Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

0

Notifications

Les notifications ci-dessous sont basées sur les filtres qui peuvent être ajustés via les pages du calendrier économique et des webinaires.

Webinaires à venir

Webinaires à venir

0

Événements économiques

Événements économiques

0
Guides de trading gratuits
Souscrire
Veuillez réessayer
EUR/USD
Mitigé
CAC 40
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
EUR/CHF
Haussier
Bitcoin
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Or
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
Informations en Temps Réel
  • Dernière intervention de la journée sur @InvestirDay d’ici quelques instants :) https://t.co/stS3KQZGFA
  • Volatilité +5% sur les techs US NYSE FANG+ 👇 https://t.co/sXwk6NkZk3
  • #AUDUSD #forex Rejet de la résistance à 0,7414. MM13 en support https://t.co/WwrvXX0lbP
  • #EURJPY #forex EUR/JPY : Doji en formation sous résistance pourrait annoncer une poursuite de la consolidation. Ne pas anticiper le franchissement https://t.co/P1H216fIAi
  • RT @GallantNicolas1: Alors que la #crise du #COVID19 pèse sur l'#Economie et les profits aux #EtatsUnis, les investisseurs semblent trop co…
  • c'est un "sell the news" pour les indices US Dow --> https://t.co/dPVxqCsmcf
  • Confirmé : Biden a choisi Yellen comme Secrétaire au Trésor
  • La #Fed annonce l'extension jusqu'au 31 mars de 4 de ses programmes d'urgence concernant la liquidité (Commercial Paper Liquidity Facility, the Primary Dealer Credit Facility, the Money Market Mutual Fund Liquidity Facility, and the Paycheck Protection Program Liquidity Facility)
  • J'ai le plaisir de participer au débat des Lundis d'Investir Day @InvestirDay à partir de 17h présenté par @FMonnier10 avec Christian Parisot, @phil_waechter et Eric Bleines A tout à l'heure ! https://t.co/UTGkE7LEsZ
  • General Motors et Nikola Corp. publient un nouveau protocole d'accord sur un partenariat mais qui ne mentionne plus de prise de participation de GM dans la start-up Le titre Nikola chute de 16% pre-market... $GM $NKLA --> https://t.co/OXtcUXL78r
Pétrole WTI et Brent sous résistances, la réduction des exportations iraniennes inquiète les investisseurs

Pétrole WTI et Brent sous résistances, la réduction des exportations iraniennes inquiète les investisseurs

2018-09-14 09:02:00
Valentin Aufrand, Contributeur
Share:

Points-clés de l’article :

  • L’OPEP augmente sa production, les Etats-Unis réduisent leur dépendance.
  • Les incertitudes sur l’offre persistent en raison de la reprise des sanctions contre l’Iran.
  • Les cours de pétrole Brent et WTI sont sous résistances à 80$ et 70$ respectivement

Graphique journalier du pétrole WTI réalisé sur la plateforme ProRealTime :

Cours de pétrole sous résistance à 70$

L’OPEP augmente sa production, les Etats-Unis réduisent leur dépendance

Alors portés depuis plus d’un an par les craintes d’une réduction de l’offre mondiale, les cours de pétrole présentent dorénavant des risques baissiers avec l’augmentation de la production de pétrole de l’OPEP et des États-Unis.

En effet, le premier producteur du cartel pétrolier, l’Arabie Saoudite, augmente sa production depuis que l’organisation a abandonné ses limites. Son allié, la Russie, continue également d’augmenter son offre.

Evolution de la production de pétrole des Etats-Unis depuis les années 2000

Les États-Unis, qui ont déclassé l’Arabie Saoudite au rang de troisième producteur mondial, augmentent également sa production (+17,6% sur une année), réduisant ainsi sa dépendance envers ses partenaires. Ses importations nettes de pétrole brut (moyenne de 5 millions de barils par jour sur 4 semaines glissantes), sont par ailleurs en baisse constante depuis 2008.

Evolution des importations nettes de pétrole par les Etats-Unis depuis 2002.

Nous avons donc d’un côté une offre internationale qui recommence à augmenter depuis la fin du gel de la production de l’OPEP et de ses alliés et d’un autre côté une demande américaine qui se réduit grâce à l’augmentation de sa production.

Les incertitudes sur l’offre persistent en raison de la reprise des sanctions contre l’Iran

Alors que les cours de pétrole étaient orientés à la baisse en début août, ils ont rebondi vers la quinzaine à la suite d’un rapport indiquant une réduction des achats de pétrole iranien en amont de la reprise des sanctions américaines le 4 novembre.

L’absence de chiffre exact sur la baisse des exportations iraniennes est le facteur qui justifie l’actuel niveau de prix des cours de pétrole. Les estimations ne sont pas suffisamment précises pour que les investisseurs aient des perspectives claires sur l’état du marché du pétrole à moyen et long terme. Les différents consensus varient entre une réduction des exportations iraniennes de 300,000 à 1 million de barils par jour… ce qui n’est pas une quantité négligeable, même à l’échelle internationale.

La tendance à moyen et long terme des cours devraient donc dépendre de l’évolution des estimations des investisseurs concernant la réduction des exportations iraniennes.

En 2011, lorsque les nations unies avaient mis en place des sanctions contre l’Iran, les exportations iraniennes avaient chuté de 46% entre 2011 et 2014 (-1,2 Mbj).

Les cours de pétrole Brent et WTI sont sous résistances à 80$ et 70$ respectivement

Graphique journalier du pétrole Brent réalisé sur la plateforme ProRealTime :

Stratégie baissière sur le pétrole Brent sous 80$ le baril

Toutefois, l’analyse technique montre des niveaux de résistances importantes sur les cours de pétrole WTI et Brent.

Depuis la fin du printemps, les cours de ces deux barils n’ont pas inscrit des nouveaux plus hauts de 52 semaines. Le Brent est sous pression sous 80$ et le WTI sous 70$ depuis la mi-juillet.

Tant que ces deux résistances ne sont pas dépassées, le ratio rendement-risque semble davantage en faveur d’une baisse des cours. Surtout que les graphiques hebdomadaires montrent des divergences baissières entre les momentum et les prix.

De ce fait, il pourrait être attractif de vendre le Brent à 80$ pour viser la moyenne mobile à 200 jours sur lequel il a rebondi cet été (actuellement à 71,50$). Le WTI peut quant à lui se vendre sous 70$ avec un objectif à la MM200 jours également (actuellement à 65,67$).

Des nouveaux sommets annuels invalideraient les stratégies vendeuses.

Découvrez notre analyse de moyen terme des cours de pétrole dans notre guide prévisionnel.

POURUIVRE VOTRE LECTURE

>> Pétrole WTI vs Brent : Quelles sont les différences ?

>> Quatre indicateurs techniques très efficaces que tout trader devrait connaître

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.