Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

0

Notifications

Les notifications ci-dessous sont basées sur les filtres qui peuvent être ajustés via les pages du calendrier économique et des webinaires.

Webinaires à venir

Webinaires à venir

0

Événements économiques

Événements économiques

0
Guides de trading offerts
S'inscrire à la newsletter
Veuillez réessayer
EUR/USD
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
CAC 40
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
EUR/CHF
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Or
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
DAX 40 : la bourse allemande revient sur un premier support majeur à 13 380 points

DAX 40 : la bourse allemande revient sur un premier support majeur à 13 380 points

Valentin Aufrand, Contributeur

Points-clés de l’article sur le DAX :

  • Le DAX plonge alors que les opérateurs anticipent désormais une hausse des taux de 75 points de base de la Fed
  • Le DAX pourrait enfoncer son support à 13 380 points à court terme

Le DAX plonge alors que les opérateurs anticipent désormais une hausse des taux de 75 points de base de la Fed

La bourse allemande a chuté ces derniers jours avec ses homologues internationaux. Les marchés boursiers sont pénalisés par l'envolée des rendements obligataires, en raison d'une inflation plus persistante que prévu. Les rendements obligataires en Europe et aux États-Unis ont fortement accéléré ces derniers jours à la suite des commentaires peu rassurants des responsables américains sur l'inflation et de l'accélération inattendue de l'IPC américain à son plus haut niveau depuis 1982, à 8,6 %.

Les marchés d'actions sont donc sous pression, de même que les marchés obligataires, car les opérateurs révisent à la hausse leurs prévisions de hausse des taux des banques centrales pour lutter contre l'inflation. La probabilité d'une hausse des taux de 75 points de base par la Fed mercredi, ce qui serait une première depuis 1994, est passée de 3 % à 23 % après la publication des données sur l'inflation du mois de mai et atteint désormais 95 % après la publication d'un article du Wall Street Journal indiquant qu'une hausse des taux aussi importante était envisagée par le FOMC.

Face à la persistance de l'inflation et la pression des officieux sur la Fed, le FOMC ne devrait pas rester "derrière les attentes" comme elle l'a fait ces derniers trimestres et devrait donc relever ses taux de 75 points de base demain soir. Bien que cette hausse soit attendue par les marchés, la réaction du marché sera probablement négative étant donné que cette hausse des taux sera accompagnée d'une rhétorique extrêmement faucon de la part de la Fed, Joe Biden ayant récemment ordonné à Jerome Powell de ralentir l'inflation.

Le DAX pourrait enfoncer son support à 13 380 points à court terme

Graphique journalier du cours du DAX 40 réalisé sur TradingView :

DAX 40 : la bourse allemande revient sur un premier support majeur à 13 380 points

Dans ce contexte, il sera préférable de rester prudent sur les achats et de les tenter uniquement après d’importants sell-off, lorsque la panique des investisseurs sera à son maximum, et de tenter des ventes après un rebond.

Actuellement en baisse de 8% en à peine une semaine, le DAX revient tester un premier support majeur à environ 13 380 points qui correspond au creux de mai. Le sell-off est important, mais le RSI à 14 séances n’est toujours pas dans sa zone de survente. Il se pourrait donc que le DAX enfonce son support avant de rebondir plus bas.

Notons par ailleurs que le DAX vient de sortir par le bas d’un triangle symétrique dans lequel il oscillait depuis près de trois mois, ce qui ouvre la voie à un repli jusqu’à son creux de mars à 12 438 points.

Si la baisse se poursuit sous 13 380 points, il sera préférable d’attendre une baisse du RSI sous 30 et une stabilisation du prix pour tenter des stratégies acheteuses. Un RSI survendu ne garantit pas un rebond immédiat du marché, mais il est préférable d’adopter une attitude contrarienne lorsque le sentiment est si dépressif.

En cas de rebond aux niveaux actuels ou plus bas¸ il sera préférable d’attendre au moins un retour au-dessus de la moyenne mobile à 50 séances avant de réadopter un biais baissier. En effet, l’écart entre les moyennes mobiles à 50 et 200 séances est généralement une zone de prix intéressante pour chercher à sécuriser des profits en période de « marché baissier ».

Le DAX et ses homologues ont de fortes chances de continuer à inscrire des plus bas ces prochains mois étant donné le risque grandissant de récession aux Etats-Unis. Les indicateurs avancés se dégradent de plus en plus, comme par exemple l’indicateur de l’ECRI, qui est tombé en territoire de contraction ce mois-ci.

POURSUIVRE VOTRE LECTURE

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.