Ne manquez aucun article de Nicolas Cheron

S'inscrire pour recevoir des informations quotidiennes sur les publications
Veuillez indiquer un prénom valide
Veuillez compléter ce champ.
Veuillez indiquer un nom valide
Veuillez compléter ce champ.
Veuillez indiquer une adresse email valide
Veuillez compléter ce champ.
Veuillez sélectionner un pays

Je souhaite recevoir par e-mail des informations de la part de DailyFX et IG sur les opportunités de trading et leurs produits et services.

Veuillez compléter ce champ.

Nos prévisions seront bientôt disponibles dans votre boîte mail

En plus de lire nos analyses, nous vous proposons d'aller encore plus loin en les testant. Nos prévisions vous donnent en effet accès à un compte démo gratuit auprès de notre fournisseur IG, pour vous permettre de tester et de vous entraîner au trading sans risque.

Votre démo est créditée de 30 000€ de fonds virtuels que vous pouvez utiliser pour trader sur plus de 7500 valeurs.

Vous recevrez vos identifiants par email sous peu.

En savoir plus sur votre démo

Vous êtes inscrits aux articles de Nicolas Cheron

Vous pouvez gérer vos inscriptions en cliquant sur le lien qui se trouve au bas de chaque email que vous recevez

Une erreur s'est produite lors de l'envoi de votre formulaire.
Veuillez réessayer.

(DailyFX.fr) – L’hiver arrive doucement, les températures chutent, il va bientôt être temps de remplir les cuves de pétrole et de gaz naturel pour se chauffer. Aussi, intéressons-nous de nouveau au Gaz Naturel de retour sur une zone névralgique après 25% de baisse en 5 mois et un recul de près de 50% depuis février dernier.

A la fin de l’été je vous ai alerté sur une zone de soutien (3.80) qui a permis au prix de rebondir de 5 à 9% à cinq reprises. Plaidant jusque-là pour un scénario haussier j’ai révisé mon avis à moyen terme fin septembre, affiné ma stratégie d’achat, la zone à surveiller (3.50) et la façon d’entrer (sur validation et non sur support).

Dans ma dernière étude de cet actif je vous ai parlé de la saisonnalité et de la forte ressemblance entre les mouvements de cours en 2013 et en 2014, revenons sur les similitudes et voyons quelles conclusions en tirer. Mais avant tout, ne pas oublier ce qui fait bouger les prix :

Météorologie et stocks

Impossible ou presque de savoir si l’hiver sera plutôt froid ou chaud. L’hiver dernier fut tellement froid que les cours s’étaient appréciés de 100%, il serait présomptueux de penser que cela se répètera cette année. Je rappelle que nous étudions ici le gaz naturel des USA, c’est donc la météo de la Louisiane qu’il faut suivre.

Concernant l’étude des stocks sur les 10 dernières années, il est à noter que ces derniers baissent fortement entre fin septembre et mi-octobre. Il est également à comprendre que les stocks passent dans le négatif entre mi-octobre et début décembre ce qui en général, porte les cours. Le mois de novembre devrait donc être décisif pour cet actif, raison de cette analyse.

Stocks de NGAZ mensuels sur 7 ans

Please add a description for the image.

Graphique journalier sur 18 mois

Please add a description for the image.

Cadrage de moyen terme

Si le graphique ci-dessus vous semble complexe, les explications devraient aider. Chaque numéro correspondant à une période ou un mouvement.

1/ Correspond à la zone temporelle mai 2013 – août 2013, que l’on retrouve en 2014.

Cette période correspond à l’été, à une hausse des stocks et une baisse des prix.

2/ Mesure la hauteur de la baisse à l’été 2013 – que j’ai reportée à l’été 2014 pour trouver un objectif théorique

Vous noterez que si on applique un effet de report, on trouve 3.50, zone de prix travaillée l’année dernière et zone d’achat dont je vous ai parlé à maintes reprises.

3/ Encadre une zone de stabilisation Août – Novembre 2013, identique ou presque en 2014

La nuance est que le point bas fut marqué début août et qu’il n’a pas été revu en 2013. En 2014, malgré un point bas fin juillet, les prix sont allés chercher plus bas, en cause les stocks supérieurs aux attentes en octobre. Autre facteur donc je suis moins certain, l’énergie en général a été mise de côté et également les abaissements de prévisions de croissance de nombreux organismes comme le FMI ou encore la banque mondiale.

4/ Pointe le signal d’achat en 2013 matérialisé par la cassure de l’oblique bleu

J’espère que nous effectuerons le même type de mouvement en 2014. Qu’après un point bas marqué par les cours que nous ne trouverons peut être pas, nous pourrons tout simplement jouer un signal haussier donné par la cassure de l’oblique qui coiffe les cours depuis plusieurs semaines.

5/ La vague haussière de 2013 fut historiquement forte au vue du rude hiver aux USA, je ne m’attends pas forcément à la même explosion haussière, 30 à 50% de cette dernière feront déjà de nous des investisseurs comblés.

