Ne manquez aucun article de Ilya Spivak

S'inscrire pour recevoir des informations quotidiennes sur les publications
Veuillez indiquer un prénom valide
Veuillez compléter ce champ.
Veuillez indiquer un nom valide
Veuillez compléter ce champ.
Veuillez indiquer une adresse email valide
Veuillez compléter ce champ.
Veuillez sélectionner un pays

Je souhaite recevoir par e-mail des informations de la part de DailyFX et IG sur les opportunités de trading et leurs produits et services.

Veuillez compléter ce champ.

Nos prévisions seront bientôt disponibles dans votre boîte mail

En plus de lire nos analyses, nous vous proposons d'aller encore plus loin en les testant. Nos prévisions vous donnent en effet accès à un compte démo gratuit auprès de notre fournisseur IG, pour vous permettre de tester et de vous entraîner au trading sans risque.

Votre démo est créditée de 30 000€ de fonds virtuels que vous pouvez utiliser pour trader sur plus de 7500 valeurs.

Vous recevrez vos identifiants par email sous peu.

En savoir plus sur votre démo

Vous êtes inscrits aux articles de Ilya Spivak

Vous pouvez gérer vos inscriptions en cliquant sur le lien qui se trouve au bas de chaque email que vous recevez

Une erreur s'est produite lors de l'envoi de votre formulaire.
Veuillez réessayer.

Points de discussion :

  • Le prix du pétrole capitalise sur la vente continue du dollar américain
  • Le prix de l’or vise plus haut après la décision frileuse de politique du FOMC
  • L'exode dû au “Trump trade” restera à court terme au cœur des préoccupations

Le prix du pétrole brut a effacé les pertes subies après la hausse hebdomadaire inopinément importante des stocks alors qu'une annonce timide de la politique du FOMC sanctionnait le dollar américain, apportant une amélioration au WTI de référence en USD. Un rapport de l'EIA a fait état de 6,47 millions de barils supplémentaires dans les stocks de réserve la semaine dernière, plus de deux fois la quantité attendue (2,55 millions de barils).

Le pétrole était cependant à la hausse avant le risque événementiel programmé dans la journée. Cela peut avoir été le reflet d'une combinaisons de facteurs géopolitiques indiquant une position américaine généralement plus favorable à l'industrie des combustibles fossiles. La Chambre des représentants a voté l'annulation de la règle qui obligeait les producteurs à dévoiler les versements faits aux gouvernements étrangers et l'ancien PDG d'Exxon, Rex Tillerson, a été confirmé au poste de prochain Secrétaire d'État.

Le prix de l'or a effacé les pertes intrajournalières après que la déclaration de la Fed a été publiée. Le métal a subi une correction à la baisse à partir d'un point haut hebdomadaire alors que le billet vert tentait un rétablissement avant l'annonce du FOMC, mais les vendeurs ont jeté l'éponge après que Janet Yellen et ses collaborateurs ont déclaré qu'ils entrevoyaient des risques à court terme dans la perspective économique comme étant “grossièrement équilibrés” et qu'ils n'attendaient “que des hausses graduelles” des taux de base des prêts.

Le prochain point d'inflexion majeur arrive vendredi sous forme de données sur le marché du travail américain. Entre-temps, il est probable qu'une accalmie dans le flux d'informations de haut niveau placera les tendances de sentiment au premier plan. L'appétit pour le risque s'est dégradé dans le marché asiatique, la plupart des bourses européennes lui emboîte le pas et les contrats à terme du S&P 500 sont résolument en baisse avant le signal d'ouverture de la séance à Wall Street.

Tout bien considéré, cela ressemble à une recette pour que l'or continue à grimper étant donné que les traders interprètent le ton timoré de la Fed comme un renforcement de la logique derrière ce qui est appelé le “Trump trade” depuis le début de l'année. L'impact sur le prix du pétrole brut peut être un peu confus, mais le parcours de la moindre résistance peut favoriser les gains à court terme étant donné que la vente du dollar américain continue de fournir un support de fait.

La configuration des prix de l'or et du pétrole correspond-elle aux prévisions de DailyFX jusqu'ici pour le premier trimestre ? À lire ici !

ANALYSE TECHNIQUE DE L'ORLe prix de l’or a marqué une pause pour consolider les gains, cédant ainsi à une tendance gagnante de trois jours. Le métal a effacé presque toutes les pertes de la semaine dernière, mais les acheteurs ont été très loin de renverser l'enveloppante figure baissière en chandelier qui a marqué le dernier sommet de variation, avertissant que la tendance à court terme favorise toujours le mouvement vers le bas. Une clôture jour au-dessus du retracement de Fibonacci à 38,2 % à 1219.20 modifierait cet état des choses, en mettant à découvert le niveau à 50 % à 1248.98. Parallèlement, un revirement en-dessous du Fibonacci à 23,6 % à 1182.36 vise le retracement à 14,6 % à 1159.65.

Le pétrole brut consolide

ANALYSE TECHNIQUE DU PÉTROLE BRUTLe prix du pétrole brut reste bloqué dans un territoire familier alors qu'il tente d'apporter la touche finale à une figure de graphique épaule-tête-épaule baissière. À partir de ce point, une chute en dessous du support mineur à 52.44 met à découvert la zone 50.25 - 69 (retracement de Fibonacci à 38,2 %, point bas du 10 janvier). Une clôture jour en dessous de ce point confirmerait la configuration de plafonnement. Parallèlement, une poussée au-dessus de l'expansion de Fibonacci à 23,6 %à 53.75 voit l'obstacle suivant du dessus dans la zone 55.21-65 (point haut du 3 janvier, expansion à 38.2%).

Le pétrole brut consolide