Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

0

Notifications

Les notifications ci-dessous sont basées sur les filtres qui peuvent être ajustés via les pages du calendrier économique et des webinaires.

Webinaires à venir

Webinaires à venir

0

Événements économiques

Événements économiques

0
Guides de trading offerts
S'inscrire à la newsletter
Veuillez réessayer
EUR/USD
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
CAC 40
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
CAC 40 : ouverture en baisse dans le sillage de Wall Street et des inquiétudes en Chine

CAC 40 : ouverture en baisse dans le sillage de Wall Street et des inquiétudes en Chine

Valentin Aufrand, Contributeur

Points-clés de l’article sur le CAC 40:

  • Le ralentissement économique devrait continuer à faire pression sur le CAC 40
  • L’attention sera tourné sur les résultats d’entreprises et les PMI cette semaine
  • Le support à 6480 points sera déterminant pour le CAC 40 à court terme

Le ralentissement économique devrait continuer à faire pression sur le CAC 40

Les principaux indices européens commencent la semaine en baisse dans le sillage de la baisse des indices américains la veille. Le CAC 40 débute la séance de mardi en baisse de 1,20% sur fond d'inquiétudes concernant l'économie mondiale en raison de la guerre persistante en Ukraine et les restrictions sanitaires en Chine. Plus de la moitié de la population chinoise a été touchée par des restrictions sanitaires à la mi-avril, selon le cabinet d'études Gavekal Dragonomics, ce qui va inévitablement peser sur l’activité économique de la seconde économie du globe.

Le sentiment est également plombé par les attentes d'un resserrement monétaire de plus en plus important de la part des banques centrales. Les opérateurs de marché s'attendent à au moins dix hausses de taux de la Fed, huit de la Banque d'Angleterre et sept de la BCE cette année, ce qui est deux hausses de taux de plus pour la Fed et la BCE qu'il y a un mois.

Tant que les nouvelles seront défavorables à l'économie et que les attentes de relèvement des taux augmenteront, les marchés boursiers resteront probablement sous pression, en particulier les actions les plus cycliques et les plus chères.

Cette semaine, les investisseurs se concentreront sur les résultats des entreprises en attendant la publication des indices PMI flash d'avril vendredi. Le rythme des publications de résultats va s'accélérer cette semaine et atteindre un pic la semaine prochaine avant de ralentir. Environ 50 % de la capitalisation boursière du S&P 500 publiera ses résultats la semaine prochaine, y compris l'ensemble des GAFAM.

Il ne serait pas surprenant de voir les résultats des entreprises décevoir, ce qui ajouterait de la pression sur les marchés. En effet, les consensus ont tendance à être en retard sur l'évolution de l'économie. Ils sont généralement trop pessimistes lorsque l'économie accélère et trop optimistes lorsqu'elle ralentit.

Le support à 6480 points sera déterminant pour le CAC 40 à court terme

Graphique journalier du cours du CAC 40 réalisé sur TradingView :

CAC 40 : ouverture en baisse dans le sillage de Wall Street et des inquiétudes en Chine

Sur le plan de l’analyse technique, le CAC 40 évolue en dents de scie à court terme en dessous de la ligne de cou de sa figure de retournement en tête et épaules à environ 6450 points et au-dessus d’un support de court terme à environ 6480 points.

Les perspectives de moyen terme sont baissières sous la ligne de cou, mais celles de court terme dépendent essentiellement du récent plus bas. Un repli sous 6480 points serait un signal en faveur d’un retracement du rebond du mois de mars. La prochaine zone de prix à surveiller sera les anciens sommets de 2007 et 2020 à 6150-6100 points.

En cas de rebond au-dessus de 6750 points, les perspectives redeviendraient haussières à moyen terme et les résistances à 7000, 7180 et 7380 points seraient à surveiller.

Notons que le sentiment semble particulièrement bearish sur les marchés actions, ce qui est plutôt en faveur d’une hausse des marchés actions sur le court terme. L’enquête hebdomadaire menée par l’AAII témoigne d’une majorité d’investisseurs particuliers (48%) étant bearish et seulement 15% étant bullish.

POURSUIVRE VOTRE LECTURE

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.