Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

0

Notifications

Les notifications ci-dessous sont basées sur les filtres qui peuvent être ajustés via les pages du calendrier économique et des webinaires.

Webinaires à venir

Webinaires à venir

0

Événements économiques

Événements économiques

0
Guides de trading offerts
S'inscrire à la newsletter
Veuillez réessayer
EUR/USD
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
CAC 40
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
SP500 : L’indice reste sous pression après le PIB US

SP500 : L’indice reste sous pression après le PIB US

Cedric Damestoy, Analyste Marché

Points clés de l’article :

  • Les chiffres du PIB américain confirment le risque de récession
  • Un niveau de pessimisme trop élevé ?
  • Le biais sur l’indice reste baissier malgré le rebond sur la droite de support

Les chiffres du PIB américain confirment le risque de récession

Le produit intérieur brut a reculé de manière inattendue de 1,4 % en rythme annualisé au premier trimestre, marquant un revirement abrupt pour une économie qui sortait de sa meilleure performance depuis 1984, a annoncé jeudi le département du commerce.

Le taux de croissance négatif n'a même pas atteint les estimations pourtant modérées qui prévoyait un gain de 1 % pour le trimestre. Le PIB mesure la production de biens et de services aux États-Unis pour la période de trois mois.

Une pléthore de facteurs ont pesé sur la croissance au cours des trois premiers mois de 2022, qui s'est effondrée après le gain de 6,9 % enregistré à la fin de l'année dernière.

Une partie de la baisse provient de certains facteurs susceptibles de s'inverser plus tard dans l'année, suscitant l'espoir que les États-Unis puissent éviter une récession.

La hausse des infections à la variante omicron en début d'année a entravé l'activité dans tous les secteurs, tandis que l'inflation, qui a atteint un niveau jamais vu depuis le début des années 1980, et l'invasion de l'Ukraine par la Russie ont également contribué à l'immobilisme économique.

Les prix ont fortement augmenté au cours du trimestre, le déflateur de l'indice des prix du PIB ayant progressé de 8 % au cours du trimestre, après un bond de 7,1 % au quatrième trimestre.

Le risque d’une récession est bien réel puisque ces facteurs négatifs sont toujours en place au mois d’Avril et vont difficilement disparaître au cours du trimestre.

Un niveau de pessimisme trop élevé ?

L’indicateur de sentiment montre un niveau de pessimisme extrême. 6 investisseurs sur 10 ont une prévision négative sur les actions pour les 6 prochaines mois. D’un point de vue contrariant c’est un signal d’achat car les particuliers sont souvent en retard par rapport au marché.

SP500 : L’indice reste sous pression après le PIB US

Le biais sur l’indice reste baissier malgré le rebond sur la droite de support

L’indice a une nouvelle fois rebondi sur le fort support horizontal à 4138 points mais garde un biais baissier sous les moyennes mobiles descendantes à 13 et 34 périodes. Le risque est donc de coir les actions américaines finir par céder et rejoindre le support au-dessus du niveau psychologique des 4000 points.

Le franchissement des 4306 neutraliserait la pression vendeuse et permettrait d’entrevoir un retour sur les 4500 points

Evolution de l’indice SP500 en données quotidiennes :

SP500 : L’indice reste sous pression après le PIB US

Twitter @CDamestoy

POURSUIVRE VOTRE LECTURE

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.