Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

0

Notifications

Les notifications ci-dessous sont basées sur les filtres qui peuvent être ajustés via les pages du calendrier économique et des webinaires.

Webinaires à venir

Webinaires à venir

0

Événements économiques

Événements économiques

0
Guides de trading gratuits
Souscrire
Veuillez réessayer
EUR/USD
Baissier
CAC 40
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
EUR/CHF
Mitigé
Bitcoin
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Or
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Mitigé
Plus Voir plus
Informations en Temps Réel
  • V shape ? (Nasdaq 100 - 15 min chart) https://t.co/KEE3lhi9iC
  • Fed / Bullard toujours au sujet des taux Quelque chose qui ressemblerait à de la panique attirerait mon attention, mais ce n'est pas le cas
  • Fed / Bullard La taux 10 ans revient juste à son niveau des 6 mois qui ont précédé la pandémie, c'est toujours un niveau bas (still quite low level of yields)
  • Fed / Bullard au sujet de la tolérance sur les taux -nous ne pouvons pas parler d'un niveau spécifique sans contexte de données, donc il est difficile de définir une limite ("draw an line in the sand")
  • Selon Bloomberg, les Etats-Unis et l'Europe se sont mis d'accord sur une pause de 4 mois concernant les taxes commerciales
  • Le #Nasdaq100 évolue toujours sur des plus bas de 3 mois sous l'effet des taux Test en cours du haut de l'ancienne zone de consolidation Si incursion sous cette zone, pas grand chose avant 12000 voire l'oblique inférieure --> https://t.co/Xy2vuexoOp
  • 10 ans US / Retour à la case départ https://t.co/uoS20sIFBY
  • Les arrangements entre copains c'est cool, mais peut-être que le client final va commencer à élever la voix https://t.co/EkislFnT5Q
  • Pétrole #WTI au plus haut depuis avril 2019 La baisse liée à la crise totalement effacée et dépassée ça va vite, peut-être trop vite pour certains pays qui ne seraient pas d'accord pour payer ce prix en phase de reprise économique... https://t.co/cEleCsByPw
  • Si un "swoosh" doit se matérialiser sur l'argent, il ne doit plus tarder... Potentiellement préférable d'attendre retour > 28$ pour exploiter le mouvement s'il se (re)met en route #Silver #XAGUSD --> https://t.co/peVLC1yllF
Les données du PIB américain pourraient ne pas apporter de soutien au pétrole brut et à l'or

Les données du PIB américain pourraient ne pas apporter de soutien au pétrole brut et à l'or

Ilya Spivak, Head Strategist, APAC

Le pétrole brut et l'or sont sous pression alors que l'appétit du risque s'effrite en cette fin de semaine de trading. Une hausse de la croissance du PIB américain pourrait ne pas vraiment contrebalancer l'atmosphère négative.

Points importants

  • Le pétrole brut et l'or sous pression alors que l'appétit du risque s'effrite à nouveau
  • Les pertes de l'or et de l'argent sont limitées par la faiblesse du dollar US, entraînée par la BOJ
  • Les données du PIB américain T1 pourraient ne pas aider le sentiment en dépit de la reprise de la croissance

Les cours des matières premières sont sous pression au cours de la session européenne, alors que l'appétit du risque faiblit sur les marchés financiers. Les cours du pétrole brut et du cuivre, sensibles aux cycles, suivent les marchés actions. L'or et l'argent sont eux aussi sous pression, même si les pertes sont relativement modestes du fait d'une baisse de l'USDJPY au cours de la nuit, qui fait que le billet vert reste largement contenu, ce qui soutient les actifs anti-monnaies fiduciaires. Les contrats à terme de l'indice S&P 500 sont en baisse, ce qui suggère que la dynamique pro-risque devrait continuer à l'ouverture à Wall Street.

