plongé de 60% cette année et se stabilisent péniblement depuis 2 jours. La demande est en chute libre avec l’arrêt des activités économiques et les pays producteurs n’arrivent pas à s’entendre sur une réduction de leur production. Des pays comme l’Italie ou la France ont réduit de plus de 30% leur consommation. La demande mondiale a diminué de 20 millions de baril par jour, ce qui est plus important que ce que les marchés anticipaient. La fermeture décidée hier des activités économiques en Inde ne va pas aider.

Sur le marché physique des deux principaux pétroles le Brent et le WTI certaines livraisons se négocient à 15USD, 10 USD et même 8 USD le baril. Certaines maisons de négoce pensent que le poids du déséquilibre entre offre et demande ne s’est pas fait encore sentir pleinement et qu’il agira sur les prix encore dans les prochaines semaines.

Le Nigeria principal pays producteur en Afrique est allé jusqu’à accorder des remises affichant un prix de 3,10 USD le baril sur son pétrole.

Techniquement les cours ont ouvert un gap baissier le 9 mars et ont atteint un point bas à 20,50 USD. Les prix n’ont cassé aucune résistance depuis même dans les unités de temps inférieure. La forte hausse de lundi n’a pas été suivi et le plus bas de lundi risque de se retrouver sous pression dans les prochains jours. La tendance reste baissière tant qu’on reste sous une résistance à 28,60 et surtout tant qu’on ne comble pas le gap laissé ouvert à 36,60 USD.

Si les 20,50 USD venaient à casser les cours pourraient rejoindre le support à 17,10 USD plus bas de Novembre 2001.

Evolution des cours du pétrole léger WTI sur une base 4 heures :

L’hebdo des matières premières du 25/03/2020

Du côté des matières premières agricoles : mangez du chocolat

Le café reste dans son trend baissier depuis 2017 et ne montre pas de signe de retournement. Le sucre se stabilise sur un support à 330 USD.

Le cacao présente la configuration technique la plus intéressante. Les cours évoluent dans un vaste canal haussier. Les cours ont touché la borne basse du canal la semaine dernière et semble rebondir dessus. Le canal a été validé à de multiples reprises depuis octobre 2018.

La première résistance à dépasser se trouve sur 1885 USD pour rallier une droite plus importante à 1930 points. La route vers le haut du canal serait alors ouverte.

Evolution des cours du cacao sur une base quotidienne :

L’hebdo des matières premières du 25/03/2020

Twitter @CDamestoy

POURSUIVRE VOTRE LECTURE

QU’EST-CE QUE LE PÉTROLE BRUT ? GUIDE DU TRADING DU PÉTROLE

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.