Après 2 semaines passées entre les provocations du régime Nord-Coréen et la succession d’ouragans aux Etats-Unis, les investisseurs ont eu du mal à anticiper les mouvements du marché et s’étaient tournés vers les valeurs refuges telles que l’or, le Yen ou le Franc Suisse.

A l’heure où les Etats-Unis évaluent les dégâts du passage de l’ouragan Harvey sur les côtes Texanes puis celui d’Irma en Floride, les investisseurs montrent leur soulagement et délaissent les valeurs refuges pour se placer de nouveau à l’achat sur les actifs plus risqués.

Suivez notre émission quotidienne le Market live IG pour une analyse macroéconomique et financière en direct

Ce regain d’optimisme fait suite au 69ème anniversaire de la création du régime Nord-Coréen (RPDC) qui s’est déroulé sans nouvelle démonstration militaire de la part du leader Kim Jung-un.

Cette semaine, les marchés seront tournés vers les nombreuses publications économiques notamment en provenance du Royaume-Uni avec le discours du gouverneur de la BoE sur la politique monétaire. Le discours de Mark Carney ne devrait pas changer significativement.

En effet, la Banque d’Angleterre avait déjà averti que les taux bas et la politique monétaire accommodante devraient se poursuivre jusqu’à la séparation officielle de l’Union Européenne et du Royaume-Uni, prévue en mars 2019.

Vous souhaitez poursuivre votre analyse, téléchargez notre guide de prévisions matières premières

Le marché pétrolier pourrait également être au centre de l’attention suite aux ouragans aux Etats-Unis, les investisseurs surveilleront les stocks de pétrole mercredi qui devraient de nouveau ressortir en nette hausse. De plus, le rapport mensuel de l’EIA (Agence d’information sur l’énergie) pourrait nous donner des informations sur le marché du pétrole toujours sous tension du fait des prix qui restent très bas.

Enfin, les intervenants du marché attendront les chiffres de l’inflation aux Etats-Unis dans l’attente du prochain rendez-vous de la Fed et du discours de sa présidente Janet Yellen la semaine prochaine.

Cours de l’or

Pyongyang ne dérape pas, les marchés sont rassurés

Graphique du cours de l’or en journalier. Twitter : @VincentBoy_IG

Après avoir récemment accéléré, le cours de l’or débute la semaine sur un gap baissier. Evoluant actuellement sous la résistance à 1243$ le cours de l’or pourrait corriger sur fond de baisse des tensions géopolitiques et de prises de bénéfices de la part des investisseurs.

En cas de cassure des 1231 dollars l’once, qui soutient le cours depuis le début du mois, l’or pourrait franchir à la baisse le support situé à 1328$. Le cours de l’or pourrait poursuivre sa correction au fil de la semaine pour venir casser les 1320$ avant le test du support à 1308$ l’once.