Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

0

Notifications

Les notifications ci-dessous sont basées sur les filtres qui peuvent être ajustés via les pages du calendrier économique et des webinaires.

Webinaires à venir

Webinaires à venir

0

Événements économiques

Événements économiques

0
Guides de trading offerts
S'inscrire à la newsletter
Veuillez réessayer
EUR/USD
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
CAC 40
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
S&P 500 : Wall Street pourrait replonger

S&P 500 : Wall Street pourrait replonger

Valentin Aufrand, Contributeur

Points-clés de l’article sur le S&P 500 :

  • Wall Street rebondit malgré des vents contraires importants
  • Le ralentissement économique et le resserrement monétaire pourraient continuer de peser
  • Le S&P 500 revient tester une résistance majeure à 4595 points

Wall Street rebondit malgré des vents contraires importants

Les principaux indices de Wall Street ont commencé la semaine sur une note positive, accentuant ainsi leur rebond des dernières semaines. Néanmoins, la hausse ne pourrait être que de courte durée et en réalité s’inscrire à l’intérieur d’un marché baissier de plus long terme.

La principale raison qui expliquerait une poursuite de la baisse des indices est le ralentissement économique mondial, accentué par la crise en Ukraine et les nouvelles restrictions sanitaires en Chine.

Le Global Credit Impulse,qui mesure l’évolution du flux de crédit aux agents privés en pourcentage du PIB, suggère des mois compliqués pour l’économie mondiale et les actifs cycliques jusqu’à la fin de l’année.

S&P 500 : Wall Street pourrait replonger

Source : Macrobond

Le resserrement extrêmement rapide des politiques monétaires à travers le monde est un facteur supplémentaire qui va faire pression sur l’économie et la valorisation des actifs financiers. La hausse des coûts de financement va pénaliser les entreprises et les ménages et va mécaniquement faire diminuer la valorisation des actifs, en particulier de ceux dont les multiples sont les plus importants.

Il est par ailleurs important de noter que le marché ne semble pas avoir encore totalement anticipé le rythme de remontée des taux puisqu’ils prévoient désormais dix hausses des taux de la Fed cette année et sept de la BCE, contre trois et deux hausses des taux respectivement en début d’année.

S&P 500 : Wall Street pourrait replonger

Nombre hausses des taux Fed et BCE attendues en 2022

Le S&P 500 revient tester une résistance majeure à 4595 points

Sur le plan de l’analyse technique, le rebond du S&P 500 lui permet de revenir tester sa résistance de février à 4595 points. Le S&P 500 est actuellement 8% plus haut que la veille de l’invasion russe en Ukraine alors que le ton de la Fed est devenu bien plus hawkish et que l’économie américaine devrait ralentir beaucoup plus qu’initialement prévu…

Aucun signal technique ne vient pour le moment suggérer un repli du S&P 500 sous 4595 points, mais ce n’était pas le cas non plus lorsqu’il est venu tester ce niveau de prix début février. Le S&P avait clôturé au plus de sa séance avant de nettement se replier le lendemain.

Graphique journalier du cours du S&P 500 réalisé sur ProRealTime :

S&P 500 : Wall Street pourrait replonger

Par ailleurs, il est important de noter que contrairement aux grands indices américains, le Russell 2000 n’a pas donné de signaux haussiers ces dernières semaines. Le Russell 2000 continue d’évoluer en dents de scie entre 1900 et 2100 points et va probablement continuer d’être sous pression tant qu’il n’y aura pas de signes de reprise de l’économie américaine.

Réduire son risque sur les marchés actions ne paraît donc pas une si mauvaise idée en attendant un éventuel signal baissier pour shorter le marché.

POURSUIVRE VOTRE LECTURE

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.