Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

0

Notifications

Les notifications ci-dessous sont basées sur les filtres qui peuvent être ajustés via les pages du calendrier économique et des webinaires.

Webinaires à venir

Webinaires à venir

0

Événements économiques

Événements économiques

0
Guides de trading offerts
S'inscrire à la newsletter
Veuillez réessayer
EUR/USD
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
CAC 40
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
DAX : L’indice hésite avec le sommet de l’Otan

DAX : L’indice hésite avec le sommet de l’Otan

Cedric Damestoy, Analyste Marché

Points clés de l’article :

  • La hausse de l’inflation et les incertitudes autour de l’énergie dépriment les investisseurs
  • DAX : L’indice consolide entre 14 567 points et 14 110 points

La hausse de l’inflation et les incertitudes autour de l’énergie dépriment les investisseurs

Les principaux indices boursiers européens sont en baisse et les rendements des obligations d'État se sont rapprochés des sommets pluriannuels atteints plus tôt dans la semaine, alors que les indices PMI de mars se sont révélés solides et rassurants.

L'accent a été mis sur un sommet spécial de l'OTAN qui se tient à Bruxelles, auquel le président américain Joe Biden participera, afin de discuter de nouvelles réponses à l'invasion de l'Ukraine par la Russie depuis un mois. les marchés surveillent de près les résultats, notamment le degré d'unité des membres de l'OTAN et ce que Joe Biden peut offrir aux pays européens pour les aider à se sevrer du gaz russe.

Certains hauts responsables de la Réserve fédérale ont signalé mercredi qu'ils étaient prêts à prendre des mesures plus agressives pour faire baisser une inflation qui atteint des sommets depuis des décennies, y compris une éventuelle hausse des taux d'un demi-point de pourcentage lors de la prochaine réunion de politique monétaire en mai.

Le rendement des bons du Trésor à 10 ans a augmenté à 2,37 % et celui des obligations allemandes a dépassé 0,52 %, tandis que les marchés du pétrole et du gaz sont restés nerveux dans un contexte d'incertitude géopolitique.

Le président russe Vladimir Poutine a déclaré mercredi que Moscou chercherait à se faire payer en roubles pour le gaz vendu à des pays "inamicaux", ce qui a secoué les marchés de l'énergie, bien que le président italien Mario Draghi ait déclaré qu'il comptait continuer à payer en euros. Ce point est encore plus important pour l’Allemagne qui est le pays qui importe le plus de gaz de Russie.

Les dirigeants européens devraient convenir, lors d'un sommet de deux jours qui débute jeudi, d'acheter du gaz en commun, afin de réduire leur dépendance à l'égard des carburants russes et de se prémunir contre les chocs d'approvisionnement. Mais il est peu probable que l'Union européenne sanctionne le pétrole et le gaz russes.

La hausse de l’inflation alimentée par l’augmentation des prix des matières premières fait craindre une période de stagflation voire une récession. Les statistiques des commandes de biens durables publiées aux Etats Unis n’ont pas rassuré les investisseurs.

Evolution mensuelle des commandes de biens durables aux Etats Unis :

Please add a description for the image.

DAX : L’indice consolide entre 14 567 points et 14 110 points

L’indice Allemand se situe dans une phase de consolidation horizontale entre une droite de support sur 14 110 points et une droite de résistance sur 14 567 points. Les moyennes mobiles de court terme évoluent aussi sans tendance. La sortie d’une de ces deux bornes pourrait donner le signal du prochain mouvement.

Au-dessus de 14 567 points, les cours se dirigeraient vers la moyenne mobile à 200 périodes actuellement au-dessus des 15 400 points.

Une rupture des 14 110 relancerait la tendance baissière vers dans un premier temps 13 200 points ( point de départ d’un marubozu haussier) voire dans un second vers les plus bas de Mars.

Evolution de l’indice DAX en données quotidiennes :

DAX : L’indice hésite avec le sommet de l’Otan

Twitter @CDamestoy

POURSUIVRE VOTRE LECTURE

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.