Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

0

Notifications

Les notifications ci-dessous sont basées sur les filtres qui peuvent être ajustés via les pages du calendrier économique et des webinaires.

Webinaires à venir

Webinaires à venir

0

Événements économiques

Événements économiques

0
Guides de trading gratuits
Souscrire
Veuillez réessayer
EUR/USD
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
CAC 40
Baissier
EUR/CHF
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Bitcoin
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Or
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Mitigé
Plus Voir plus
WTI: La Russie ne rejoindra pas l'OPEC, l'incertitude règne en maitre.

WTI: La Russie ne rejoindra pas l'OPEC, l'incertitude règne en maitre.

Sylvain Loganadin, Stratégiste Marché
WTI: La Russie ne rejoindra pas l'OPEC, l'incertitude règne en maitre.

(DailyFX.fr) – La Russie ne rejoindra pas l’OPEC (organisation des pays exportateurs de pétrole) et ne pourra de facto pas réduire sa production de pétrole, d’après Igor Setchine, président du conseil d’administration de Rosneft.

Ces propos viennent renforcer ceux du vice premier ministre russe Arkadi Dvorkovitch, qui stipulait que le Grand Ours ne pourrait réduire articficiellement sa production. La production mondiale de pétrole devrait donc pour l’instant rester supérieure à la demande, ce qui maintient les pressions baissières sur les cours du baril de pétrole brut et notamment du Brent. D’après Bloomberg, la production du Nigeria ou encore de la mer du nord devrait atteindre des nouveaux plus hauts de 3 ans.

Graphique du WTI en données 4 heures :

WTI: La Russie ne rejoindra pas l'OPEC, l'incertitude règne en maitre.

Graphique préparé par Sylvain Loganadin via Marketscope 2.0

Le fondamental appuie donc le technique, qui illustre bien ces faits avec un repli des cours du WTI au NYMEX, qui côte actuellement autour de 45.34$/baril. Le risque systémique inhérent à la Chine ne fait qu’accentuer la baisse des prévisions de demandes en pétrole et il est donc préférable de prendre du recul par rapport à la configuration actuelle du marché.

D’après la CFTC, les hedge funds ont réduit leurs positions shorts de 13% lors du week end du 1er septembre 2015, ce qui représente la plus importante liquidation de positions depuis mai. La situation semble confuse sur le WTI, et les cours traduisent bien cette incertitude, enfermés dans un canal descendant matérialisable en données 4 heures.

Nous attendrons donc la sortie de cette figure chartiste pour envisager de nouveaux scénarios, la prudence et l’attentisme sont préférables sur le court terme.

Par Sylvain Loganadin, Analyste pour DailyFX.fr

Suivez-moi sur Twitter : @Sylvain_FX

Retrouvez mon point de marchés quotidien à 08h45 et 13h00.

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.