Cadrage de court terme

Please add a description for the image.

Depuis le début du mois d’octobre les cours du Gaz Naturel ne font que baisser. Ils s’inscrivent dans un canal baissier très propre que l’on peut qualifier de « tendance en ligne ». A l’intérieur d’une tendance en ligne baissière, il est inconcevable d’acheter. Il faudra dans tous les cas patienter, que les cours sortent par le haut ou par le bas. Le concept de tendance en ligne a été créé par Eric Lefort, que je cite, aimant particulièrement sa recherche à ce sujet.

Il ressort de l’analyse des tendances en ligne par Mr Lefort, qu’en cas de sortie par le bas, les cours vont connaitre une accélération baissière finale aussi appelée Selling climax (ventes paniques) avant de rebondir, et souvent, de ressortir par le haut du canal. A l’inverse, si les cours sortent par le haut, plusieurs types de configurations peuvent avoir lieu :

1/ Une sortie violente par le haut sans pullback

2/ Un repli sur la cassure du canal pour mieux repartir

3/ Un nouveau plus bas plus bas que le précédent, souvent sous forme de piège, avant rebond

Au moment où j’écris ces lignes, mardi 28 octobre à 18h, les cours sont à 3.58, l’échéance du contrat se fera ce soir chez FXCM, je suis en attente de la suite. Nous verrons dans les séances à venir si le Gaz va chercher son fameux support à 3.50 ou s’il réagira au préalable, soyons sur nos gardes.

Signal d’achat en cours

Please add a description for the image.

Mercredi 29 Octobre, l’appréciation tant attendue des cours du Gaz naturel se fait enfin. Les cours ont clôturé au plus haut de la séance du mardi, les acheteurs ont payé dès l’ouverture du contrat suivant et nous attaquons actuellement la zone pivot 3.73/3.83 qu’il faudra dépasser pour que la tendance baissière s’inverse et que des prévisions haussières puissent se réaliser.

Le problème ? Nous ne sommes pas à l’achat alors que nous attendons depuis des semaines de pouvoir payer le Gaz à proximité des 3.50 dans une optique d’investissement de 3 à 6 mois.

Plan B

Jeudi 30 à 16H30, les stocks de Gaz seront publiés. Ces derniers sont attendus en baisse par rapport aux précédents ce qui devrait booster la hausse. A l’inverse, s’ils ressortent supérieurs aux attentes, un repli significatif pourrait avoir lieu…que faire ?

Dans pareille situation, et sachant que nous souhaitons prendre position sur cet actif dans une optique d’investissement au vue du potentiel haussier, il va falloir évoquer les différents scénarios et se préparer à tout.

Stratégie de trading

L’analyse technique devrait être notre meilleur allié pour déterminer le timing.

3 scénarios se présentent ici à nous.

Please add a description for the image.

Le postulat de départ est que la réaction opérée sur les 3.55 est superbe, ce décalage puissant augmente la probabilité qu’un point bas ait été enregistré ou, au pire, que l’on retourne travailler la zone des 3.5/3.55 avant de monter, puisque nous savons désormais que des acheteurs s’y trouvent, tout comme en 2013.

Option 1 : Cassure des 3.80/.83 et clôture au-dessus de ce seuil jeudi = achat

Le stop devra alors être sous les 3.70, s’il saute c’est que le signal haussier précédent aura été invalidé. Il conviendra alors de surveiller la zone des 3.50/3.60 pour voir si les cours y réagissent. L’inconvénient de cette stratégie est le timing. En achetant au-dessus des 3.80, soit 250 points au-dessus des plus bas, mettre un stop sous 3.50 est inconcevable, car trop large.

Option 2 : Cassure des 3.80/83 en clôture jeudi, patience, attente d’un repli éventuel quitte à louer le train vers 3.70 voire 3.60 et achat par la suite, stop sous les 3.50

Option 3 : Pas de cassure des 3.80/3.83, repli suite aux stocks, on pourra alors commencer à acheter sous 3.70 jusqu’à 3.50 si nécessaire

Les options 2 et 3 ont ma préférence, puisqu’elles nous permettraient de payer à bon prix et de mettre des stops sous la zone 3.40/3.50 testée en 2013, qui a l’air solide. En étudiant l’évolution passée du Gaz Naturel on constate qu’après 2 ou 3 séances de forte hausse il est capable de retracer 50 à 100% du mouvement haussier violemment. Néanmoins, je l’ai déjà vu filer en ligne droite, avec des replis mineurs et j’ai conscience qu’il faudra se forcer à un moment donné, de rentrer à l’achat, pour attraper le train, si ce dernier ne revient pas en gare.

Par Nicolas Chéron, Stratégiste de Marché pour DailyFX.fr

Pour me contacter, écrivez à instructor@dailyfx.com

Suivez-moi sur Twitter : @NicolasChéron

Please add a description for the image.