• Les tensions commerciales et l’augmentation de l’offre Libyenne impactent le cours du pétrole.
  • L’analyse technique indique une possible poursuite du repli jusqu’à 67$.
Hausse exportations pétrole Libye et guerre commerciale font pression sur les cours de pétrole

Les tensions commerciales et l’augmentation de l’offre Libyenne impactent le cours du pétrole

Les nouvelles taxes américaines annoncées mardi soir et l’augmentation à venir de l’offre Libyenne ont durement impacté les cours de pétrole cette semaine. En effet, alors c’est plutôt les perspectives d’une réduction de l’offre mondiale qui a dominé ces dernières semaines, les investisseurs ont réajusté leurs prévisions suite à l’annonce de la compagnie nationale de pétrole libyenne de la réouverture de 4 ports dans l’Est du pays et qui devraient permettre une augmentation des exportations jusqu’à 850 000 barils par jour.

Dans le même temps, le protectionnisme américaindevrait avoir un impact négatif sur la croissance mondiale. Par conséquent, la demande en matériaux et énergie réduit, ce qui explique la baisse des cours des matières premières (hard et soft) depuis plusieurs semaines (le pétrole seulement depuis cette semaine, car les inquiétudes sur une baisse de l’offre dominaient les craintes).

L’analyse technique indique une possible poursuite du repli jusqu’à 67$

Graphique journalier du pétrole WTI réalisé sur la plateforme ProRealTime :

L WTI pourrait baisser jusqu'à 67 dollars à court terme

Techniquement, nous pouvons constater le cours du pétrole WTI continuer à évoluer dans son canal ascendant depuis l’été 2017. Une sortie par le bas de celui-ci serait un puissant signal baissier, qui suggèrerait un repli de 50% de cette tendance haussière, c’est-à-dire jusqu’à 58$.

À court terme, nous pouvons constater le cours évoluer sous sa résistance psychologique et son pivot mensuel à environ 70$. Le RSI est par ailleurs sous 50 ce qui témoigne d’un momentum majoritairement bearish.

De ce fait, avec un prix sous résistance et un momentum bearish, il semblerait préférable de nous attendre à davantage de baisse sur les cours de pétrole à court terme. Le bas du canal pourrait être une cible baissière, car il pourrait à nouveau faire office de support. Le bas du canal se situe actuellement légèrement au-dessus du S1 du mois à 66,75$, ce qui pourrait renforcer son rôle de support.

Téléchargeznos guides prévisionnels du T3 2018afin de découvrir nos projections des paires majeures pour ce nouveau trimestre.

POURSUIVRE VOTRE LECTURE

>> 3 conseils de trading que j’aurais aimé connaître quand j’ai débuté sur le Forex

>> Quatre indicateurs techniques très efficaces que tout trader devrait connaître