Sur le front des données économiques, l'attention se porte maintenant sur le PIB américain du premier trimestre. Les prévisions suggèrent que la création de richesse a crû à un rythme annualisé de 3%, marquant là une forte reprise par rapport au maigre résultat de 0.4% enregistré pour la période de trois mois qui s'était terminée en décembre 2012. Ce résultat pourrait cependant ne pas vraiment soutenir l'appétit du risque, à moins d'une surprise haussière significative.

En effet, une grande partie de la faiblesse qui a récemment effrayé les marchés à propos des perspectives de reprise américaine vient des données de mars. Cela signifie que le chiffre cumulatif du PIB sera de façon inhérente biaisé vers les résultats bien plus encourageants observés au cours des deux premiers mois de l'année. Or, ces résultats n'ont plus rien de neuf au point où nous en sommes, et pourraient ne pas parvenir à apaiser les craintes de nouveau virage baissier global à l'horizon.

Pétrole brut WTI (clôture de New York) : $93.64 // +2.21 // +2.42%

Les cours ont effectué une cassure au-dessus de la résistance à 93.05, retracement 61.8% de Fibonacci, exposant le niveau 76.4% à 94.81. Une nouvelle poussée au-dessus de cet obstacle viserait l'ancien support (devenu résistance) d'une ligne de tendance haussière à 97.27. Le niveau 93.05 a été transformé en support à court terme, et un retournement qui reviendrait sous cette limite viserait le niveau 50% de Fibonacci à 91.63.

Les_donnees_du_PIB_americain_pourraient_ne_pas_apporter_de_soutien_au_petrole_brut_et_a_l_or___fr_body_Picture_3.png, Les données du PIB américain pourraient ne pas apporter de soutien au pétrole brut et à l'or

Graphique journalier - créé avec FXCM Marketscope 2.0

Or au comptant (clôture de New York) : $1467.88 // +35.93 // +2.51%

Les cours testent la zone située au-dessus de la résistance à 1469.28, le retracement 50% de Fibonacci, et une cassure à la hausse au niveau de la clôture journalière exposerait le niveau 61.8% à 1504.14. Le support à court terme se situe à 1434.43, retracement 38.2% de Fibonacci, et une cassure sous ce niveau viserait le retracement 23.6% à 1391.30.

Les_donnees_du_PIB_americain_pourraient_ne_pas_apporter_de_soutien_au_petrole_brut_et_a_l_or___fr_body_Picture_4.png, Les données du PIB américain pourraient ne pas apporter de soutien au pétrole brut et à l'or

Graphique journalier - créé avec FXCM Marketscope 2.0

Argent au comptant (clôture de New York) : $24.40 // +1.21 // +5.23%

Les cours testent la résistance à 24.34, le retracement 38.2% de Fibonacci. Une cassure au-dessus de cet obstacle viserait le niveau 50% à 25.05. Le support à court terme se situe à 23.46, niveau 23.6%, et un retournement sous cette limite viserait le plus bas du 16 avril à 22.03.

Les_donnees_du_PIB_americain_pourraient_ne_pas_apporter_de_soutien_au_petrole_brut_et_a_l_or___fr_body_Picture_5.png, Les données du PIB américain pourraient ne pas apporter de soutien au pétrole brut et à l'or

Graphique journalier - créé avec FXCM Marketscope 2.0

Cuivre COMEX E-Mini (clôture de New York) : $3.238 // +0.080 // +2.53%

Les cours testent la résistance à 3.265, le retracement 38.2% de Fibonacci, et une cassure à la hausse viserait le niveau 23.6% à 3.336. Le support à court terme se situe à 3.208, retracement 50% de Fibonacci, et un retournement qui reviendrait sous cet obstacle viserait le retracement 61.8% à 3.151.

Les_donnees_du_PIB_americain_pourraient_ne_pas_apporter_de_soutien_au_petrole_brut_et_a_l_or___fr_body_Picture_6.png, Les données du PIB américain pourraient ne pas apporter de soutien au pétrole brut et à l'or

Graphique journalier - créé avec FXCM Marketscope 2.0

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.