Skip to content

Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

0

Notifications

Les notifications ci-dessous sont basées sur les filtres qui peuvent être ajustés via les pages du calendrier économique et des webinaires.

Webinaires à venir

Webinaires à venir

0

Événements économiques

Événements économiques

0
Guides de trading offerts
S'inscrire à la newsletter
Veuillez réessayer
EUR/USD
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
CAC 40
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
EUR/CHF
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Or
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
Brent : les prix du pétrole s’écroulent au plus bas depuis 2003

Brent : les prix du pétrole s’écroulent au plus bas depuis 2003

Joris Zanna, Analyste Marché

SUJET ÉVOQUÉS DANS CETTE ANALYSE DU PÉTROLE

  • Les cours du pétrole plombés par les stocks, la guerre des prix et le Covid-19
  • Le pétrole Brent enfonce les supports et ne parvient pas à rebondir.

Les cours du pétrole plombés par les stocks, la guerre des prix et le Covid-19

La pandémie de coronavirus et les mesures mises dans le monde pour contrer son avancée pénalisent fortement la demande en or noir, dans un contexte de guerre des prix entre l’Arabie Saoudite et la Russie après l'échec de leurs négociations lors de la dernière réunion de l’OPEP et ses alliés.

Par conséquent, le pétrole continue de chuter lourdement ce mercredi, retrouvant des niveaux plus vus depuis 2002 pour le WTI et 2003 pour le Brent, compressés entre une offre débordante et une demande mondiale plombée par le coronavirus.

Les mesures prises par les Etats pour endiguer la propagation du Covid-19 aggravent la situation pour les prix puisqu'ils touchent particulièrement certains secteurs comme le transport aérien et l’énergie.

De plus, les stocks de brut ont augmenté pour la 8ème semaine de suite aux Etats-Unis, tandis que ceux d'essence et de produits distillés ont baissé, selon le rapport publié ce mercredi par l'Agence américaine d'information sur l'Energie.

Intéressés par le pétrole ? Voici nos prévisions et cibles pour les 2 prochains mois

GRAPHIQUE DU PÉTROLE BRENT EN DONNÉES HEBDOMADAIRES

Brent : les prix du pétrole s’écroulent au plus bas depuis 2003

Le pétrole Brent enfonce les supports et ne parvient pas à rebondir.

En bourse, « on n’attrape pas un couteau qui tombe », le Brent démontre une nouvelle fois l’importance de cet adage boursier. Graphiquement, force est de constater que les cours dévissent depuis plusieurs semaines, ainsi il est nécessaire d’attendre que la poussière retombe afin d’avoir une stabilisation des prix.

Pour le moment, le marché enfonce les supports et ne trouve pas de soutien pour déclencher un rebond technique. Les perspectives à moyen terme s’assombrissent puisque le pétrole pourrait poursuivre sa dynamique baissière vers les 20$.

Toutefois, nous approchons de zones clés vers 27$ et 25$. Certes, le flux est baissier, cependant une réaction positive sur ces niveaux permettrait aux acheteurs de reprendre la main. De ce fait, un rebond ouvrirait la voie à une vague haussière en direction des 32$ dans le scénario le plus optimiste à court terme.

Pour finir, la baisse n'est surement pas terminée, le marché risque de poursuivre sa dynamique en l’absence de catalyseurs haussiers et de signal de retournement. Néanmoins, cela pourrait être une opportunité dans les prochains mois pour se positionner sur le marché actions.

Twitter @Joris Zanna

POURSUIVRE VOTRE LECTURE

Pétrole WTI vs Brent : Les 5 principales différences à connaître

Quatre indicateurs techniques très efficaces que tout trader devrait connaître

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.